Calmann-levy

  • Au sortir d'un pot pour fêter sa victoire au tribunal, Mickey Haller est arrêté pour défaut de plaque. Mais en ouvrant le coffre de la voiture de Haller, l'agent de police trouve un cadavre à l'intérieur. Celui d'un escroc que l'avocat a défendu à de nombreuses reprises, jusqu'au moment où le client l'a arnaqué à son tour.

    Accusé de meurtre et incapable de payer la caution de 5 millions de dollars, Haller est aussitôt incarcéré et confronté à une avocate de l'accusation qui veut sa peau, Dana Berg. Il comprend qu'il a été piégé - mais par qui, et pourquoi ? - et décide d'assurer lui-même sa défense lors du procès.

    Pas facile quand, en plus d'être en prison et donc la cible de violences, il est la proie d'une machination que même Harry Bosch, son demi-frère, aura du mal à démêler.

  • Chroniqueur judiciaire au Rocky Mountain News, Jack McEvoy n'arrive pas à croire que son frère jumeau s'est suicidé. Inspecteur de police, Sean n'aurait pas réussi à résoudre l'horrible meurtre d'une jeune femme retrouvée coupée en deux et, ne le supportant pas, aurait commis l'irréparable en se tirant une balle dans la bouche - manière caractéristique de se supprimer chez les policiers dépressifs. Mais que vient faire ce Hors de l'espace, hors du temps d'Edgar Allan Poe écrit sur le pare-brise de sa voiture de police ? Et pourquoi n'a-t-on jamais retrouvé l'indic du nom de Rusher avec lequel il avait rendez-vous ce jour-là ?
    En s'immisçant illégalement dans une base de données du FBI pour écrire un article et en protégeant astucieusement ses sources, McEvoy découvre avec étonnement le grand nombre de policiers qui se sont suicidés ces derniers temps. Il s'aperçoit aussi que le FBI mène l'enquête, que son frère ne s'est donc probablement pas donné la mort et sent qu'à poursuivre son travail grâce au marché de confidentialité passé avec le supérieur de l'agent spécial Walling qui a découvert son intrusion dans l'enquête, il tient sans doute sa plus grosse histoire de meurtres en série. Il comprend aussi qu'en ne lâchant pas, il devient la cible la plus claire d'un certain William Gladden, un membre de réseau pédophile qui aurait réussi à tromper les meilleurs enquêteurs lancés à ses trousses.

  • Jack McEvoy t.2 : l'épouvantail Nouv.

    McEvoy tombe dans le piège d'un terrible assassin.

    À cause de difficultés financières au Los Angeles Times, le journaliste Jack McEvoy va être licencié. Amer, il décide de partir en fanfare et commence un article qui, il en est sûr, devrait lui valoir le prix Pulitzer.
    Pourtant, l'affaire semble banale : Alonzo Winslow, un dealer de seize ans, est accusé de viol et de meurtre... et il a avoué. Mais Jack comprend vite que ces aveux pourraient bien avoir été extorqués à l'adolescent par une police désireuse d'améliorer ses statistiques.
    Il comprend aussi que s'attaquer seul au LAPD serait bien téméraire et fait appel à l'agent du FBI Rachel Walling, le grand amour de sa vie, pour retrouver le véritable assassin.
    Cependant, ce dernier se révèle être un tueur redoutable et qui a l'air de tout savoir de McEvoy.
    Et qui l'attend de pied ferme.

  • « Michael Connelly abat le marteau de la justice avec une puissance sans équivoque.» New York Times.

    Après avoir perdu son élection au poste de procureur, l'avocat Mickey Haller est au plus bas. Son ex s'est éloignée de lui et sa fille ne lui parle plus-: elle lui reproche d'avoir fait libérer un alcoolique qui s'est aussitôt empressé de prendre le volant et de tuer une mère et sa fille. Mais un jour, il reçoit un texto de son assistante-: appelle-moi 187. 187 étant le code pour «-meurtre-», Haller sait qu'il va devoir se remobiliser pour défendre l'accusé. Mais la victime, Gloria Dayton, est une ancienne prostituée que Mickey aimait beaucoup et qu'il pensait avoir aidée à rentrer dans le droit chemin. Découvrir qu'elle l'a dupé en continuant de se prostituer et imaginer que c'est peut-être lui qui l'a mise en danger le met rapidement sous pression. Sans compter que certains personnages qui devraient faire respecter la loi se montrent violents et malhonnêtes. Ils n'apprécient pas qu'Haller se mêle de leurs affaires. Hanté par les fantômes de son passé, l'avocat devra travailler sans relâche et user de tous ses talents pour résoudre l'affaire.

