Pinok

  • Pinok et Matho se rencontrent en 1958 à l'Ecole normale supérieure d'éducation physique et sportive (ENSEPS). Elles suivent des cours de mime avec Etienne et Maximilien Decroux, de danse contemporaine avec Karin Waehner, Pearl Lang et Yuriko (école Martha Graham), et de jazz avec René Deshauteurs, la méthode Dalcroze avec Valérie Roth. A partir de 1962, elles créent à Paris treize spectacles de mime dont les critiques soulignent la liberté d'écriture qui échappe à toute référence antérieure. Elles font des tournées en France et dans le monde entier, depuis l'Afghanistan jusqu'à Taïwan, en passant par l'Egypte ou la Norvège. En 1965, elles ouvrent une école, le TEMP (Théâtre Ecole Mouvement et Pensée), réalisent des documents pédagogiques (quatre livre chez Vrin, disques, films et vidéo), animent de nombreux stages en France comme à l'étranger et impulsent différents festivals de mime. Elles sont l'auteures du livre de référence Une saga du mime des origines aux années 1970 (Riveneuve, 2016).

  • L'homme des cavernes a-t-il inventé le mime ? Depuis les danses symboliques supposées de la préhistoire, la tragédie grecque, la pantomime romaine, la fête des Fous du Moyen-Age ou les facéties de la Commedia dell'arte, les Foires, le Boulevard ou les Funanbules et Deburau, le théâtre corporel a traversé toutes les époques sous de multiples formes. En France, il a progressivement conquis ses lettres de noblesse au cours des siècles jusqu'à devenir un art reconnu sur le plan international avec Les Enfants du Paradis, Etienne Decroux, Jean-Louis Barrault ou Marcel Marceau.
    Cette incroyable saga du mime, d'abord retracée jusqu'à son déclin au début du 20ème siècle, reprend vie à partir de l'école du Vieux Colombier (1916-1980) puis d'Etienne Decroux et de ceux qui, issus de cette filiation, ont donné une nouvelle impulsion au mime contemporain. Les deux auteures analysent aussi les interactions du mime avec la danse et les autres arts, l'apport des penseurs du mouvement. Elles complètent l'ouvrage par des considérations sur l'école, les styles et les vocables appliqués à l'art du mouvement au cours des siècles.
    De riches citations - savoureuses lorsqu'elles sont formulées dans le langage de l'époque - et une foule de détails rendent l'ouvrage vivant et pittoresque.
     

empty