Livres en VO

  • Depuis plus de 50 ans, les plus grands noms de la photographie ont participé aux Rencontres d'Arles, authentique vivier de nouveaux talents. Anticiper les basculements du médium photographique et l'évolution des nouvelles technologies, proposer à tous les publics de faire l'expérience de l'image : telles sont les ambitions des Rencontres. Le catalogue change de format et d'identité visuelle, pour fêter l'arrivée de son nouveau directeur, Christoph Wiesner.

  • Anglais Paris

    Collectif

    Many consider Paris to be the most beautiful city in the world.

    The city certainly attracts the most visitors. The Eiffel Tower, the Notre-Dame Cathedral, the metro, the gardens, the underground, the museums, the markets : there are so many places to discover ! Come along and see the sights !

  • « Dans GENESIS, mon appareil photo a permis à la nature de me parler. Écouter fut pour moi un privilège » - Sebastião Salgado.

    En 1970, à 26 ans, Sebastião Salgado se retrouve par hasard pour la première fois avec un appareil photo entre les mains. En regardant dans le viseur, il a une révélation : brusquement, la vie prend un sens. Dès lors - même s'il lui a fallu des années de travail acharné avant d'acquérir l'expérience nécessaire pour pouvoir vivre de son travail de photographe - l'appareil photo devient l'outil par lequel il interagit avec le monde. Salgado, qui a « toujours préféré la palette en clair-obscur des images en noir et blanc » prend quelques photos couleur à ses débuts, avant d'y renoncer définitivement.

    Élevé dans une ferme au Brésil, Salgado éprouve un amour et un respect profonds pour la nature; il se montre aussi particulièrement sensible à la façon dont les êtres humains sont affectés par les conditions socio-économiques souvent accablantes dans lesquelles ils vivent. Des nombreuses oeuvres que Salgado a réalisées au cours de son admirable carrière, trois projets de longue haleine se démarquent particulièrement: La Main de l'homme (1993) qui illustre le mode de vie bientôt révolu de travailleurs manuels du monde entier, Exodes (2000), témoignage sur l'émigration massive causée par la faim, les catastrophes naturelles, la dégradation de l'environnement et la pression démographique, et ce nouvel opus, GENESIS, résultat d'une expédition épique de huit ans à la redécouverte des montagnes, déserts et océans, animaux et peuples qui ont jusqu'ici échappé à l'empreinte de la société moderne - les terres et la vie d'une planète encore préservée. « Près de 46% de la planète semblent encore comme au temps de la Genèse », fait remarquer Salgado. « Nous devons sauvegarder ce qui existe. » Le projet GENESIS, en lien avec l'Instituto Terra créé par Salgado cherchent à montrer la beauté de notre planète, à inverser les dommages qu'on lui a infligés et à la sauvegarder pour les générations futures.

    Au cours de 30 voyages, à pied, en avion léger, en bateau, en canoë et même en ballon, par une chaleur extrême ou un froid polaire et dans des conditions parfois dangereuses, Salgado a réuni des images qui nous montrent la nature, les peuples indigènes et les animaux dans toute leur splendeur. Maîtrisant le monochrome avec un talent qui rivalise avec celui du virtuose Ansel Adams, Salgado fait entrer la photographie noir et blanc dans une autre dimension ; les nuances de tons de ses oeuvres, le contraste entre le clair et l'obscur, évoquent les tableaux de grands maîtres comme Rembrandt et Georges de la Tour.

    Que découvre-t-on dans GENESIS? Les espèces animales et les volcans des Galápagos ; les manchots, les lions de mer, les cormorans et les baleines de l'Antarctique et de l'Atlantique sud ; les alligators et les jaguars du Brésil ; les lions, les léopards et les éléphants d'Afrique; la tribu isolée des Zoé au fin fond de la jungle amazonienne ; le peuple Korowaï vivant à l'âge de pierre en Papouasie occidentale ; les éleveurs de bétail nomades Dinka du Soudan; les nomades nénètses et leurs troupeaux de rennes dans le cercle arctique; les communautés mentawai des îles à l'ouest de Sumatra ; les icebergs de l'Antarctique; les volcans d'Afrique centrale et de la péninsule du Kamtchatka ; les déserts du Sahara ; le rio Negro et le rio Juruá en Amazonie; les failles du Grand Canyon; les glaciers de l'Alaska... Après s'être rendu là où personne n'était jamais allé, et avoir consacré tant de temps, d'énergie et de passion à la réalisation de cet ouvrage, Salgado considère GENESIS comme sa « lettre d'amour à la planète ».