     

  • Bosch vient de décrocher un sursis de trois ans avant d'être mis à la retraite d'office lorsqu'il se voit confier un cold case datant de 1989. Viol suivi de meurtre, ADN, antécédents judiciaires et profil psychologique, tout incrimine un certain Clayton Pell. Un suspect... qui n'aurait eu que huit ans au moment des faits. Erreur du labo ou faute impardonnable de deux inspecteurs ? Les conséquences de ce cafouillage s'annonçant monumentales, Bosch se met immédiatement au travail lorsqu'il est appelé sur une scène de crime. Un homme se serait jeté du septième étage du célèbre hôtel de Los Angeles, le Château Marmont. La victime, George Irving, est le fils d'un conseiller municipal très influent à L.A., un homme qui n'a jamais porté Bosch dans son coeur. Pourquoi exige-t-il que ce soit lui qui mène l'enquête ?
    Deux intrigues menées en parallèle, l'une révélant la corruption de politiciens obnubilés par leurs profits, l'autre la monstruosité de prédateurs sexuels, et une description de Los Angeles qui fait froid dans le dos.

  • L'inspecteur des Vols et Homicides Harry Bosch vient de tuer Norman Church. Un horrible tueur en série qui maquillait ses victimes, toutes blondes, avant de les assassiner. La veuve de Church lui intente bien un procès, mais rien n'y fait. La police des polices est formelle : Bosch n'a commis aucune faute en l'abattant. À ceci près que, quelques mois plus tard, une autre blonde, et elle aussi maquillée, est retrouvée morte sous le plancher en béton d'un immeuble. Et l'autopsie l'affirme : elle a été étranglée de la même façon que les autres. Dans une Los Angeles où la police est déjà fortement soupçonnée de corruption, Bosch n'a pas besoin qu'on la traite en plus d'incompétente. Il va devoir très rapidement retrouver le vrai coupable s'il ne veut pas y perdre et sa réputation et son travail.

  • 1992. Los Angeles est en proie aux émeutes et les pillages font rage quand Harry Bosch découvre, au détour d'une rue sombre, le cadavre d'Anneke Jespersen, une journaliste danoise. À l'époque, impossible pour l'inspecteur de s'attarder sur cette victime qui, finalement, n'en est qu'une parmi tant d'autres pour la police déployée dans la ville en feu. Vingt ans plus tard, au Bureau des Affaires non résolues, Bosch, qui n'a jamais oublié la jeune femme, a enfin l'occasion de lui rendre justice et de rouvrir le dossier du meurtre. Grâce à une douille recueillie sur la scène de crime et une boîte noire remplie d'archives, il remonte la trace d'un Beretta qui le met sur la piste d'individus prêts à tout pour cacher leur crime. Anneke faisait peut-être partie de ces journalistes qui dérangent quand ils fouillent d'un peu trop près ce que d'autres ont tout intérêt à laisser enfoui.

  • Abandonnée par son mari, Lisa Trammel n'a soudain plus assez d'argent pour payer ses mensualités d'emprunt immobilier, et la Westland National Bank menace de saisir sa maison. Affolée, elle engage l'avocat Mickey Haller, mais elle est si révoltée par l'épidémie de saisies liée à la crise des subprimes qu'elle manifeste souvent et violemment devant la banque au point de s'en voir interdire l'accès par la justice.
    Malheureusement pour Haller qui espérait gagner du temps en faisant traîner la procédure, le dossier se corse quand sa cliente est soudain accusée du meurtre de Mitchell Bondurant, un cadre dirigeant de la Westland retrouvé mort dans le parking de son agence.
    Au fur et à mesure qu'il monte un système de défense bien hasardeux, Haller découvre un certain nombre d'éléments qui l'amènent à douter de sa cliente et de lui-même, et ce, jusqu'au verdict.

