Memo

  • Ourse, Ours et Ourson vivent dans une grotte, sombre et étroite, mais confortable. Un jour, Ourse aperçoit de drôles de maisons : des maisons d'humains, grandes, lumineuses et pleines de trésors. De retour chez elle, elle trouve sa grotte lugubre, froide, et austère, et raconte à Ours les merveilles qu'elle a vues.
    Ours réunit tous leurs amis. Tous doivent rapporter les matériaux et objets éparpillés dans la forêt par des humains. La clairière est vite remplie d'un incroyable bazar : vieux volets, portes usées et fenêtres désuètes, pots de peinture presque vides, planches, briques, meubles incomplets et tout un fatras d'objets. Tous se mettent au travail, pour créer la maison parfaite pour Ourse. Une si bonne idée ?

  • Les jeunes rossignols sauront-ils bientôt chanter ? Rouge-gorge rencontrera-t-il enfin sa bien-aimée ? Quelle tenue Perdrix doit-elle porter aujourd'hui ? Rouge-queue arrivera-t-il au bout de sa grande migration ? Quatre histoires qui mêlent quotidien, anecdotes et grandes questions, pour une traversée de l'année à hauteur d'oiseau.

  • Les graines plumeteuses du pissenlit s'envolent vers d'autres jardins. Les fraisiers rampent, les graines d'érable tournoient. De violettes sauteuses en nénuphars nageurs, en train ou à fourmi, Émilie Vast nous entraîne dans quatorze voyages végétaux, à la découverte de la dissémination végétale.

  • Aleksander mène une vie bien monotone : chaque jour les mêmes rues, chaque jour le même travail qui l'ennuie. Un soir, en rentrant chez lui, un immense ours lui bloque le passage et l'interroge sur ses rêves d'enfant. Mais quand on porte un costume et qu'on est sérieux, on n'a pas le temps pour ces choses-là... Ours saura-t-il aider Aleksander à retrouver le chemin de ses rêves ?

  • Engloutis !

    Emilie Vast

    Quelque chose approche. Les animaux sont encore inscouciants, ils courent, grattent, cherchent de la nourriture. C'est Escargot qui se fait attraper le premier alors qu'il grignotait un pissenlit. Hop, avalé tout entier. Puis Bourdon, Crapaud, Vipère et Tortue. Des animaux résistent, il ne reste que les mammifères, mais bientôt... Loir capitule, Marmotte le suit de peu, Ours sera le dernier à être dévoré. Gentiment, il se laissera faire. Pourtant un ours c'est fort, pourquoi n'a-t'il pas résisté ?

  • Chnourka

    Gaya Wisniewski

    Quatre amis voyagent à travers la forêt. Il y a trop de neige. Tomek, le bison, n'arrive plus à avancer.
    Mirko, le petit chat, a aperçu quelques chose... une maison ! De la cheminée sort de la fumée, ils pourront s'y abriter, s'y réchauffer peut-être. Par la fenêtre, ils aperçoivent une petite personne emmitouflée qui fait la sieste. Chnourka qui vit dans cette maison. Elle les invitent à entrer. Elle les invitent à rester.
    Au coin du feu, Mirko raconte leur aventure qui s'est arrêtée quand ils se sont perdus. Chrnouka décide de leur faire découvrir la forêt, ses arbres préférés et le lac gelé où ils pourront patiner ! Et puis, ils pourraient peutêtre rencontrer Nikolaï qui vit également dans la forêt, mais qu'on ne voit que le soir... C'est la promesse de nouvelles aventures.

  • Ma peau fine brille sous le soleil de printemps. Ma chair tâche les habits. Qui suisje ? La cerise.
    Ma peau est velue poilue comme la barbe. Ma chair est remplie de petites graines. Je suis... le kiwi sur mon actinidier.
    Dans ce grand livre à trou, Anne Crausaz fait deviner aux plus jeunes de nombreux fruits (et faux-fruits) à partir de leurs caractéristiques. Chaque chapitre se compose d'un gros plan sur la peau des fruits, d'une double-page au coeur de la chair, et d'un zoom arrière pour découvrir le fruit et sa plante. Si chaque fruit se présente, ce sont les insectes qui, par un habile jeu de découpe, nous font véritablement découvrir l'intérieur des fruits.

  • De l'abeille aimant l'ancolie au zygoptère zigzaguant entre les zinnias, en passant par le lérot lambinant dans le lierre, Émilie Vast décline les vingt-six lettres de l'alphabet et crée un petit précis de botanique et de zoologie. Alliant à chaque lettre un animal, un verbe et un végétal, Émilie Vast joue avec le vocabulaire pour raconter des saynètes naturelles. Inspirée par les arts graphiques du passé, amoureuse de la nature, elle met en scène plantes et animaux stylisés mais particulièrement fidèles à la réalité.

