Robert Delpire

  • Ce livre propose une introduction à la photogra- phie et à ses grandes figures, à travers le regard à la fois acéré et plein de tendresse du « génie absolu de l'image », Robert Delpire, fondateur des Éditions Delpire, longtemps président du Centre national de la photographie, créateur de la première collection de livres de poche consacrés à la photographie, devenue aujourd'hui historique.
    L'ouvrage rassemble la plupart des textes que Robert Delpire a eu l'occasion d'écrire pendant sa carrière.
    Parfois théoriques - réflexions sur l'image en tant qu'art graphique -, parfois plus intimes - notamment autour de ses relations personnelles avec les artistes qu'il a rencontrés, accompagnés -, ses textes consti- tuent un précieux témoignage de l'histoire de la photographie et livrent une vision subjective et pas- sionnée du travail de certains des plus grands photo- graphes de notre siècle.
    Les textes sont illustrés de plus d'une centaine de photographies emblématiques sélectionnées dans l'oeuvre de William Klein, Josef Koudelka, Henri Cartier-Bresson, Sarah Moon, etc.

  • Neuf Nouv.

  • Contacts

    ,

    • Delpire
    • 6 Octobre 2020

    À la fin des années 1980, William Klein se prend à considérer d'un autre oeil l'objet « planche contact ». Il s'interroge alors sur son propre procédé de sélection d'images, et, en touche-àtout exemplaire - la première passion de William Klein étant la peinture, qu'il a étudiée avec Fernand Léger -, il en explore la dimension créative. Après avoir isolé l'image de son choix, sa « meilleure image », sur la planche, l'avoir tiré en grand format, il la cerne d'épaisses couches de peinture de l'une des trois couleurs primaires : rouge, jaune ou bleue. Il s'agit, comme l'écrit Robert Delpire, « de sidérer le passant ou le lecteur en le forçant à considérer non plus seulement l'image et sa parfaite composition, mais la virtuosité d'une autre architecture, d'un cadrage supplémentaire qui ne laisse aucune place à l'hésitation ni à la dérobade ».
    Rien de décoratif dans sa démarche, mais la volonté de créer un pont graphique entre la peinture et la photographie qui doit être appréciée pour elle-même. Ces « contacts peints », comme il les nomme, sont à l'image du travail profondément inventif de l'artiste.
    Contacts a paru pour la première fois en 2008 chez Delpire, éditeur. Nous sommes heureux d'en proposer une nouvelle édition, augmentée, dans un format plus maniable, qui comblera les amateurs de photographies les plus avertis comme le grand public.

  • Membre de l'agence Magnum, Richard Kalvar développe depuis plus de quatre décennies une oeuvre foisonnante qui semble caractérisée par un sens inné de l'observation... À tel point que la définition que« Le Littré» donne de ce terme - "Considérer avec application les choses physiques et les choses morales" - paraît avoir été conçue pour rendre compte de la démarche de Richard Kalvar mais aussi de la manière dont il aborde l'acte et la pratique photographiques.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ce livre est une version revue et augmentée de la maquette originale de Cikáni ("Tziganes" en langue tchèque) de Josef Koudelka, mise au point en 1968 par l'auteur et le graphiste Milan Kopr(iva. Destiné à paraître à Prague en 1970, l'ouvrage ne fut jamais publié sous cette forme originale, Koudelka ayant quitté la Tchécoslovaquie en cette même année après avoir largement témoigné de l'invasion de Prague par les forces soviétiques en août 1968.
    Arrivé à Paris, Koudelka se remit au travail, avec l'éditeur Robert Delpire, sur un autre livre consacré à ses photos de Tsiganes, comportant soixante photographies prises pour l'essentie dans divers campements de Roms dans l'est de la Slovaquie entre 1962 et 1968. C'est ce livre qui parut chez Delpire Editeur en 1975 sous le titre Gitans, la fin du voyage et chez Aperture aux Etats-Unis sous le titre Gypsies, sans compter une édition spéciale réalisée pour le MoMA de New York. Il reste un ouvrage de référence du XX siècle.
    Cette version étendue présente 109 photos prises entre 1962 et 1971 dans la Tchécoslovaquie d'alors (soit en Bohême, Moravie et Slovaquie), en Roumanie, Hongrie, France et Espagne. Du titre original a été conservée la dénomination "Gitans", remplacée depuis lors dans l'usage courant par le mot "Roms".
    Le sociologue Will Guy, auteur du texte de la première publication de Gitans, la fin du voyage, a donné une version revue de son essai, retraçant les migrations des Roms depuis leur foyer originel dans le nord de l'Inde jusqu'à leur statut actuel, qui demeure contesté en plusieurs pays.

empty