  • Composé d'un court roman et de sept nouvelles, La dernière prise décrit un univers où flics, indics, escrocs, gangsters ou bons parents, tout le monde se bat pour sa survie. Contre des ennemis bien réels, contre le sort aussi, voire, et c'est le plus saisissant, contre soi-même.
    C'est ainsi qu'un enquêteur chevronné traque un homme censément mort du Brésil jusqu'à Miami pour se faire avoir par un gamin des taudis locaux, qu'un looser vieillissant essaie une dernière fois de devenir respectable en se faisant indic, qu'un plongeur des années 30 affronte un Pinkerton corrompu, qu'un couple de Grecs adopte trois enfants de races différentes et se retrouve face à des problèmes terrifiants, etc.
    Cerise sur le gâteau, George Pelecanos, nous donne aussi, et pour la première fois, à vivre ce qui se passe lors du tournage d'une série télé au cours duquel se déroule un drame qu'aucun scénariste, même le meilleur, n'aurait pu imaginer.

    Tour à tour violent, sexy, drôle et triste à fendre le coeur, ce recueil, le premier jamais publié par l'auteur, nous fait découvrir, et avec un égal bonheur d'écriture, les recoins les plus sombres de l'âme humaine.

  • «Corwin ne donne pas dans les scènes de basse violence au nom d'une prétendue authenticité. Il révèle comment pensent les criminels, les flics, et les criminels lorsque ce sont des flics corrompus. » Los Angeles Times.

    Los Angeles, 1946. Le jeune policier juif Jacob Silver, hanté par l'absence des siens, tente désespérément de savoir ce qu'ils sont devenus, eux qui n'ont pu fuir l'Allemagne nazie à temps. Et le sort s'acharne : lors d'un braquage, Silver ne couvre pas son coéquipier, qui meurt sous ses yeux. Écrasé sous le poids de la culpabilité, le jeune bleu craint la suspension et s'apprête à commettre l'irréparable quand il apprend son affectation aux Homicides. La raison ? Il pourrait aider à élucider le meurtre d'un journaliste s'intéressant d'un peu trop près à des projets d'urbanisme. Projets orchestrés par de puissants groupes industriels prêts à tout pour remplacer les lignes de tramway de la ville par des autobus. Aux côtés de son nouveau coéquipier, malheureusement porté sur la boisson, le jeune Silver progresse rapidement. Un peu trop sans doute pour sa hiérarchie, qui le dessaisit de l'enquête. Il se tourne alors vers le très intègre inspecteur Virgil McGregor.

  • Le garde-chasse Joe Pickett n'a jamais beaucoup aimé sa belle-mère, Missy. Elle ne cesse de le rabaisser aux yeux de sa fille qui, à l'entendre,aurait fait un très mauvais mariage en l'épousant. Et, question mariages, Missy s'y connaît : elle en est à son cinquième.
    Malgré tout, lorsque Earl Alden, son dernier époux en date, est retrouvé pendu à l'une de ses éoliennes et que l'attorney du comté, la très professionnelle et très réfléchie Dulcie Shalk, l'accuse de meurtre, même Joe Pickett ne peut y croire. L'affaire n'est certes pas simple et les éléments de preuve avancés semblent convaincants, mais imaginer Missy tuer son époux et avoir la force d'aller l'accrocher au sommet d'une éolienne relève de l'impossible. Cherche-t-on à la piéger ? La date du procès approchant, à contrecoeur mais avec le sérieux qu'on lui connaît, Joe Pickett se lance dans l'enquête. Et c'est à ce moment-là que les ennuis commencent. D'autant plus que Nate Romanowski, le seul ami sur lequel il peut compter, s'est investi d'une mission qui ne va pas lui faciliter les choses.

  • Fils d'un rescapé de Treblinka, Ash Levine a quitté la police de Los Angeles lorsque Latisha Patton, son témoin principal dans une affaire de meurtre, a été assassinée au cours de l'enquête qu'il menait. Obsédé par cette mort dont il se sent responsable et dépressif depuis que son épouse a demandé le divorce, il ne sait plus très bien où il en est lorsqu'un de ses anciens collègues lui demande de réintégrer le service et d'enquêter sur l'assassinat de Pete Relovich, un fl ic qui, lui aussi, a lâché le LAPD. Détail important, avant de partir, Relovich a demandé à voir les Affaires internes. Pourquoi? On apprend qu'il avait besoin d'argent, qu'il véhiculait des escort girls et que, à un moment donné, il s'est retrouvé en possession de très grosses sommes. Banale histoire de corruption? L'enquête rondement menée conduit à l'arrestation d'un coupable, mais Ash n'est pas satisfait. Il y a quelque chose qui cloche, et il n'est pas du genre à se contenter d'une demi-vérité. Même lorsque cela devient très dangereux pour lui.«Miles Corwin est un romancier à surveiller. Kind of Blue a du caractère, de la densité, de l'action et de la réfl exion. Il a tout, et j'attends la suite avec impatience ».
    Michael Connelly.