  • Sur chaque double page, deux éléments sont présentés, puis sur la double page suivante, un troisième, tantôt l'addition, tantôt le fruit de l'association des deux premiers.
    Le jaune, le bleu... et le vert.
    Le soleil, la pluie... et l'arcen- ciel. C'est le printemps.
    Le rouge, le jaune... et l'orange ! Le seau, le sable...
    Et le château ! C'est l'été.
    Le bleu, le jaune... et le violet ! Le cahier, le cartable...
    Et l'école. C'est l'automne !
    L'écharpe, les gants... et le bonnet.
    Les mois, les saisons... et l'année !
    Ce petit répertoire d'objets, de sensations et de couleurs, qui s'additionnent et s'ajoutent, accompagne le quotidien et fait le tour de l'année, tout en poésie.
    Les dessins très épurés s'inscrivent dans la ligne de C'est ma mare, paru en janvier 2016 et qui a inauguré la collaboration de Claire Garralon et des éditions MeMo.

  • Ma peau est un dégradé du rose au blanc. Cric, croc.
    Avec du sel, je pique un peu ! Qui suis-je ?
    Le radis.

    Dans deux grands livres à trous, Quel est ce fruit ? et Quel est ce légume ?, Anne Crausaz fait découvrir aux plus jeunes de nombreux fruits et légumes. Chaque devinette se compose d'un gros plan sur la peau des légume, d'une double page au coeur de la chair, et d'un dézoom pour le découvrir en entier, avec sa plante. Si chaque légume se présente lui-même, ce sont deux fourmis qui, par un habile jeu de découpe, nous en font véritablement découvrir l'intérieur et nous guident.

  • Quel est ce fruit ? Les Trois Gibbons et la chanson du colibri Jusqu'en haut Au pied d'un arbre, Coati cherche des fruits. Soudain, Ocelot lui tombe sur le dos. Mais si Ocelot est tombé, c'est parce qu'Ibis l'a fait glisser de sa branche. Et si Ibis l'a fait glisser, c'est parce que Tamandua l'a poussé. Et si Tamandua l'a poussé, c'est que...

    Il n'y a plus qu'à remonter jusqu'en haut, jusqu'à la canopée, pour trouver le coupable ! Toutes ces chutes nous amènent à celle de notre histoire, drôle et tendre.

    Dans ce nouveau livre, Émilie Vast explore, du bas à la cime, une suite d'arbres où les animaux vivent ensemble en harmonie - ou presque ! On y apprend à compter et à nommer les animaux amazoniens qui s'accumulent de branche en branche.

  • Petite pépite

    Nada Matta

    Petite pépite met en scène un adulte qui cherche une robe, des chaussures, un jeu, ou un livre pour une petite fille. À chaque fois, il lui faut expliquer qu'elle est différente, mais qu'elle n'est ni une extra-terrestre, ni un lutin, ni une sirène. C'est presque une petite fée, car elle est un peu magique, et vit dans l'instant. Cette déclaration d'amour, c'est celle de Nada Matta à sa petite fille trisomique. Et elle nous entraîne, de page en page, par le biais de questions et réponses, à la découverte de cette différence et de l'amour qui est le sien pour cet enfant. Un livre simple et beau, qui incite petits et grands à prendre le risque de faire connaissance, de prendre le temps de découvrir.

  • Abeille fait des allers-retours, de la ruche aux fleurs, des fleurs à la ruche. En passant, elle observe la drôle de chose en fil que tisse l'araignée épeire et distraite, finit par y rester piégée ! Commence alors un long dialogue entre les deux travailleuses. L'une élabore seule et patiemment sa toile, tandis que l'autre travaille pour la ruche entière. Elles finissent par admettre que l'une et l'autre sont dignes d'admiration. Pourquoi alors cet étrange animal qu'on appelle être humain s'obstine til à ne rien comprendre !
    Cette fable animalière donne à tous l'occasion de mieux connaître les insectes, de comparer différentes formes de création et de replacer l'être humain dans la nature.

  • Paru en Corée en 2012, cet album suit l'année d'un chêne de Mongolie et de la famille d'écureuils qui l'habite.

    Au printemps, les premiers bourgeons apparaissent, un écureuil s'installe dans le chêne. Les mois passent, l'arbre fleurit, ses feuilles grandissent, des glands se forment. La famille écureuil se crée et s'agrandit. L'automne approche, les feuilles rougissent, les glands tombent. Les réserves se préparent pour l'hiver qui se profile, et avec lui, une période de calme... avant la reprise d'une vie active ! Par un ingénieux jeu de cadrage, deux histoires se déroulent en parallèle : celle de l'arbre, et celle de ses habitants. Ce livre nous enseigne à quel point faune et flore coexistent. Quel arbre merveilleux.