    Contrairement à l'édition limitée, conçue comme un portfolio grand format zigzaguant autour de la planète, l'édition grand public présente une sélection différente de photographies organisées par zones géographiques en cinq chapitres: Aux confins du Sud, Sanctuaires, Afrique, Terres du Nord et Amazonie et Pantanal. Chacune à sa manière, l'édition d'art et l'édition grand public - toutes deux conçues et réalisées par Lélia Wanick Salgado - rendent hommage au projet GENESIS de Salgado, aussi grandiose qu'exceptionnel.

  • C'est en 1965, sept ans après un séjour de quatre mois à Londres, qu'il écrivait dans une brève introduction à son livre El rectangulo en la mano : « c'est au fond de moi que je cherche les photographies, lorsque, l'appareil à la main, je jette un oeil au dehors ; je peux consolider ce monde de fantômes lorsque je rencontre quelque chose qui résonne en moi. » Ce nouvel ouvrage en est la preuve tangible. Il fait suite au premier publié en 1999 par Hazan qui tenu lieu de « premier jet » avant que Sergio Larrain n'y fasse quelques retouches, alors que nous lui avions suggéré de nombreuses photos oubliées, qu'il n'avait d'abord pas considérées.

    Le photographe chilien a été retenu dans l'histoire du médium essentiellement pour son oeil acéré et brillant certes, mais surtout pour les images de Valparaiso. Le corpus photographique réalisé pendant les quatre mois de cette résidence à Londres durant l'hiver 1958-1959 constitue le premier essai d'importance du photographe, qui devait ainsi faire ses preuves, en partie sur les traces de Bill Brandt qu'il appréciait. Curieusement, les photographies que Larrain a prises à Londres, sur le mode de la flânerie, ont été peu reproduites dans la presse, ce qui aurait pu être possible grâce à Magnum Photos, sa nouvelle agence. Car c'est à la faveur de ce voyage vers l'Angleterre que l'aspirant photographe fit un stop à Paris pour rencontrer son mentor Henri Cartier-Bresson et intégrer Magnum.

  • Anglais Paul Smith

    Tony Chambers

    A timely celebration of British design legend Sir Paul Smith and his one-of-a-kind creativity.

    This new monograph captures the unique spirit of British fashion icon Sir Paul Smith through 50 objects chosen by Sir Paul himself for the inspiration they have provided him over the years - from a wax plate of spaghetti and a Dieter Rams radio to a Mario Bellini Cab chair and a bicycle seat. Each object has impacted his worldview, his creative process, and his adherence to a design approach that's always imbued with distinctly British wit and eccentricity.

  • Cet opus de « L'oeil curieux » met en scène une quarantaine de clichés réalisés par Félix Nadar dans les catacombes en 1862.
    L'ouvrage constitue un reportage à travers des carrières aménagées pour recueillir les ossements des vieux cimetières vidés par hygiène : les catacombes.
    Félix Nadar fixe pour nous ce gigantesque ossuaire aussi techniquement précis que pittoresque dont la visite, autorisée à l'époque quatre fois par an, était devenue à Paris la promenade à la mode.
    Cette série de photographies, avec celle, presque contemporaine, sur les égouts de Paris, a été présentée dans les ateliers et dans les stands Nadar aux expositions universelles jusqu'en 1900.

  • La vie d'Edward Hopper (1882-1967) ressemble un peu à une success story à l'américaine, sauf que son succès s'est fait attendre. À l'âge de 40 ans, l'artiste peu connu luttait pour vendre le moindre tableau. À près de 80 ans, il a fait la couverture du magazine Time. Aujourd'hui, un demi-siècle après sa mort, Hopper est considéré comme un géant de l'expression moderne, au sens de l'espace et de l'atmosphère tout à fait singulier, à la fois inoubliable et troublant.

