• Harry Potter est un garçon ordinaire. Mais le jour de ses onze ans, son existence bascule : un géant vient le chercher pour l'emmener dans une école de sorciers. Quel mystère entoure donc sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Voler à cheval sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué.
    Mais un mystère entoure sa naissance et l'ffroyable V., le mage dont personne n'ose prononcer le nom. Quand il décide, avec ses amis, d'explorer les moindres recoins de son école, il va se trouver entraîné dans d'extraordinaires aventures.

    3 Autres éditions :

  • À quinze ans, Harry entre en cinquième année à Poudlard, mais il n'a jamais été si anxieux. L'adolescence, la perspective des examens et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Le ministère de la Magie semble ne pas prendre cette menace au sérieux, contrairement à Dumbledore. La résistance s'organise alors autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours...

    1 autre édition :

  • «L'autre jour, nous avons vu Mlle Legourdin attraper une fille par ses nattes et la projeter par dessus la barrière du terrain de jeu !».
    Le père de Matilda Verdebois pense que sa fille n'est qu'une petite idiote. Sa mère passe tous ses après-midi à jouer au loto. Quant à la directrice de l'école, Mlle Legourdin, c'est la pire de tous : un monstrueux tyran, qui trouve que les élèves sont des cafards. Elle les enferme même dans son terrible étouffoir. Matilda, elle, est une petite fille extraordinaire à l'esprit magique, et elle en a assez. Tous ces adultes feraient bien de se méfier, car Matilda va leur donner une leçon qu'ils ne sont pas près d'oublier.

    5 Autres éditions :

  • « Owen est revenu ! Alors qu'il était devenu la star d'un boys band, je croyais ne plus jamais le revoir. Sauf qu'on dirait bien qu'il a retrouvé le chemin de la maison...
    Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire d'un zombie « câlin-nibale », moi ? ».

    Attention, ça sent la croquette ! Owen, le zombie créé par Adèle, est de retour !
    Et il ne sera pas de trop pour l'aider à multiplier les bêtises...
    Bien décidée à en faire l'outil de sa conquête du monde, Adèle essaie de réveiller le monstre qui sommeille en lui... Mais il semblerait que la créature soit bien plus inoffensive que notre adorable peste !

  • « Est-ce que vous avez déjà été amoureux ? Chaque fois que je vois Ludovic, j'ai l'impression que mon coeur va me sortir par une narine ! C'est simple, il me rend complètement Choubidoulove, pour le meilleur et... et surtout pour le pire. ».

    Entre les bêtises et Ludovic, le coeur d'Adèle balance !

    Mais, en amour, les complications ne sont jamais bien loin.

    Surtout que Geoffroy, le prétendant enamouré de notre adorable peste, ne compte pas s'effacer si facilement...

    Adèle va devoir faire un choix : courir après le ténébreux ludovic qui ne lui accorde pas la moindre attention, ou succomber au gentil Geoffroy qui ferait tout pour elle.

    Pas sûr que ces deux-là s'attendent à ce qui va leur tomber dessus !

  • « Il y a une chose que je déteste plus que le lundi matin, les haricots verts et les devoirs, c'est cette peste de Jade... et ses paillettes ! Mais ne comptez pas sur moi pour me laisser faire. Je compte bien lui montrer que l'élève la plus mortelle de l'école, c'est moi ! ».

    Mortelle Adèle a enfin trouvé une bonne raison de se lever chaque matin pour aller à l'école : tenir tête à Jade et ses copines qui se croient les reines de la cour de récréation ! Et si la rentrée des classes a déjà eu lieu, les vrais problèmes ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez. Car pour Adèle, c'est bientôt... la rentrée des claques !

  • Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima... aucune arche n'est épargnée. Pour éviter l'anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l'Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ? Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s'engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

    1 autre édition :

  • Le jeune Will, à la recherche de son père disparu depuis de longues années, croit avoir tué un homme. Dans sa fuite, il franchit la brèche qui lui permet de passer dans un monde parallèle. Là, à Cittàgazze, la ville au-delà de l'Aurore, il rencontre Lyra. Les deux enfants devront lutter contre les forces obscures du mal et, pour accomplir leur quête, pénétrer dans la mystérieuse Tour des Anges...

    3 Autres éditions :

  • Il était une fois la ville de Paris. Il était une fois une rue Broca. Il était une fois un café kabyle. Il était une fois un Monsieur Pierre. Il était une fois un petit garçon qui s'appelait Bachir. Il était une fois une petite fille. Et c'est ainsi que, dans ce livre, vous allez faire la connaissance d'une sorcière, d'un géant, d'une paire de chaussures, de Scoubidou, la poupée voyageuse, d'une fée, et que vous saurez enfin la véritable histoire de Lustucru et de la mère Michel.

    1 autre édition :

  • Quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe. «Tu sais ce qui arrive aux petits garçons qui ne veulent pas manger leur soupeoe» lui disait son père, «Eh bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille vient les voir dans leur chambre, et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec.» Pierre s'en fichait. Il ne croyait pas aux sorcières. Mais il faut admettre que son père avait raison sur un point: une nuit, à minuit, dans la chambre de Pierre, la porte de l'armoire s'entrouvrit avec un grincement terrible et Cornebidouille fit son apparition. Allait-elle parvenir à faire peur à Pierreoe Ca, c'était beaucoup moins sûr.
    />

    2 Autres éditions :

  • Il s'appelle Chien Pourri. Il sent la sardine, il est couvert de puces, et son pelage ressemble à une vieille moquette râpée. Pour ne rien arranger, il est aussi bête qu'il est moche.
    Un jour, il décide de courir le vaste monde à la recherche d'un maître. Il rêve de su-sucres, de ba-balles. Il aimerait tant faire le beau pour quelqu'un. Car Chien Pourri n'a pas que des défauts, il a aussi du coeur.
    Hélas, les gentils maîtres ne courent pas les rues, et le vaste monde se révèle truffé de pièges. Chien Pourri trouvera-t-il malgré tout le maître de ses rêves ?
    Dans Rose, l'héroïne lisait les aventures d'un Chien Pourri. Cet animal « moche, bête et puant » est aujourd'hui le héros d'un vrai livre.

    2 Autres éditions :

  • Il était une fois trois vilains brigands. dont la vie changea totalement le jour où ils rencontrèrent Tiffany, la petite orpheline. De trois méchants elle en fit ...des bienfaiteurs de l'humanité.

    Ajouter au panier
    En stock

    3 Autres éditions :

  • Robert a passé une très mauvaise journée. Il n'est pas de bonne humeur et en plus, son papa l'a envoyé dans sa chambre. Alors Robert sent tout à coup monter une chose terrible : la colère...

    Ajouter au panier
    En stock

    2 Autres éditions :

  • Ariol est un petit âne bleu à lunettes.
    Il vit en banlieue avec son papa et sa maman. Son meilleur copain est un cochon. Il est amoureux d'une jolie génisse de sa classe. Son instituteur est un grand chien, et son prof de gymnastique, un gros coq. Bref, Ariol est exactement comme vous et moi.

  • La maîtresse est inquiète, le photographe s'éponge le front, le Bouillon devient tout rouge, les mamans ont mauvaise mine, quant à l'inspecteur, il est reparti aussi vite qu'il était venu. Pourtant, Geoffroy, Agnan, Eudes, Rufus, Clotaire, Maixent, Alceste, Joachim... et le petit Nicolas sont - presque - toujours sages...
    Un chef-d'oeuvre d'humour à ne pas lire si vous n'aimez pas rire !

