Scala

  • Animaux dans la peinture japonaise Dans la peinture japonaise, dragons, grues, renards, singes, tigres et libellules déambulent ou volent au milieu d'une végétation luxuriante, décorant ainsi les rouleaux enluminés, les paravents ou les estampes. Du plus petit insecte à l'éléphant, ils ornent également les temples, les sanctuaires, les palais et les jardins. Au-delà de leur fonction décorative ou propitiatoire, ces représentations portent des significations. Pour pouvoir les comprendre et les apprécier, il faut connaître la place de chaque animal dans la culture, c'est-à-dire dans l'histoire, la spiritualité, la littérature et la vie quotidienne. C'est pourquoi ce livre s'ouvre par deux chapitres consacrés l'un aux origines et au sens de la symbolique, et l'autre aux métamorphoses des animaux en humains, avant de dérouler une cinquantaine de portraits d'animaux imaginaires, fantastiques ou réels parmi les plus importants dans la peinture et la culture japonaises. Depuis les premières représentations animalières, en passant par l'influence du shintoïsme puis du bouddhisme, cet ouvrage propose un nouveau regard sur la représentation de l'animal dans l'art japonais, en particulier dans la peinture, du Moyen Âge jusqu'à l'art contemporain.

  • Joseph Mallord William Turner (1775- 1851) est sans doute le plus célèbre des peintres britanniques. Il sera présenté une nouvelle fois à Paris, au musée Jacquemart-André, en 2020, pour la plus grande joie du public français, car la plupart de ses oeuvres sont dans les musées anglais ou américains.
    Aussi renommé pour ses peintures à l'huile que pour ses aquarelles, Turner est un des plus grands paysagistes.
    Ses passions sont l'Italie et Venise, la Suisse et les Alpes, et encore la mer et les bateaux. Son inspiration romantique visionnaire le conduira au seuil de l'abstraction, avec notamment le célèbre Pluie, vapeur, vitesse, mais aussi avec son Lever de soleil avec monstres ou sa Tempête de neige en mer, ce qui fit de lui un modèle pour de nombreux peintres des générations suivantes.

  • Portfolio James Tissot

    Collectif

    • Scala
    • 5 Mars 2020

    James Tissot (1836-1902) est un grand peintre mal connu du public français que l'exposition que va lui consacrer le musée d'Orsay en 2020, va faire redécouvrir. Né à Nantes, il passe une grande partie de sa vie en Angleterre, ce qui explique sans doute son importante notoriété auprès du public anglo-saxon.
    Portraitiste de la société mondaine, caricaturiste, ami de Degas et proche des impressionnistes, il va aussi se passionner pour le japonisme. À travers de nombreux tableaux, il représente la société victorienne de son époque avec un goût marqué pour une certaine théâtralisation de l'élégance, de l'intimité et de l'extravagance de la grande bourgeoisie.

  • Ce livre reprend le premier chapitre du livre III du célèbre roman de Hugo, Notre-Dame de Paris, paru en 1831.
    Ce chapitre, qui est une description de la cathédrale, est aussi l'occasion d'un plaidoyer pour la préservation du patrimoine architectural, dont la cathédrale Notre- Dame, qui est mis en péril à l'époque du roman par des destructions pures et simples ou par des restaurations qui défigurent l'architecture d'origine des monuments :
    Hugo poursuit en cela le combat entamé plusieurs années plus tôt, par exemple dans un article qu'il publie en 1825, intitulé « Guerre aux démolisseurs ! ».
    Le succès considérable du roman provoque alors un engouement des Français pour les cathédrales et l'art médiéval, ce qui va déboucher sur la création de la Commission des monuments historiques, la consolidation de la cathédrale sous la direction de Mérimée, puis sa restauration par Viollet-le-Duc.