    Une grande partie de l'oeuvre d'Hopper met au jour l'expérience de la ville moderne. Toile après toile, il a représenté diners, cafés, vitrines, stations service, gares, chambres d'hôtel et lumières de la ville. Ses tableaux sont marqués par des juxtapositions de couleurs vives et un éclairage théâtral et cru, ainsi que des silhouettes très marquées qui semblent aussi intégrées qu'étrangères à leur environnement. L'atmosphère qui se dégage de cet univers est un mélange de trouble étrange, d'aliénation, de solitude et de tension psychologique, même si les scènes rurales ou côtières de l'artiste peuvent offrir un contrepoint de tranquillité ou d'optimisme.

    Ce livre présente des oeuvres clés de Hopper pour mettre en valeur un acteur essentiel, non seulement de l'histoire de l'art américain, mais aussi de la psyché américaine.

  • Première publication consacrée à cette photographe étonnante : restée inconnue de son vivant, Vivian Maier prit plus de 10 000 clichés dans les rues de Chicago et d'autres villes. Ses images, retrouvées récemment dans un grenier, lui valent une notoriété posthume d'ampleur mondiale.

  • Suivez Peter Lindbergh à travers quatre décennies d'avant-garde dans la photographie de mode. Au fil d'innombrables collaborations avec les plus grands noms de cette industrie, le photographe allemand a créé de nouveaux modes de narration grâce à son approche humaniste, qui a engendré des shootings iconiques aussi introspectifs qu'attrayants. Ce livre réunit plus de 300 images, certaines n'ayant encore jamais été publiées, ainsi qu'une introduction mise à jour, dans laquelle Lindbergh exprime son sentiment sur la «soi-disant photographie de mode».

  • Anglais Warhol

    Klaus Honnef

    Andy Warhol (1928-1987) apparaît aujourd'hui comme le représentant le plus important du Pop Art. Observateur critique et créatif de la société américaine, il a exploré des thèmes clés comme le consumérisme, le matérialisme, les médias et la célébrité.

    Puisant dans la publicité de son temps, les comics, les produits de consommation courante et les visages les plus célèbres de Hollywood, Warhol a proposé une réévaluation radicale de ce qui constituait le sujet artistique. Une fois passées entre les mains de Warhol, une boîte de soupe en conserve et une bouteille de Coca sont devenues aussi signes du statut d'oeuvre que n'importe quelle nature morte traditionnelle. Dans le même temps, Warhol a redéfini le rôle de l'artiste. Célèbre pour avoir déclaré: « Je veux être une machine », il effaçait systématiquement sa propre présence en tant qu'auteur de l'oeuvre, notamment en recourant à des procédés de fabrication de masse et à la répétition des images, ainsi qu'à des cohortes d'assistants avec lesquels il travaillait dans un immense atelier baptisé The Factory.

    Ce livre présente l'oeuvre aux multiples facettes du prolifique Warhol qui révolutionna les distinctions entre art « d'en haut » et « d'en bas » en explorant les notions de vie, de production et de consommation, qui demeurent centrales dans notre expérience de la modernité.

  • Anglais Van Gogh

    Ingo F. Walther

    The tortured talents of a post-Impressionist master Today, the works ofVincent van Gogh(1853 1890) are among the most well-known and celebrated in the world. InSunflowers, The Starry Night, Self-Portrait with Bandaged Ear, and many, many paintings and drawings beyond, we recognize an artistuniquely dexterous in the portrayal of mood and place through paint, pencil, charcoal, or chalk.Yet as he was deploying thelurid colors, emphatic brushwork, and contoured formsthat would subsequently make his name and inspire generations of expressionist artists, van Gogh battled not only the disinterest of his contemporary audience but alsodevastating bouts of mental illness. His episodes of depression and anxiety would eventually claim his life, when, in 1890, he committed suicide shortly after his 37th birthday.This richly illustrated introduction follows Vincent van Gogh s story from his earliest pictures of peasants and rural workers, through his bright Parisian period, to his final, feverish burst of creative energy in the South of France during the last two and a half years of his life.

  • Espagnol Léonard

    Frank Zöllner

    Léonard de Vinci (1452-1519), qui remplit d'innombrables cahiers de croquis, d'inventions et de théories, n'est pas seulement un dessinateur des plus exceptionnels dans l'histoire de l'art, mais aussi un génie et un pionnier qui anticipa certaines des plus grandes découvertes de l'histoire humaine du progrès, parfois plusieurs siècles avant leur réalisation concrète.