    4 Autres éditions :

  • " Le soleil se levait à peine quand Hermès sortit du ventre de sa mère.
    Il s'étira, bâilla et sauta aussitôt sur ses pieds. Puis il courut à l'entrée de la grotte où il venait de naître pour admirer le monde. "Comme c'est beau !" murmura-t-il. " C'est par ces mots que débute Le feuilleton d'Hermès, jeune dieu de la mythologie grecque qui découvre le monde à la manière d'un enfant. Ce livre, animé du souffle des mythes fondateurs, nous convie à une lecture vagabonde : celle par laquelle nous suivons les mille et un rebondissements d'une histoire dont notre héros est le fil conducteur.
    Renouant avec l'oralité des premiers récits, cette histoire peut être lue à voix haute, et partagée en famille ou en classe. Mise à la portée de tous, elle offre des réponses, souvent fabuleuses, aux questions que chaque être humain se pose. Elle se veut promesse de rencontres, d'écoute et de dialogue entre petits et grands.

  • - Dis, maman, est-ce que tu m'aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s'endormir - Hum, eh bien, je vais te dire un secret., répond sa maman.

    Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s'aimer.
    Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d'opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l'imaginaire, de la poésie et de l'humour. Le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l'amour est constant et sans condition. Mais c'est dans la toute dernière phrase que se cache le véritable secret : « Je t'aime parce que tu es mon enfant / mais que tu ne seras jamais à moi. » Les illustrations de Pauline Martin, subtiles dans le trait comme dans la couleur, soulignent avec force la délicatesse de cette formidable déclaration d'amour.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 12 aventures attachantes d'Ariol, un héros J'aime lire !
    C'est facile : Ariol, c'est l'âne et Ramono, c'est le cochon. L'un est bleu avec des longues oreilles et des grosses lunettes. L'autre est rose avec le groin comme une prise électrique. On ne peut pas dire qu'ils se ressemblent, mais ils sont copains. Tellement copains que parfois, le cohcon fait des âneries et l'âne des cochonneries. Et là, on ne sait plus qui est qui !

    Au sommaire : Après l'école - Les sous-marins - Madame Aubry - La poésie - Le papiplongeon - La dédicace - Chez Ramono - La lumière dans le couloir - Mamie dans le métro - Aujourd'hui exposé - La tripote - Avant le dîner.

  • Après Le feuilleton d'Hermès, Murielle Szac invite les enfants à se replonger dans la mythologie grecque en suivant le personnage de Thésée. En 100 épisodes, le jeune héros grandit et se construit. Il rencontre de nombreux personnages mythiques (Héraclès, le centaure Chiron, oedipe, Phèdre et, bien sûr, Ariane et le Minotaure). Le récit de la vie de Thésée, en véritable récit initiatique, soulève toutes les questions essentielles : la guerre, l'amour, la jalousie, la quête des origines et de l'identité, la recherche des notions du Bien et du Mal. Divisé en épisodes courts, pleins de suspense, Le feuilleton de Thésée se dévore comme un roman d'aventures. Si l'auteur y joue habilement avec les émotions et les passions (intrigues et coups de théâtre y foisonnent), son objectif est également de renouer avec l'oralité, rendant le récit accessible aux jeunes lecteurs, mais aussi aux non-lecteurs.

  • Quand un loup a besoin d'être rassuré, que fait-il ? Il va poser cette question tout simple aux habitants de la forêt: "Dis-moi, qui est le plus fort ?" Et tout le monde, du Petit Chaperon Rouge, aux Trois Petits Cochons en passant par les sept Nains, tout le monde répond: le plus fort, c'est le loup. Alors, quand une espèce de petit crapaud de rien du tout lui tient tête, le loup se fâche...

    3 Autres éditions :

  • À peine née, Artémis aide sa mère Léto à mettre au monde son frère jumeau Apollon. Zeus, son père, la charge de veiller sur les naissances, et la désigne déesse de la nature et de la chasse. Préférant vivre loin de l'Olympe et de ses intrigues, elle choisit la vie sauvage, et trouve un appui auprès du centaure Chiron. Parmi ses missions, celle qui lui tient le plus à coeur est d'accompagner les adolescents au seuil de leur vie d'adulte. Autour de cette femme libre, gravitent de formidables personnages, offrant les multiples facettes du féminin et du masculin.

