Cambourakis

  • Après le succès des «Voisins» et du «Château de sable», un nouvel album d'Einat Tsarfati, le premier d'une série maritime qui met en scène Georges et Bébert. Ici, ils voguent à bord de ce qu'il reste de leur bateau coulé. Dans ce grand large, ils ne cessent de croiser des créatures en tous genres, certaines avenantes (comme des sirènes), d'autres moins (comme des pirates). Ils vont même se retrouver engloutis dans le ventre d'une baleine avant de retrouver la liberté. Mais ça pourrait être pire ne cesse de répéter Georges! Un album toujours réjouissant par l'inventivité et la multiplicité de détails dont il fourmille, appelant véritablement les petits lecteurs à se plonger activement dans la découverte de cet univers.

  • La prophétie du tatou

    Zerocalcare

    Zerocalcare, la trentaine, passe l'essentiel de ses journées devant son ordinateur, qu'il ne quitte que rarement pour rejoindre un cercle d'amis assez fermé partageant sa passion pour les jeux vidéo et Star Wars. Une existence casanière, à peine troublée par les quelques expériences de travail auxquelles il s'essaie. Tout est bouleversé lorsqu'il apprend la mort de Camille, sa meilleure amie du lycée : non seulement il doit accepter sa disparition, mais aussi l'annoncer à ses proches, ce qu'il envisage difficilement.
    Accompagné du Tatou, son fidèle ami imaginaire, Zerocalcare entremêle flash-back adolescents permettant de retracer son histoire avec Camille et péripéties de sa vie quotidienne oscillant entre petites galères, embrouilles avec ses voisins, et nostalgie des dinosaures. Une histoire douce-amère tempérée par une incroyable autodérision et un sens de l'humour à toute épreuve, qui nous plonge aux racines du travail de Zerocalcare et révèle en creux les difficultés des trentenaires italiens à se faire une place dans la société.
    Cette bande dessinée a valu à Zerocalcare sa notoriété. Elle paraît aujourd'hui dans une édition augmentée, servie par une nouvelle traduction.

  • Deuxième album de cette série de six reprenant ces personnages de souris toujours magnifiquement illustré. Dans cette histoire, petite souris grandit, elle est un peu moins capricieuse et aide davantage sa maman (qui l'élève toujours seule). Mais il y a encore des progrès à faire pour apprendre à partager ses jouets avec ses amis sans faire de caprice. Des personnages auxquels enfants et parents s'identifieront à coup sûr et une histoire toujours pleine de tendresse.

  • Premier album d'une série de six avec ces personnages de souris. Un album servi par de magnifiques illustrations qui renvoient à la tradition des livres pour enfants mais dont l'histoire se révèle résolument contemporaine, soulignant subtilement la difficulté d'élever un enfant seule et la question de l'autorité vis-à-vis des enfants qui se veulent souvent rois. Le tout demeurant résolument tendre.

  • Marie Curie

    Alice Milani

    Biopic dessiné de Marie Curie. Depuis sa Pologne natale jusqu'à la Sorbonne où elle est venue étudier la physique et a rencontré Pierre Curie, jusqu'à leurs découvertes communes qui ont révolutionné l'histoire de cette science, c'est toute la vie de cette scientifique et de la femme derrière elle (déjouant les conventions de l'époque) qui nous est livrée. Lauréate de deux prix Nobel, elle a en effet imposé la présence des femmes dans les milieux scientifiques de l'époque, encore très conservateurs. Un dévouement qui lui a valu de nombreux sacrifices. Une trajectoire hors-norme qui nous est dévoilée tant sur le plan public que sur le plan plus intime.

  • «Le Livre des morts extraordinaires» relate le curieux trépas de penseurs, d'écrivains, de monarques, d'artistes ou d'illustres inconnus à travers l'Histoire. Un ouvrage plein d'ironie, à l'humour noir, où l'on apprend une multitude d'anecdotes étonnantes, absurdes, morbides et incroyables.

  • Dans ce deuxième volume du récit qu'elle consacre à sa famille, emilie Saitas continue de retracer la trajectoire de son père, Kosta, désormais adolescent. Après l'arrivée au pouvoir de Nasser, et à la demande de ses parents, le jeune Kosta, âgé de 16 ans, est contraint de quitter l'Égypte seul pour rejoindre son frère en Grèce, en attendant que le reste de la famille les rejoigne plus tard...

    Dix ans après la guerre civile, le pays est exsangue et la famille de Kosta, habituée à un mode de vie privilégié, peine à trouver sa place. Lorsque débute la dictature des Colonels, Kosta décide de partir à l'étranger, pour se forger sa propre identité et trouver sa voie. Ce récit de formation sensible nous entraîne entre Grèce, Angleterre, France, Libye et Australie, offrant un panorama mondial des événements des années 1960, 1970 et 1980 ainsi que de la diaspora grecque à travers le monde.

  • Où es-tu ?

    Bea Enriquez

    A quoi ressemble la vie des trentenaires au XXIe siècle ? Bea s'interroge à travers ses propres expériences. Qu'elle évoque ses séances de natation, ses rencontres amicales et amoureuses, son travail ou son adoption d'une hérissonne, elle éclaire avec sensibilité et humour les préoccupations de toute une génération. Le tout servi par un véritable don pour observer et restituer les petits riens du quotidien, les attitudes et les émotions de chacun.

  • Une approche décalée de l'histoire de la peinture, illustrée par un commentaire en forme de zeugme littéraire, proposée par deux complices de l'Oulipo et de l'Oupeinpo. Une quarantaine de tableaux mondialement connus, détournés avec humour ; autant de zeugmes visuels (en page de gauche) accompagnés d'une variation littéraire humoristique (en page de droite) prétexte à expliciter l'ampleur des possibilités de cette figure de style reposant sur l'association de deux termes de nature différente. Une lecture à la fois cocasse et intelligente, dans la lignée des (Vraies !) Histoires de l'art (éditions Palette, 2012).

  • Règles du jeu :

    Chaque strip représente un film.
    Chaque film est résumé en une séquence de trois cases.
    Chaque case est composée d'un nombre limité de pixels.

    Combien de films saurez-vous reconnaître ?

empty