• Solitarité : Voici une fiction inspirée par un certain type de discours public présent dans la société roumaine, prenant comme point de départ Baia Mare, mur construit pour séparer les Roms de la route principale de la ville. Les différences entre les classes sociales, les ethnies et les générations deviennent alors de plus en plus radicales.

  • Kebab : Trois jeunes Roumains décident de quitter leur patrie pour concrétiser leurs rêves en Irlande, ailleurs, " là où c'est mieux " : Madalina, devenir une pop star ; Voicu, gagner plus d'argent et Bogdan, travailler dans les arts visuels.
    Isolé dans ce nouveau pays qu'il tente de comprendre, le trio commence alors un business 100 % roumain au coeur du système. Un rêve d'Occident qui contient les germes d'un cauchemar. Stop the tempo ! : A Bucarest, Maria, Paula et Rolando mettent en actes cette vieille blague roumaine : " Et surtout, que le dernier qui quitte le pays n'oublie pas d'éteindre la lumière. "

  • Comment dire le monde aujourd'hui ? à plus forte raison, comment parler de celui de demain ? Comment affronter les images du passé et la réalité du présent pour construire un futur envisageable et acceptable ? Ne faut-il pas, pour cela, proposer des réponses imaginaires qui engagent les lecteurs, les acteurs aussi bien que les metteurs en scène ou les spectateurs à s'approprier un matériau proposé sans commentaires, à le modeler, à le modifier pour comprendre ce qui, du passé, semble déjà perdu pour le futur ? Pour mieux nous donner des nouvelles de notre avenir qui pourraient s'apparenter à des présages, Gianina Carbunariu a travaillé directement avec des comédiens.
    C'est à partir de leurs propositions qu'elle s'en prend à la structure même du texte dramatique, tout en campant quatre situations hypothétiques censées se dérouler dans le futur et auxquelles font écho des récits réels, des descriptions d'objets contemporains parfois en passe de disparaître, aussi bien que des réflexions sur notre héritage et sur ce que nous pourrons transmettre. Dans le futur, les monologues se chevauchent, les slogans publicitaires se lancent à l'imparfait ou au passé composé, les bars-tabac ont disparu de la circulation, suite d'ailleurs à l'action conjointe, menée à partir des années 2030, par les membres de l'association Mort aux fumeurs et de l'Association des Collaborateurs.
    Seulement, vous en souvenez-vous ?

empty