Beaux Arts Editions

  • Dans une enquête documentée auprès des artistes, des collectionneurs, des banquiers ou des contrefacteurs, la journaliste révèle les trafics liés à l'expansion du marché de l'art contemporain. Entre évasion fiscale, blanchiment d'argent et faux, elle dresse un panorama de la marchandisation de l'art.

  • L'industriel allemand Emil Georg Bu¨hrle (1890-1956), qui s'établit en Suisse en 1924, rassemble entre 1936 et 1956 une collection exceptionnelle de plus de 600 oeuvres d'art. Dévoilant une cinquantaine de trésors, l'exposition du Musée Maillol parcourt plusieurs courants de l'art moderne. Les grands noms de l'impressionnisme comme Manet, Monet et Pissarro sont représentés, tout comme les artistes majeurs du postimpressionnisme avec Cézanne, Gauguin ou encore Van Gogh. Le début du XXe siècle est, quant à lui, mis à l'honneur avec les Nabis, les Fauves, et l'École de Paris, pour finir avec l'art de Picasso. Après la Fondation de l'Hermitage à Lausanne en 2017 et trois musées majeurs au Japon en 2018, le musée Maillol aura le privilège de montrer des chefs-d'oeuvre tels que La petite danseuse de quatorze ans de Degas, Les coquelicots près de Vétheuil de Monet, Le garçon au gilet rouge de Cézanne, ou encore Le semeur au soleil couchant de Van Gogh.
    À travers la présentation de cette collection, Beaux Arts Éditions souligne les liens et les filiations qui existent entre les courants artistiques de l'art moderne, tout en illustrant l'apport personnel de chacun des peintres à l'histoire de l'art.

  • Il y a vingt ans disparaissait Barbara. Elle fut la chanteuse la plus talentueuse de cette fin de siècle, la plus créative - elle écrivait textes et musique -, la plus émouvante aussi sur scène. Aujourd'hui, ses chansons sont reprises par des interprètes comme Bruel ou Depardieu (qui lui, l'a bien connue). La Philarmonie de Paris lui rend un hommage en proposant un portrait vibrant de cette petite fille meurtrie qui devint cette femme lumineuse. Raconter sa vie, ses débuts difficiles, puis comment elle s'est imposée, à la fois traumatisée et fascinée par cette gloire soudaine, par cette passion incroyable que manifestait ses fans, voilà un des buts de cette édition. Ses relations difficiles avec les autres, cette solitude qu'elle a si bien chantée, ses crises d'angoisse dans sa demeure de Précy... Enfin nous décrypterons les textes de ses chansons, qui cachent presque toujours souvenirs ou drames personnels.

  • Une mise en valeur du talent de Gauguin, peintre français majeur du XIXe siècle, dans différentes techniques. Hormis la peinture, il maîtrisait également le dessin, la gravure, la sculpture et la céramique. Avec une mise en lumière du travail de l'artiste sur la matière et de son processus de création.

  • L'activité de portraitiste de cour, pourtant essentielle dans la carrière de Rubens, est encore mal connue. S'il se veut d'abord peintre des grands sujets historiques, il excelle dans le domaine du portrait d'apparat, visitant les plus brillantes cours d'Europe. Prisé pour son érudition et sa conversation, il joue aussi un rôle diplomatique important et jouit d'une position sociale sans égale chez les artistes de son temps.
    L'exposition et le hors-série Beaux Arts, par la présentation des portraits de Marie de Médicis, Louis XIII ou encore Philippe IV d'Espagne réalisés par Rubens et par de célèbres contemporains (Pourbus, Champaigne, Velázquez, Van Dyck...), plongent le visiteur au coeur des intrigues diplomatiques du XVIIe siècle.

    Exposition au musée du Luxembourg, du 4 octobre 2017 au 14 janvier 2018.

  • Proche de Vlaminck et de Matisse, puis de Braque et de Picasso, Derain se confronte avec force au fauvisme et au cubisme et développe jusqu'à la Première Guerre mondiale une oeuvre puissante et radicale. Dans la diversité de ses expérimentations plastiques, il aborde la peinture, la xylographie, la sculpture, le cinéma ou la photographie avec la même liberté. L'ambition de cette exposition est de retracer de manière chronologique les étapes successives de ce parcours d'avant-guerre durant lequel le peintre participe de toutes les avant-gardes les plus radicales, et de réunir quelques ensembles exceptionnels tels que la production estivale de 1905 à Collioure, la série des vues de Londres et surtout les très grandes compositions autour des thèmes de la Danse et des Baigneuses - veine épique qui ressurgira à la fin de sa vie.
    Le hors-série revient bien entendu sur la vie de l'artiste, en apportant un éclairage sur l'oeuvre.

    Exposition au Centre Pompidou, du 4 octobre 2017 au 29 janvier 2018.

  • Mai 68 est un moment clé, fort, fondateur de notre histoire politique, culturelle et sociale. À l'occasion des cinquante ans de ce mouvement contestataire, Beaux Arts Éditions publie une édition collector, rassemblant les meilleurs dessins des grands caricaturistes, de Cabu, Wolinski ou encore Siné, ceux des journaux et magazines hostiles au mouvement, tels ceux de Jacques Faizant, les plus belles affiches. Les artistes ne sont pas restés inactifs : une production d'affiches s'est mise en place à l'école des beaux-arts de Paris avec Fromanger, Erró, Raysse et beaucoup d'autres. Tous racontent ce qui fut le plus grand mouvement de masse de l'histoire de France, ces trois mois de folie à Paris et dans quelques villes de province...
    Beaux Arts Éditions est parti à la recherche de centaines d'images rares, fortes, qui ont marqué l'histoire. Et en publie une sélection à travers le prisme d'un abécédaire thématique. Passionnant et jubilatoire.

empty