  • Chamour

    Emilie Vast

    « Chamour, je l'ai vue naître et tout de suite, je l'ai aimée... » Puis Chamour a grandi, aux côtés de sa maîtresse, avec ses petites habitudes de chat, bonnes ou mauvaises, sa manière bien à elle de se mouvoir et de se comporter.
    Chamour est partie, sa courte et jolie vie était terminée.
    Émilie Vast rend hommage dans ce petit livre sensible à son chat, qui l'a accompagnée pendant des années avant de disparaître, laissant derrière elle un souvenir qui se traduit ici en mots et en images.
    Un témoignage touchant sur la perte et un message d'apaisement face à la disparition de ceux que l'on aime.

  • Deux chats, l'un noir, l'autre blanc, ont décidé de se rencontrer. Mais issus d'univers que tout oppose, ils n'arrivent pas à trouver un terrain d'entente où tout deux pourraient enfin communiquer. Quand Chat blanc intègre le monde blanc de Chat noir, il disparaît ! Et de même pour Chat noir dans le monde noir de Chat blanc ... C'est pratique pour se cacher, mais bien plus compliqué pour jouer.
    T ous deux décident alors de partir à la recherche d'un nouvel endroit, ni noir ni blanc, où ils pourront enfin s'amuser ensemble en toute liberté. Et découvrent un endroit bigarré, où les chats de toutes les couleurs peuvent se retrouver.

  • Sur le même principe que Un trou c'est pour creuser et Ouvrir la porte aux papillons, de Ruth Krauss et Maurice Sendak, des centaines de petits dessins, des histoires, des poèmes, de courtes mises en scène, des mystères et des rêves sont présentés dans ce livre... C'est une ode à l'enfance et à l'imagination. Quel livre ! On dirait un carnet de croquis de Ruth Krauss et Maurice Sendak, qui parlerait d'amour et d'amitié comme le font les enfants. De Ruth Krauss, avec qui il a commencé sa carrière d'illustrateur, Sendak disait : « Avant qu'on commercialise des livres pour enfants, il y avait Ruth Krauss ».

    Cette collaboration, servie par une traduction de Françoise Morvan, réjouira petits et grands.

  • Retrouvez Ploc, Tine et le Migou dans de nouvelles aventures !

  • Quatre enfants attendent Madame Ourse. Elle vient chaque semaine, à la même heure, leur raconter des histoires. À chacun son livre, à chacun son histoire.
    Confortablement installés sur un tapis, l'aventure peut commencer, tous s'écoutent et voyagent dans l'imaginaire de chacun.

  • Lune

    Junko Nakamura

    La nuit est tombée. En sortant du cirque, un enfant admire la lune. Tout au long du chemin pour rentrer chez lui, il profitera de cette belle nuit d'été...

  • Pour être le plus beau à son rendez-vous, Monsieur cherche dans son placard la tête qui lui irait le mieux ce soir. Ses masques, venus du monde entier, le font passer de l'inquiétude à la colère, de l'espoir au rire... C'est finalement l'arrivée de son amoureuse qui mettra un terme à son étonnante séance d'essayage. Un très bel inventaire de masques si expressifs qu'ils offrent une traversée des émotions comme seuls les enfants sont capables de les vivre en une journée. A la fin du livre, un lexique dévoile leurs origines ethniques et géographiques.

  • Qui m'appelle ?

    Kota Taniuchi

    Initialement paru en 1971 aux éditions du Cerf, Qui m'appelle ? est de nouveau disponible, avec un nouveau texte, plus minimal, de Kota Taniuchi.
    L'album évoque la solitude d'un enfant malade dans une chambre dont la fenêtre s'ouvre sur la lune et l'azur d'un ciel nocturne. Nulle peur cependant, mais un irrésistible appel venu d'un mystérieux ailleurs. L'enfant sort pour lui répondre et chercher « qui l'appelle » au pays des ombres. Rêve et réalité, vie et mort, se confondent insensiblement pour ce fragile petit Orphée. Au terme d'une quête doucement spirituelle dans l'au-delà de sombres paysages secrètement habités, il se réveille, guéri, dans sa chambre illuminée par les feux du levant.
    Ce merveilleux livre reçut le Prix Critici in erba de Bologne en 1972.

  • Mon hippopotame est rouge comme... les briques. rouge comme... les coquelicots. rouge comme...
    Sur chaque page, l'hippopotame apparaît, entouré d'éléments de la même couleur que lui, que l'enfant peut identifier et nommer.
    La dernière page présente l'hippopotame rouge, entouré d'autres hippopotames, de toutes les couleurs.
    Le livre fait partie d'une série de dix petits livres cartonnés : bleu Éléphant, Vert tamanoir, Rose poulpe, Jaune chameau, Marron mammouth, Orange sanglier, Violet chat, Blanc chouette et Noir rhinocéros !

  • L'art d'être poli en toute occasion. Chevauchant paisiblement dans la pampa, te voilà attaqué par Bill Bec-de-pioche ! « Tu veux que je te colle une balle dans le crâne ? » Que répondre à cela ? Non merci.

    Dans Qu'est -ce qu'on fait ? et Qu'est-ce qu'on dit ?, Maurice Sendak et Sesyle Joslin partagent leurs conseils pour survivre à toute situation absurde.

empty