    « Je suis Artémis, j'ai choisi de vivre sans contrainte dans les forêts, je suis entourée de compagnes qui ont fait le même choix que le mien et qui ne sont pas prêtes à suivre le modèle imposé par Aphrodite... Nos toilettes nous intéressent moins que courir dans les bois, l'amour n'est pas au centre de nos préoccupations. Et pourtant nous sommes toutes des femmes, oui, comme elle ! »

  • Quand il part pour la guerre de Troie, Ulysse sait ce qu'a prédit l'oracle : il ne reverra Ithaque, son île, que dans vingt ans...
    Après Le feuilleton d'Hermès et Le feuilleton de Thésée, Murielle Szac invite à nouveau les enfants à se plonger dans la mythologie grecque en suivant le personnage d'Ulysse. Ulysse le voyageur, qui sait en quittant sa chère Ithaque, sa douce Pénélope et son petit Télémaque qu'il ne les reverra pas avant vingt ans, pas avant d'avoir exploré des mers et des terres inconnues, pas avant d'avoir été au bout de sa destinée. Ulysse aux mille ruses, qui trouvera l'idée d'un cheval-piège pour mettre fin à l'interminable guerre de Troie, qui devra combattre le cyclope Polyphème, résister à la plante de l'oubli, aux chants des sirènes et aux charmes de la magicienne Circé. Ulysse le naufragé, qui tombera plusieurs fois de Charybde en Scylla. Ulysse l'exilé, qui, toute sa vie, n'aura qu'un désir :
    Rentrer chez lui et retrouver les siens... Divisé en épisodes courts, pleins de suspense, Le feuilleton d'Ulysse est avant tout un roman épique. L'auteur y mêle des épisodes de l'Illiade et de l'Odyssée pour créer un récit riche en émotions, mais son objectif est également de renouer avec l'oralité afin de rendre ce récit accessible aux jeunes lecteurs, et même aux non-lecteurs.

  • Nous voici retournés au beau pays de Jacominus Gainsborough.
    Il a donné rendez-vous à Douce à midi pile, car il va s'embarquer et il a quelque chose de très important à lui dire...

    Viendra-t-elle ? Et arrivera-t-elle à temps ?
    En attendant, il l'imagine : il voit avec ses yeux, entend avec ses oreilles...

    Le lecteur « traverse » presque physiquement ce livre d'artiste aux pages finement découpées : il est à la fois dans la tête de Jacominus, ce petit lapin à l'âme sensible si humain, dont il partage les doutes et les élans - et dans la peau de Douce, qui s'avance vers lui. Les tableaux se succèdent, tandis que l'impatience de Jacominus grandit : on suit le chemin de l'aimée qui se met en route, on « traverse » le verger, les faubourgs, la place du marché... comme si l'on marchait avec elle.
    Et c'est toujours avec Douce qu'on parcourt les derniers mètres sur le port et qu'on aperçoit enfin, sur le pont d'un bateau en partance, la petite silhouette de Jacominus Gainsborough...

  • Parfois, quand Archibald se promène dans les rues, il s'arrête devant les vitrines pour regarder des choses belles et chères et souvent il aimerait les acheter.
    Mais à bien y réfléchir, Archibald se dit que ces objets, une fois qu'on les possède, finissent enfermés dans des tiroirs, ou des armoires.
    Au contraire, il réalise que le rossignol qui lui apprend à chanter, le grand pommier qui lui offre un goûter, ou bien la lune qui reste allumée toute la nuit pour le rassurer... ces choses-là, elles, sont en liberté, elles ne lui appartiennent pas, elles ne sont ni rares ni chères et pourtant, quand Archibald y pense, il ne voit rien de plus précieux au monde.

empty