• Cet ouvrage, à vocation lui-même initiatique, permet au lecteur de se familiariser avec le monde des grandes traditions ésotériques à travers les principaux adeptes de la philosophie occulte, depuis l'origine jusqu'à nos jours. Les figures choisies appartiennent à toutes les « confessions », chapelles et confréries, témoignant ainsi de la diversité et du foisonnement d'une pensée restée fascinante à toutes les époques.
    À compter de l'an mille, les dépositaires d'une tradition cachée se succèdent au sein de sociétés plus ou moins clandestines, ou connaissent des parcours individuels hors du commun, en fondant de nouvelles écoles de pensée qui ambitionnent de mener les hommes à la sagesse en les inclinant - en dehors de toute religion - à rechercher l'étincelle divine dans leur vie intérieure. Jean-Jacques Bedu présente ici l'ensemble des doctrines de ces grands transmetteurs d'une parole perdue : Alchimistes, Hermétistes, Brahmanes, Chamanes, Soufis, Kabbalistes, Magiciens blancs et noirs, Prophètes, Illuminés,Thaumaturges et Théurges, Spirites, Médiums, Francs-Maçons, Rose-Croix, Gnostiques, Martinistes ou Théosophes...
    Ce volume, d'une ampleur sans équivalent sur un tel sujet, nous éclaire sur le parcours souvent méconnu de ces femmes et de ces hommes qui ont révélé à leurs contemporains une vérité occulte en les confrontant aux mystères de l'âme humaine. De Gerbert, l'énigmatique pape français de l'an mille, à Steve Jobs en quête de son maître en Inde, il raconte les existences exceptionnelles de personnages qui ont perpétué, chacun à sa manière et selon ses propres convictions, les secrets des grandes traditions.

  • Né en Catalogne en 1876, Casals a vécu près d'un siècle. Il aura eu plusieurs vies. La vie d'un enfant fier et précoce, tombé amoureux du son du violoncelle, qui très tôt subjugue par sa virtuosité. La vie d'un musicien adulé, réclamé dans le monde entier. Celle d'un chef d'orchestre « engagé » honoré dans son pays. Celle, après la prise du pouvoir de Franco en Espagne, d'un exilé au coeur brisé qui n'a de cesse de venir en aide à ses compatriotes réfugiés. Celle d'un protestataire inflexible qui crie haut et fort son désaveu de toute forme de dictature en faisant taire son violoncelle. Celle d'un « créateur » de festival à Prades dans le Roussillon auprès de qui les musiciens les plus prestigieux accourent. La vie enfin d'un presque centenaire respecté oeuvrant inlassablement pour la paix dans le monde. Pas à pas, Jean-Jacques Bedu nous entraîne à la découverte de ce musicien humaniste qui a fait du violoncelle l'égal du piano ou du violon. Il y a un avant et un après Casals.

  • Une antique confrérie secrète : les Illuminati...
    En désignant cette mystérieuse société comme pierre angulaire de son roman, et attestant surtout qu'elle est très ancienne, Dan Brown, en véritable apôtre de la littérature " conspirationniste ", n'a-t-il pas commis une nouvelle maladresse critiquable ? Les Sources Secrètes de Anges & Démons est le seul livre osant enfin dévoiler qui se cache derrière ces Illuminati et le Nouvel Ordre Mondial : des réseaux néonazis et occultistes, très structurés, s'employant à nous faire croire que le monde est gouverné par cette mystérieuse société aux multiples ramifications.
    Avec la même aisance que dans les Sources Secrètes du Da Vinci Code, Jean-Jacques Bedu, à ce jour le seul auteur français à s'être intéressé à Anges & Démons, nous entraîne au coeur des intrigantes et redoutables sociétés secrètes, politiques et religieuses, qui ont joué un rôle dans l'histoire de l'humanité. Les Sources Secrètes de Anges & Démons est un voyage au coeur des Illuminés de Bavière ; de l'épouvantable Sainte Vehme ; des franc-maçonneries occultes ; et des véritables sociétés secrètes, sous le sceau pyramidal des Illuminati, et la folle croyance en un grand complot.

  • « De Mogador à Tombouctou, tout le Sahara savait qu'un fêlé avait débarqué au Cap Juby, un homme très riche ».

    Après avoir fait les quatre cents coups entre casinos, cabarets, demi-mondaines et Jockey Club, Jacques Lebaudy, richissime héritier des Sucres Lebaudy, décide de conquérir un empire, à l'instar de cet Antoine de Tounens qui avait fondé le royaume de Patagonie. Il jette son dévolu sur la pointe septentrionale de l'Afrique où il débarque le 18 juin 1903, s'autoproclamant Jacques 1er, empereur du Sahara. Cette folle équipée, qui sèmera la panique au sein de toutes les chancelleries, fera de lui le personnage le plus ridicule de la Belle Epoque.
    Un grand roman d'aventures tragi-comiques, qui nous entraîne sur fond de conquête coloniale dans les tribulations d'un singulier mégalomane. Une histoire rocambolesque et pourtant véridique qui a valu à Jean-Jacques Bedu le prix Pierre Benoit du roman romanesque.

empty