Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

Littérature générale

  • « Le Paris où j'ai vécu et que j'arpente dans mes livres n'existe plus, déclare Modiano au Nouvel Observateur en 2007. Je n'écris que pour le retrouver. Ce n'est pas de la nostalgie, je ne regrette pas du tout ce qui était avant. C'est simplement que j'ai fait de Paris ma ville intérieure, une cité onirique, intemporelle où les époques se superposent... » Ses premiers romans mettent en scène le Paris de l'Occupation, une période que l'auteur considère comme sa « nuit originelle », peuplée d'officines de marché noir, de boîtes de nuits, de gestapistes et hantée par la figure du père. Suit le Paris sombre et menaçant des années 1960 et de la fin de la guerre d'Algérie.
    Depuis, les rues de Paris ont considérablement changé. Au flou des décors s'ajoute l'absence de pesanteur des personnages : en quête de quelque chose ou de quelqu'un, ils sont souvent en fuite, évoluant dans des lieux de passage (halls, salles de cinéma, cafés, chambres d'hôtels meublés...), cherchant à se faire oublier, à « brouiller les pistes », à s'éloigner du centre pour gagner des « zones neutres » promettant « une certaine impunité » : par exemple, à Montmartre, à Auteuil, aux confins du quatorzième arrondissement...
    Grand maître des illusions et des enquêtes inabouties, géomètre expert, Modiano fait de Paris un immense jeu de piste spatial et temporel.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Paris, 1942. Sous le joug de l'Occupation, Paris vit des heures sombres. Chez les Ormen, comme partout ailleurs, les destins prennent des voies sans retour.
    Écrivain et résistant, Pierre a choisi le sien. Son frère, Amédée, salaud ordinaire, marche dans l'autre sens, sans crainte de se salir les mains. Alors que la police française organise la Rafle du Vel d'Hiv', la famille voit son fragile équilibre basculer.
    Nés de ces quelques jours tragiques, les non-dits, les secrets et les crimes impunis vont décider des décennies à venir...

    Sur commande
  • Il aura fallu trois générations d'Ormen pour voir enfin les blessures se refermer.
    1981 : la gauche est au pouvoir, c'est le début des années fric, des années punk. Avec un grand-père académicien, une fille musicienne, les lauriers ont plu sur la famille. Mais ses plus jeunes représentants voient leur avenir se boucher. Leur héritage, leur passé sont plus obscurs encore. Il faudra tout le courage de la jeunesse pour affronter la vérité en face et l'imposer à leurs aînés, au rendez-vous de L'Heure bleue...

    Sur commande
  • Dans la famille Ormen, les secrets font partie de l'héritage. Mais les mentalités évoluent, avec le temps, avec la ville. L'essor du rock, la guerre d'Algérie, Mai 68... Si le coeur de Paris traverse la Seine, celui de Marie, de Delphine, de Pierre et tous les autres n'a jamais été si chahuté. Alors que l'une découvre la vérité sur sa naissance, d'autres tâchent de laisser dans l'ombre les heures très noires de leur passé. Dans un monde en pleine métamorphose, il faut que tout change, pour que rien ne change.

    Sur commande
  • Ombre. Celle que porte L'Heure bleue, cette toile de Picasso volée pendant la rafle du Vél' d'Hiv', il y a plus de quarante ans. Qui s'en soucie encore ? Ceux qui se sont déchirés sous l'Occupation aspirent à la cicatrisation des blessures et leurs enfants ne sont pas plus enclins à réveiller les vieux démons.
    Restent les plus jeunes, déterminés à retrouver le tableau disparu et à affronter les vérités dérangeantes. Au risque de bousculer sérieusement la légende familiale. Saga parisienne est une série de trois volumes donnant vie à autant de générations de la famille Ormen, de l'Occupation à nos jours.

  • Ce deuxième volume de Saga Parisienne commence là où s'achevait le premier. Le lecteur retrouve donc une famille Ormen nouée sur ses secrets et ses querelles d'héritage tandis qu'une nouvelle génération s'affirme ; Delphine lève le voile sur les mystères qui enveloppaient sa naissance, les jumeaux triomphent dans la publicité et Marie, la violoniste de génie, se tourne vers le rock. Ils deviennent acteurs à part entière d'une histoire où les aînés occupent toujours la scène : Pierre se voit chargé par Malraux de dénouer l'affaire de la Cinémathèque tandis qu'Ariane milite activement au Planning familial et qu'Amédée prospère dans le commerce de vrais-faux tableaux.
    Mais les comptes ne sont pas apurés et la recherche de L'Heure bleue, cette toile de Picasso dérobée lors de la grande rafle du 16 juillet 1942, mobilise plus que jamais les énergies et nourrit les convoitises. Celles que suscitent plus largement la réussite de la famille vont plonger les Ormen dans le cauchemar.

  • Pierre Ormen, romancier en vue et auditeur à la Cour des Comptes, présente tous les signes extérieurs de la réussite. Il est brillant, fréquente les intellectuels de son temps, forme un couple séduisant avec Ariane. Leurs enfants sont heureux et semblent porteurs de toutes les promesses.
    Pourtant, derrière les apparences, Ormen est un homme dévasté par les secrets dont il est le dépositaire et rongé par la culpabilité. Tout l'oppose à Amédée, son frère, vague collabo et vrai salaud, par lequel le malheur arrive. Contre sa volonté, Pierre Ormen va devoir se terrer dans une vie de mensonges, expiant ses fautes et plus encore celles qu'il n'a pas commises. Tragédie ou ironie de l'histoire ? C'est parfois pour des raisons inattendues que l'on comparaît devant les tribunaux de la conscience.

  • Nuages

    Gilles Schlesser

    Que faire pour conserver son âme, pour un gitan sédentarisé ? Très simple : chaque année, à la même date, il faut emporter tout ce que l'on possède faire le tour de la ville, revenir chez soi et tout remettre en place. C'est ce que fait Roman, en quittant Paris un jour de juin, à la recherche des patrins, ces signes qui permettent aux Voyageurs de trouver leur chemin. Mais qui est Roman ? A-t-il vraiment le don de faire tomber la pluie ? De lire dans les pensées ? Ponctuée de rencontres étonnantes, cette ballade poétique et drôle évoque l'itinéraire d'un enfant du vent, irrémédiablement étranger.

  • « Saga parisienne » est une série de trois volumes donnant vie à autant de générations de la famille Ormen, de l'Occupation à nos jours. On découvre les lieux emblématiques de la vie parisienne grâce aux intrigues, aux relations complexes et aux destins de cette famille. Le portrait des Ormen est d'abord celui d'époques : on évolue dans l'effervescence du Paris de l'après-guerre, les cabarets de Saint-Germain-des-Prés, les cafés où l'on reconstruit le monde ; puis dans les douleurs de la guerre d'Algérie ou au coeur de la contestation étudiante, sous les lambris des cabinets ministériels ou les lasers du Palace, dans la pub, à Libé, chez Lacan, au Planning familial... La photo de famille semble parfaite et pourtant une ombre plane. Celle que porte L'Heure bleue, cette toile de Picasso volée pendant la rafle du Vel' d'Hiv', il y a plus de quarante ans. Qui s'en soucie encore ? Ceux qui se sont déchirés sous l'Occupation aspirent à la cicatrisation des blessures et leurs enfants ne sont pas plus enclins à réveiller les vieux démons. Restent les plus jeunes, déterminés à retrouver le tableau disparu et à affronter les vérités dérangeantes. Au risque de bousculer sérieusement la légende familiale. Une trilogie passionnelle à découvrir et à dévorer, toutes générations confondues !

empty