  • Londres-Boston, vol de nuit. Ted Severson rencontre la superbe et mystérieuse Lily Kintner. On bavarde, on boit des cocktails, et voilà que peu à peu se déclenche un jeu de la vérité où, un détail intime après l'autre, Ted se dévoile à Lily sans ménagement. Il a trouvé en elle une oreille sympathique et bienveillante et se met à lui raconter comment son couple est en train de sombrer. Car il en est certain, Miranda, sa femme, le trompe. Il en vient même à avouer que. oui, il tuerait bien l'épouse volage. Le couple, il est vrai, était condamné dès le départ : comment le riche homme d'affaires aurait-il pu, à la longue, s'accommoder d'une femme qui, artiste dans l'âme, est tout son contraire ? Ce qui était charmant étant devenu insupportable, tuer Miranda semble presque raisonnable. D'autant plus raisonnable que Lily lui déclare, et le plus sérieusement du monde, qu'elle est prête à l'aider. Pour elle, des tas de gens méritent de mourir : parce qu'ils mentent, parce qu'ils trompent l'aimé, parce qu'ils blessent sans remords. De retour à Boston, les liens entre les deux personnages se renforcent tandis qu'ils commencent à préparer leur mauvais coup.
    Mais Lily n'a pas tout dit à Ted. En particulier, qu'elle a derrière elle un passé de tueuse et s'y connaît en tromperies diverses et variées. Les conspirateurs se retrouvent vite pris dans un jeu du chat et de la souris qui ne peut que mal se terminer. Surtout avec l'inspecteur de police très astucieux qui les poursuit.
    Cet hommage appuyé à la Patricia Highsmith de L'Inconnu du Nord-Express devrait ravir les âmes perverses.

  • Pour Spero Lucas, récupérer la toile qu'un ex-petit ami peu scrupuleux a volée à Grace Kincaid ne semble pas présenter de difficultés majeures : remettre la main sur ce qui a disparu en toute discrétion, c'est sa spécialité. Moyennant, bien sûr, une jolie commission de quarante pour cent. Seulement... Grace Kinkaid lui demande aussi de retrouver l'homme qui l'a ainsi humiliée, un criminel violent à la tête d'un petit groupe de nervis lui obéissant au doigt et à l'oeil.
    Difficulté supplémentaire, Spero a beaucoup de mal, malgré ses efforts, à résister à la passion amoureuse qui l'emporte dès qu'il fait la connaissance d'Amanda, une splendide femme mariée.
    Pour un ancien combattant de la guerre d'Irak, qui aime tout prévoir et a l'habitude que rien ne lui résiste, ce détail s'avère difficile à gérer. Surtout lorsqu'il révèle une fragilité intérieure dont il se passerait volontiers...

  • Avant de tomber sur une poignée d'individus tous plus effrayés les uns que les autres, Jack Reacher n'avait pas d'autre but que traverser le Nebraska pour rejoindre la Virginie, où l'attendait la patronne (à la voix terriblement sexy) de la 110e Unité Spéciale.
    Intrigué, il se renseigne et apprend que, depuis des décennies, les trois frères Duncan et leur père font régner la terreur dans ce coin perdu du grand Ouest américain, où les routes traversent de gigantesques « nulle part ». Généreux et combattif comme à son habitude, il ne peut laisser passer pareilles turpitudes et se retrouve vite aux prises avec des gens pour qui tuer, violer et truander est une seconde nature. Certes, Jack Reacher est quelqu'un qui sait se battre mieux que personne, mais il est quand même seul face à plusieurs malfrats prêts à tout... Effrayé, Jack Reacher ? Pour lui, le nombre n'est guère plus qu'un obstacle parmi d'autres...

  • Ancien soldat des forces israéliennes et fils d'un rescapé de la Shoah, Ash Levine, l'inspecteur d'élite de la Felony Special de la police de Los Angeles, est appelé à résoudre le meurtre de deux jeunes Noirs retrouvés morts par balle dans une ruelle de Venice. L'affaire est d'importance dans la mesure où l'une des victimes, Raymond Pinkney, est le fils d'un conseiller municipal. Mais - et Levine le comprend très vite - Raymond se trouvait simplement au mauvais moment au mauvais endroit. C'est l'autre victime, son ami d'enfance Teshay Winfield, qui était véritablement visé. Il était en effet en possession d'un masque d'une valeur inestimable volé lors du pillage des musées de Bagdad suite au renversement de Saddam Hussein. Connaissant sa valeur, Teshay l'avait fait passer aux États-Unis dans l'espoir de le vendre. En analysant la scène de crime, Levine s'aperçoit que les deux hommes n'ont pas été abattus à l'endroit où on les a retrouvés. C'est alors qu'il devient à son tour une cible : il est en effet sur le point de trouver la solution et nombreux sont les individus qui n'ont aucune envie de le voir réussir.

