Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

Maison D'a Cote

  • Jean Dorcy, dans A la rencontre de la mime pose ainsi la question à propos des mimes blancs (Debureau, Séverin.) :
    " Avec chaque interprète l'art disparait. Peut-on imaginer que la peinture s'arrête à la mort de Cézanne ou de Rembrandt ? Pourtant il en est ainsi de l'art du mime."

    C'est à cette question que Daniel Dobbels répond ici ; historiquement, philosophiquement au fil de digressions autour de cet art qui n'est pauvre qu'en apparence.
    La réponse pratique nous est connue, il a fallu attendre Etienne Decroux, le père du mime moderne qui a formé Barrault, Marceau... Pour que les "outils" survivent au
    créateur et permette l'efflorescence de l'art du mime, il a forgé une grammaire corporelle . Mais l'art de Decroux et Barrault qui illumine Les Enfants du Paradis est secret et rarement visible.

empty