    Des plus petites artères du coeur humain aux vastes constellations de l'univers, de Vinci voyait la nature et la science comme explicitement connectées. Ses interrogations, ses recherches et ses inventions couvrent la philosophie, l'anatomie, la géologie et les mathématiques, allant des lois de l'optique, de la gravitation, de la chaleur et de la lumière à la construction d'une machine volante.

    Par sa peinture, le maître tira l'art du Moyen Âge avec des oeuvres comme La Cène et la mondialement célèbre Joconde, en ne représentant pas que l'apparence physique, mais aussi une profondeur et une intrigue psychologique puissante qui touchent toujours les foules de visiteurs fascinés qui viennent voir ses chefs-'oeuvre à Paris, Milan, Washington, Londres ou Rome.

    Ce livre réunit certaines des oeuvres les plus remarquables de Léonard de Vinci pour donner à voir un personnage doté d'une curiosité infinie, d'une imagination fébrile et d'un talent artistique sublime, souvent décrit comme n'ayant pas eu «assez de mondes à conquérir et pas assez de vies à vivre» (Alan Woods).

  • Entre sa philosophie, son lyrisme et sa maîtrise des couleurs et des compositions, Saul Leiter fascine. Enfin republié en anglais, All About Saul Leiter contient plus de 200 oeuvres inédites ou célèbres du photographe américain , ses photographies, ses peintures, sa correspondance et quelques objets personnels. Ce livre couvre ainsi la carrière commencée dans les années 1940 de l'un des plus grands noms de l'histoire de ce médium.

  • A master of landscape photography, Michael Kenna's images reveal a world that is almost evanescent. One where diaphanous light enshrouds nature in mystery, with islands, rivers, and even summits standing out in the distance. «In all of my work there is a certain prevailing theme which has something to do with memory, with time, with change.» Birds soar overhead, tracing aerial figures in fleecy skies, come to rest on a branch, or fly gracefully over hazy expanses of water. Suspended flight, halted moments in time-one that is frozen, immutable.

    Shades of gray and depth of field give Michael Kenna's photographs a somewhat melancholic feel. All is silence.

  • Anglais Yves Klein

    Hannah Weitemeier

    Au milieu des années 1950, Yves Klein (1928-1962) déclarait : « Un nouveau monde réclame un homme nouveau. » Doté d'un style très personnel et d'un immense charisme, cet artiste ambitieux allait connaître une carrière de courte durée, mais prolifique, en créant pendant sept ans plus de mille peintures considérées aujourd'hui comme des chefs-d'oeuvre du modernisme d'après-guerre.

    C'est surtout par ses grands monochromes peints avec le bleu qu'il avait fait breveter que Klein s'est fait connaître. Composé d'un pigment pur et d'un liant, l'International Klein Blue est à la fois riche et lumineux, évocateur et décoratif, et conçu par Klein comme un moyen de suggérer l'immatérialité et la nature infinie du monde. Ses oeuvres issues de cette « révolution bleue » semble nous emmener vers une autre dimension, dans une sorte d'hypnose produite par un ciel d'été à la pureté absolue.

    Créateur de techniques picturales novatrices, Klein est aussi connu pour sa série des « pinceaux vivants », femme nues recouvertes d'International Klein Blue laissant l'empreinte de leur corps sur de grandes feuilles de papier. Ces Anthropométries étaient souvent l'occasion de performances savamment élaborées, accompagnées de cocktails bleus, au son de la Symphonie monotone composée par l'artiste.

    Cette introduction de la Petite Collection 2.0 présente les oeuvres principales de Klein pour aborder un artiste qui fut à la fois homme de spectacle, un inventeur et un pionnier de la performance artistique. Au fil des pages de cette plongée dans cet International Klein Blue toujours aussi attirant, l'ouvrage offre un guide essentiel pour découvrir un maître de l'art moderne et méditer sur les effets singuliers d'une couleur unique.

  • Anglais Cézanne

    Ulrike Becks-Malorny

    Paul Cézanne (1839-1906): père fondateur de l'art moderne, grand maître qui a ouvert la voie menant de l'impressionnisme à la peinture du XXe siècle.