  • Accusé du meurtre de sa femme et de ses enfants lors d'un attentat déguisé en accident de voiture, Robert Dell comprend qu'il est victime d'un coup monté par le pouvoir et sent que c'est à sa vie qu'en veut Inja Mazibuko, le flic et chef zoulou qui l'a arrêté. Désespéré, il s'attend au pire lorsqu'il est brutalement kidnappé par l'être qu'il déteste le plus au monde, son propre père, un ancien mercenaire de la CIA bien décidé à le sauver et à rendre justice lui-même. Commence alors une traque infernale à travers une Afrique du Sud où la violence côtoie la misère et l'archaïsme tribal. Dans sa quête de vengeance, Dell croisera le chemin de la jeune Sunday, prête à tout pour échapper au mariage forcé auquel elle est destinée, et de Disaster Zondi, ancien flic rattrapé par son passé sanglant.

  • Tout commence lorsque, gonflé aux stéroïdes, le fils de Mike Lane, un riche Blanc du Cap, assassine la fille qu'il a ramenée chez lui. Pas question pour sa mère, Evelyn, que la police l'arrête et l'expédie à l'horrible prison de Pollsmoor où il est sûr d'être assassiné. Sans vergogne, elle accuse le fils de sa femme de ménage à demeure. Faible, Mike Lane ne dit rien et, trop heureuse de résoudre le meurtre, la police marche dans la combine. Mais. la femme de ménage a aussi une fille et cette fille, elle, ne lâchera pas tant qu'elle n'aura pas rétabli la vérité. Et, au Cap, la police n'aime pas trop qu'on mette son nez dans ses affaires. Dans une Afrique du Sud où les rapports Noirs-Blancs sont toujours tendus, l'affaire a bien des chances de mal finir. Roman noir sans concessions, emplis de pièges tendus par des personnages perdus. Une toile d'araignée machiavélique où les pièges ne sont pas toujours là où on les attend.

  • Écoeuré par l'hypocrisie du LAPD, Bosch a décidé de rendre son tablier. Mais mué par son désir de rendre justice aux victimes de meurtres, il a emporté avec lui le dossier d'une affaire non résolue. Et pas des moindres. Quelques jours avant le tournage d'une scène de braquage particulièrement sanglante où des voleurs se sont emparés de 2 millions de dollars, une assistante de production, Angela Benton, est retrouvée étranglée. Une enquêtrice du FBI s'est aperçue qu'un des billets ne pouvait pas faire partie de ceux prêtés par la banque pour le tournage et en a averti le LAPD. Mais l'enquête piétine et quand Bosch la reprend et émet l'hypothèse que les deux affaires sont peut-être liées, « on » lui fait gentiment mais clairement comprendre qu'il ferait mieux de se tenir tranquille. Le vol et le meurtre ayant eu lieu après le 11-Septembre, tout laisse en effet penser que le coup était destiné à financer un camp d'entraînement terroriste. Et la lutte contre le terrorisme étant une affaire d'État, « on » n'a pas envie que l'inspecteur se mêle de ce qui ne le regarde pas. Il n'en faut pas moins à Bosch pour s'obstiner. Roman parmi les plus sombres de Michael Connelly, Lumière morte décrit les dangers d'une obsession anti-terroriste qui permet à certains d'outrepasser leurs droits.

  • Alors que Sunny Exley, quatre ans, se noie dans l'eau glacée en face d'une maison de plage luxueuse du Cap, son père, Nick, fume de l'herbe et sa mère, Caroline, est dans les bras de son amant. Seul témoin du drame, Vernon Saul, un ancien flic au passé trouble et à l'enfance désastreuse, ne bouge pas. Il se contente d'attendre, puis, une fois la fillette morte, feint un bouche-à-bouche très utile à ses plans : Vernon est en effet de ceux qui entendent dominer et manipuler les autres, Noirs ou Blancs. Quelle plus belle proie que Nick Exley lorsqu'il comprend enfin à quel point il est responsable de la mort de sa fille ? Étude sans concession des mécanismes subtils de la culpabilité et de la douleur, Le Piège de Vernon décrit une société où les repères du bien et du mal n'existent plus.

