Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • La piste aux étoiles, l'odeur des fauves, les cuivres de l'orchestre, la lumière dorée, le clown pailleté et l'auguste au nez rouge...
    Le spectacle de notre enfance est l'héritier direct du cirque équestre initié au xviiie siècle par un officier de cavalerie anglais philip astley. au siècle suivant, le trapèze volant et le dressage des lions, des tigres ou des éléphants viennent enrichir la représentation et séduire des générations de spectateurs. les premières dynasties composent une puissante aristocratie saltimbanque : les knie, bouglione, grüss, amar, ringling sillonnent l'ancien et le nouveau monde dans leurs roulottes ou à bord de leurs trains spéciaux.
    Pourtant, dans les années 1970, le cirque traditionnel s'essouffle. un nouveau champ d'expériences artistiques, qui intègre la performance à la chorégraphie et au jeu, s'affirme. c'est la naissance d'un autre cirque qui conjugue désormais la création au quotidien. pascal jacob retrace l'itinéraire de la plus longue des tournées, celle qui a conduit une forme classique et codée à devenir un art à part entière.
    Inscrits dans une piste circulaire de 13 mètres de diamètre, les arts du cirque ont inspiré un large éventail de créations graphiques. 160 estampes, tableaux, affiches et photographies mettent en scène la virtuosité des acrobates, des jongleurs et autres enfants de la balle.

  • Tout l'univers du cirque est ici exploré.
    Les termes techniques et les mots constituant le jargon du métier font l'objet d'une explication linguistique et historique. Ils sont surtout prétexte à évoquer de façon chaleureuse les grands noms du cirque : clowns, acrobates, familles. De ci de là, aussi, les métaphores que le langage courant a empruntées au monde du cirque.

empty