    À Paris, mais surtout en Provence, Cézanne a inlassablement cherché "une harmonie parallèle à la Nature", la débusquant dans des natures mortes de pommes, sous les traits de baigneurs ou dans les paysages réputés de sa montagne Sainte-Victoire bien-aimée.

    Cet ouvrage commente les plus grandes oeuvres de cet artiste extraordinaire, ainsi que ses théories sur la peinture et la couleur.

  • Espagnol Gauguin

    ,

    Paul Gauguin (1848-1903) n'était pas fait pour la finance. Ni pour faire carrière dans la marine française, ni pour demeurer vendeur de bâches à Copenhague sans parler un mot de danois. C'est dans son temps libre qu'il débuta la peinture en 1873 et participa en 1876 au Salon de Paris. Trois ans plus tard, il était exposé aux côtés de Pissaro, Degas et Monet.

    Homme bourru, grand buveur, Gauguin se qualifiait lui-même aussi de sauvage. Son étroite mais difficile amitié avec le tout aussi imprévisible Vincent van Gogh connut un violent épilogue en 1888, quand Van Gogh se défend soi-disant de Gauguin avec une lame de rasoir et, l'instant d'après, se tranche l'oreille. Peu après, ayant achevé La vision après le sermon (1888), chef-d'oeuvre marquant le milieu de sa carrière, Gauguin décide de partir pour Tahiti avec l'intention d'échapper à « tout ce qui est artificiel et conventionnel... ».

    Sur place, Gauguin jouit sans entraves de la nature de l'île, des autochtones et de la profusion des images qui lui inspirent une production foisonnante de peintures et de gravures. À travers des oeuvres comme La femme à la fleur (Vahine no te Tiare, 1891) ou Joie de se reposer (Nave Nave Moe, 1894), il développe un style particulier, primitif, rayonnant intensément de lumière et de couleurs. Dans la tradition de la sensualité exotique, ses coups de pinceau denses, débordant de peinture, épousent et s'attardent sur les courbes des tahitiennes.

    Gauguin meurt seul, sur les îles Marquises voisines de Tahiti, la plupart de ses affaires ayant été dispersées dans des ventes aux enchères locales. Il a fallu attendre qu'un habile marchand d'art commence à collectionner et à montrer l'oeuvre de Gauguin à Paris pour que la profonde influence du peintre se fasse réellement sentir, notamment auprès de la nouvelle génération des artistes français d'avant-garde, tels que Picasso et Matisse. Cet ouvrage présente un aperçu essentiel de l'univers de l'artiste, si riche en couleurs, depuis les Salons impressionnistes parisiens des années 1870 jusqu'à la fin de sa vie, productive et passionnée, dans le Pacifique.

  • Anglais Van Gogh

    ,

    • Taschen
    • 2 Juillet 2015

    Dans l'histoire de l'art, le destin de Vincent van Gogh est, entre tous, marqué par une ironie tragique. Aujourd'hui, le monde entier le considère comme un des peintres les plus importants de tous les temps : les expositions qui lui sont consacrées font fureur, les plus grands musées lui rendent hommage et ses oeuvres battent des records aux enchères en se vendant des dizaines de millions de dollars.Mais alors qu'il peignait les toiles qui deviendraient ces chefs-d'oeuvre modernes que l'on s'arrache, Van Gogh luttait non seulement contre le désintérêt de ses contemporains, mais aussi contre des accès de folie, avec des épisodes de dépression et d'angoisse paralysante qui l'ont finalement conduit au suicide en 1890, peu après son 37e anniversaire.Cette étude globale consacrée à Vincent van Gogh (1853-1890) rassemble une monographie détaillée de sa vie et de son oeuvre accompagnée d'un catalogue complet de ses 871 tableaux.À propos de la collectionBibliotheca Universalis: la compilation culturelle indispensable qui rend hommage à l'éclectisme de l'univers TASCHEN !

  • Si vous êtes sensible aux généreux conseils Si la poésie ne vous est pas étrangère Si, encore enfant, la vie vous émerveille Et si vous savourez les éditions légères, Cet ouvrage vous est tout destiné, lui qui livre aux générations futures une version à contempler et à lire, dans un sens ou dans un autre, de l'indispensable poème de Rudyard Kipling.