  • Jeux d'estampes

    Brigitte Koyama-Richard

    • Scala
    • 22 Octobre 2015

    Si l'esprit ludique des peintres japonais s'est exprimé, dès le XIIe siècle, dans les rouleaux peints, c'est véritablement vers la fin de l'époque d'Edo, avec la création d'estampes en grande quantité, que leur génie s'affirma dans ce domaine.
    C'est aussi l'époque où ils découvrent les anamorphoses et les boîtes d'optique et assimilent la perspective à travers des gravures chinoises et occidentales. Cette technique leur permet de développer un nouvel art de se jouer de l'écriture, du dessin, du pliage, du découpage.
    Les estampes asobi-e (ludiques) et omocha-e (estampesjouets) s'adressent aux adultes comme aux enfants, et traduisent l'humour de cette époque. Si les jeux de mots, rébus, idéogrammes dissimulés dans les personnages demandent une certaine connaissance de la littérature, d'autres oeuvres sont des jeux ou jouets en papier pour amuser les enfants. Mais ces estampes sont au-delà du simple jeu. Elles sont à elles seules le témoignage des influences artistiques qui ne cessèrent de s'exercer, à travers les siècles, et à travers le monde.
    Une iconographie exceptionnelle principalement issue des collections des musées japonais.

  • Agenda des artistes 2021

    Collectif

    • Scala
    • 20 Août 2020

    Chaque jour de l'année est aussi la date anniversaire de la naissance d'un artiste (ou de sa mort pour les plus anciens dont on ne connaît pas la date de naissance). Cet agenda propose de célébrer les artistes tous les jours, et présente la reproduction d'une oeuvre pour chaque semaine.
    Quelles soient célèbres ou beaucoup moins connues, de nombreuses oeuvres attirent irrésistiblement notre regard : leur splendeur tient aussi bien à l'intensité de leur force créatrice, aux histoires qu'elles nous racontent, qu'à l'originalité du traitement de leur sujet.
    Ce sont ces critères qui guident le choix des oeuvres présentées dans cet agenda. Autant d'occasions de découvrir ou redécouvrir un artiste.

  • Danser l'oeuvre d'un artiste, tel est le défi lancé par le photographe Laurent Paillier et le critique de danse Philippe Verrièle à onze jeunes chorégraphes représentant la plus remuante des scènes d'aujourd'hui.
    Onze chapitres donc : pour chacun l'oeuvre d'un plasticien a été proposée à un chorégraphe. Chaque séance dansée et photographiée est rendue par une dizaine d'images, accompagnée d'un texte sur le plasticien lu dans la perspective de son lien à l'art chorégraphique ainsi que d'un entretien avec le chorégraphe à propos de ce plasticien et, plus généralement, de sa relation aux arts plastiques.
    Onze artistes majeurs, de Fontana à Klein, de Pollock à Degottex, et c'est là que les jeunes chorégraphes sont indispensables : quand on prendrait plutôt des gants pour se frotter à certaines figures, eux les abordent à bras le corps, voire au corps à corps.
    La relation danse et arts plastiques est revisitée dans ce cadre original et décapant où, une fois n'est pas coutume, c'est aux chorégraphes de donner leur sentiments sur des artistes et de les prendre comme sujet, quand il est plutôt l'usage que ce soit l'inverse. Au moins une certitude, cela va bouger .

  • Bons et mauvais esprits, diables, monstres et revenants en tous genres n'ont cessé de hanter l'imagination des hommes à travers le temps et les cultures. Des similitudes existent entre les mythes, légendes et contes du monde entier et dans leur expression picturale et plastique.
    C'est précisément cette universalité, née d'échanges et d'influences réciproques, qui en fait leur richesse.
    Le Japon, après s'être inspiré de la Chine, de l'Inde puis, plus tardivement, de l'Occident, est parvenu à créer un monde fantastique folklorique, littéraire et artistique d'une grande richesse où le surnaturel, l'étrange, le merveilleux, le mythique ne font qu'un.
    Ce monde fantastique, peuplé de croyances ancestrales et animistes, n'a jamais été aussi présent qu'aujourd'hui dans l'archipel. Manga et dessins animés, créateurs de jeux vidéo et de figurines ne sont pas les seuls à captiver le public avec des oeuvres sur ce sujet. Les expositions artistiques sur les yôkai, oni et yûrei n'ont jamais été aussi nombreuses dans l'archipel et des artistes japonais contemporains de renom n'hésitent pas à puiser leur inspiration aux sources de la culture ancestrale et traditionnelle de leur pays.
    Cet ouvrage entraînera le lecteur dans le monde fantastique et merveilleux de l'art japonais à travers les rouleaux enluminés, les paravents, les estampes, puis les oeuvres picturales contemporaines.

empty