  • Fake news à gogo.

    Grande négociation de paix américaine au Moyen-Orient. Tout se présente plutôt bien lorsqu'un tir de drone tue un chef islamiste important et, dégât collatéral majeur, Catherine Finch, une otage américaine, mettant ainsi en danger la réussite des pourparlers.

    Que faire ? Appeler l'agent de la CIA, Pete Town, à la rescousse et lui confier la tâche délicate de faire croire que non, non, Catherine Finch n'est pas vraiment morte.

    C'est sans compter avec tous ceux, islamistes, Russes, Syriens, pour ne parler que de ceux-là, pour qui la vraie fausse mort de Catherine pose de gros problèmes.

    Et d'ailleurs, Catherine Finch est-elle vraiment morte ?

  • Alors qu'il enquête sur le décès de l'ex-profileur du FBI Terry McCaleb, l'ancien inspecteur des Vols et Homicides Harry Bosch en vient vite à penser que Terry n'est pas mort de sa belle mort, mais a bel et bien été assassiné par un meurtrier particulièrement retors. Les faits et les détails concordants sont très troublants, mais. aussi extravagant que cela lui paraisse, Bosch est amené à penser que l'auteur du meurtre est l'ancien grand patron du FBI, Robert Backus, dit « Le Poète ». Sauf que. le Poète est mort. À force de chercher, Bosch découvre une piste qui le remet en contact avec le FBI.

    Dans le même temps, l'agent du FBI Rachel Walling, ancienne protégée de Backus tout comme l'était McCaleb, et qui a été exilée dans le Dakota du Sud suite au rôle qu'elle a joué dans l'enquête sur le Poète, reçoit l'appel qu'elle redoutait depuis toujours : oui, le Poète est toujours vivant. Et il ne l'a pas oubliée.

    C'est donc contre leurs hiérarchies respectives que Walling et Bosch joignent leurs forces et, de Las Vegas au désert du Nevada en passant par les bas-fonds de Los Angeles, ils traquent alors un Poète qui n'a rien perdu ni de sa superbe, ni de son amour de la mort donnée avec la plus grande jouissance.

  • Jack Reacher fait encore partie de l'armée en mars 1997 quand une femme de militaire est retrouvée égorgée derrière un bar, dans une petite ville du Mississippi. Le coupable est-il à rechercher au sein de la base toute proche ? On demande aussitôt à Reacher d'enquêter en agent infiltré. Pas question que le scandale n'éclabousse l'unité. Mais au fur et à mesure qu'il progresse, Jack sent bien qu'il dérange. À tel point qu'il finit par douter du bien-fondé de sa mission et de l'intégrité des hommes qui l'entourent. Certains seraient-ils prêts à tout pour étouffer l'affaire et mettre sa vie en jeu ? Voici notre héros devant un dilemme de taille : obéir malgré tout à la hiérarchie ou jouer la carte de la vérité avant tout ? Livre fondateur de la série, Mission confidentielle nous dévoile enfin pourquoi Reacher est devenu ce loup solitaire qui ne compte plus que sur lui... et sur sa seule brosse à dents. Titre VO : The Affair

  • Tout n'est pas rose à Glasgow à la fin de la Seconde Guerre mondiale: les chantiers navals sont en pleine reconversion, l'agitation politique est forte et la pègre tenue par les «Trois Rois» ne connaît pas la crise. Le privé Lennox a longtemps travaillé pour le plus astucieux d'entre eux et il aimerait bien que ça cesse.  Malheureusement pour lui, un jour, les dragues qui ratissent le fond vaseux de la Clyde remontent les restes de «Gentleman Joe Strachan». Spécialiste du vol à main armée, celui-ci a compté parmi les gangsters les plus violents de l'histoire de la ville. Et, détail troublant, ses jumelles, Isa et Violet, reçoivent tous les ans de grosses sommes en liquide le jour anniversaire de son plus beau coup. La réputation légendaire de Lennox n'étant plus à faire dans les cercles du banditisme local, les deux soeurs l'engagent pour mener l'enquête.  Tout lui dit que ce boulot est dangereux et que les Trois Rois seront sur sa route, mais il accepte. Et s'aperçoit vite qu'il a toutes les chances d'y laisser sa peau

empty