  • En 1890, un an à peine avant sa mort prématurée, Seurat professe : "L'art c'est l'Harmonie. L'Harmonie c'est l'analogie des contraires, l'analogie des semblables, de ton, de teinte, de ligne, considérés par la dominante et sous l'influence d'un éclairage en combinaisons gaies, calmes ou tristes."

    Ajouter au panier
    En stock
  • Parmi ceux à qui l'on doit notre représentation fantasmée de Paris le peintre et graphiste Henri de Toulouse-Lautrec (18641901) n'est pas des moindres. À travers ses gravures, affiches, peintures et dessins, l'artiste a immortalisé la vie nocturne parisienne à la Belle Époque et a fait figurer le quartier de Montmartre, au nord de la ville, parmi les premières destinations de plaisir et de création du monde.Descendant d'une vieille famille de la noblesse française, Toulouse-Lautrec semble avoir été attiré très tôt par le monde des plaisirs, s'intéressant aux salles de danse, aux cabarets et aux maisons closes de Montmartre, et choisissant comme sujets de célèbres danseuses et chanteuses, telles que Jane Avril. Ses oeuvres représentent à la fois des scènes animées de spectacles et des portraits posés et sensibles saisis hors scène, notamment dans Le Sofa ou Le Lit. D'un point de vue stylistique, il maîtrisait autant l'art graphique, comme en témoigne ses affiches publicitaires de Jane Avril, que celui de l'esquisse, dessin libre et pourtant puissamment évocateur.Malgré sa mort précoce à 36 ans, en raison de complications dues à l'alcoolisme et à la syphilis, l'influence culturelle de Toulouse-Lautrec fut immense. Cet ouvrage introductif nous emmène dans un univers de chanteuses, danseuses, musiciens et prostituées, et révèle ainsi un artiste profondément humain, doué d'un talent de figuration étonnant et d'un sens évident pour saisir l'énergie et les légendes de la ville.

  • Anglais Rubens

    Gilles Néret

    Le catalogue des oeuvres de Pierre Paul Rubens (15771640), chantre du baroque dans sa théâtralité, son mouvement et sa sensualité, compte plus de 1000 références. Cette monographie résumée présente les oeuvres les plus importantes qui ont jalonné un parcours artistique étonnamment prolifique, afin d'explorer les inspirations et innovations de Rubens, ainsi que son incroyable influence sur les arts visuels et l'histoire de l'art.Cet ouvrage richement illustré parcourt les portraits, paysages et toiles historiques de Rubens, ainsi que ses fameux nus bien en chair. Il se penche sur l'éblouissante technique de l'artiste et son habileté à traduire un récit sous forme de scènes puissantes et éloquentes, aussi bien pour un épisode mythologique érotique qu'une sage histoire biblique. Ce talent artistique remarquable est replacé à la fois dans la longue lignée d'artistes inspirés par Rubens, de Van Dyck à Velázquez et au-delà, et dans le contexte de sa vie d'érudit, de diplomate et de chevalier.

  • Henri Matisse (Cateau-Cambrésis, 1869 - Nice, 1954) est un peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français.
    Paroles d'artiste est une collection de format poche pour découvrir ou redécouvrir les grands maître de l'art ancien, moderne et contemporain.
    Cette série d'ouvrages monographiques permet d'envisager l'univers d'un artiste à travers une sélection de trente reproductions représentatives de l'ensemble de son oeuvre. Chaque reproduction est associée à une citation extraite d'un entretien, d'une correspondance ou d'un écrit de l'artiste lui-même.
    Afin de rendre accessible cette collection aux très nombreux visiteurs étrangers de nos musées et collections publiques françaises, Paroles d'artiste est bilingue anglais-français.
    En 64 pages, 31 reproductions et pour seulement 6,50 €, le lecteur se retrouve immergé dans l'esprit et l'oeuvre de Henri Matisse.
    L'oeuvre de Henri Matisse est représenté dans de nombreux musées français et étrangers, et plus particulièrement :
    - Cateau-Cambrésis, musée Matisse - Grenoble, musée de Grenoble - Nice, musée Matisse - Paris, musée national d'Art moderne, centre Pompidou - Paris, musée d'Art moderne de la Ville de Paris

    Ajouter au panier
    En stock
empty