• Pina Bausch

    Philippe Boisseau

    • Scala
    • 24 Octobre 2019

    Personne mieux que Pina Bausch incarne aujourd'hui la danse contemporaine. D'abord danseuse, en Allemagne et à New York, elle devient peu à peu chorégraphe à Essen puis à Wuppertal, au début des années 1970. Avec sa compagnie, la célèbre Tanztheater Wuppertal, elle présente ses spectacles à travers le monde entier, pendant plus de trente ans. Dans cet ouvrage, dix ans après la disparition de la chorégraphe, Rosita Boisseau propose de redécouvrir le parcours de celle qui a inventé la danse-théâtre, à travers 12 explorations thématiques et en s'arrêtant en particulier sur 12 spectacles charnières qu'elle analyse.
    Une iconographie exceptionnelle vient compléter et mettre en résonance ce texte. Le photographe, Laurent Philippe, a photographié depuis 1989 près de 35 spectacles de Pina Bausch !

  • Une bonne maîtrise de la langue orale à l'entrée à l'école élémentaire est l'un des atouts majeurs de la réussite scolaire. Un consensus s'est établi pour attribuer à la maternelle un rôle décisif dans cet apprentissage, tout particulièrement pour les enfants de milieux populaires ou d'origine étrangère. Mais comment peut-on mener cet « enseignement » ?

    S'appuyant sur des pratiques expérimentées dans les classes, cet ouvrage répond à nombre de questions : A quelles dimensions faut-il être particulièrement attentif dans le développement des compétences langagières des enfants ? Comment les évaluer ? Quels supports utiliser ? Quelles situations privilégier ? Quel rôle doit avoir l'adulte ? etc.

    Dans une première partie, « le problème et les clés », Philippe Boisseau énonce très clairement les trois dimensions déterminantes : la syntaxe, le vocabulaire et l'articulation.

    Dans une deuxième partie, « les pratiques et leur mise en oeuvre », l'auteur expose des situations qui ont montré leur efficacité, chacune se déclinant en thèmes et contextes variés (motricité, élevage d'animaux, sorties, fêtes...).

    Une troisième partie décrit « les conditions de la réussite » de tels dispositifs et notamment les attitudes efficaces de l'adulte dans cette relation verbale particulière.

    Enfin, une dernière partie « pour aller plus loin » propose un cadre théorique qui inscrit ces pratiques langagières dans l'étayage du développement de l'enfant.

  • La conception mécanique est au coeur de la pratique professionnelle de l'ingénieur. A partir d'un cahier des charges, l'objectif du concepteur est de parvenir rapidement et efficacement à un avant-projet optimisé. Cet ouvrage propose une méthodologie qui guide le concepteur dans cette démarche, augmentant ainsi la compétitivité de l'entreprise. Cette méthodologie repose sur le « triangle de la conception » : calculs graphiques, CAO et assurance qualité. Appliqués au cours des projets, ces concepts permettent de guider le concepteur dans sa démarche et de fournir un dossier complet et efficace de conception au client.
    Deux chapitres complémentaires viennent actualiser cette seconde édition : le premier sur l'hyperstatisme des mécanismes et le second sur l'écoconception.

  • L'articulation est un élément fondamental pour entrer plus vite dans la communication et vivre l'apprentissage de l'écrit dans les meilleures conditions.
    Cet imagier permet de la travailler de manière efficace en privilégiant notamment les paires distinctives :
    Tour/cour, main/nain, café/cassé... pour les consonnes ; balle/boule/bol, rat/rang... pour les voyelles).
    Les 90 cartes-consonnes et les 90 cartes-voyelles (un dessin au recto ; le mot correspondant au verso) qui le constituent sont classés en fonction du rythme d'acquisition des consonnes et des voyelles chez la plupart des enfants.
    Des propositions de jeux permettent de renforcer les acquis.
    Un livret pédagogique complète l'ensemble.

  • Un nouveau type d'albums pour apprendre à parler et à construire son langage oral.
    Les Mini Oralbums proposent les images sans les textes. L'enseignant peut ainsi ré-exploiter l'histoire et prépare autrement chaque enfant à la raconter.
    Un pack composé de 5 albums identiques, d'images séquentielles et d'un guide pédagogique.

  • La conception mécanique est au coeur de la pratique professionnelle de l'ingénieur. A partir d'un cahier des charges, l'objectif du concepteur est de parvenir rapidement et efficacement à un avant-projet optimisé. Cet ouvrage propose une méthodologie qui guide le concepteur dans cette démarche, augmentant ainsi la compétitivité de l'entreprise. Cette méthodologie repose sur le " triangle de la conception " : calculs graphiques, CAO et assurance qualité. Appliqués au cours des projets, ces concepts permettent de guider le concepteur dans sa démarche et de fournir un dossier complet et efficace de conception au client.

  • Danser hip hop Nouv.

  • Cet ouvrage s'adresse aux professionnels de la formation mais aussi à ceux qui veulent suivre une formation afin de leur donner un sens critique de ce qui leur est proposé. L'objectif est de concevoir une formation en intégrant l'apprentissage du savoir être avec l'aide des concepts de l'assurance qualité en conception à savoir :
    - La définition du besoin (et non des moyens) de la formation.
    - L'étude de faisabilité du dispositif de formation.
    - La définition du dispositif de formation.
    L'apprentissage du savoir-être permet au bénéficiaire de la formation d'évoluer naturellement dans le contexte réel qui l'attend par la suite. Il doit ainsi apprendre à apprendre durant sa formation. Pour que cela soit possible, il faut intégrer cette dimension dès l'étude de faisabilité du dispositif.

  • Au début des années 1980, des chorégraphes inconnus comme Gallotta, Chopinot, Preljocaj ou Decouflé inventent une danse jamais vue. Elle s'affirme comme un carrefour d'expérimentations entre le geste, la musique, le théâtre, le cirque, les arts plastiques.
    Cette nouvelle scène, désireuse de renverser les valeurs en cours, possède toutefois nombre de références : au premier plan Béjart et Merce Cunningham, mais aussi Alvin Nikolais, Pina Bausch, Françoise et Dominique Dupuy.
    Depuis, cette lame de fond n'a cessé de s'amplifier et de se métamorphoser. Dans les années 1990, de nouveaux interprètes (Bel, Rizzo, Charmatz...) remettent en cause cette « belle danse » et la « danse conceptuelle » va balayer l'optimisme des années 1980. Mais la danse contemporaine n'a pas perdu son appétit d'expériences et de découvertes : dans les années 2000, elle s'ouvre au multimédia, au collage des arts et l'éclectisme des propositions explose plus que jamais : fresques vidéo, hip-hop, flamenco (Montalvo), minimalisme (Hoghe) ou classique contemporain (Preljocaj).
    Ce panorama de la danse contemporaine est complété par une rétrospective visuelle des spectacles les plus marquants des 16 dernières années.

  • Danser Pina

    ,

    • Textuel
    • 15 Novembre 2018

    Qui de mieux pour évoquer l'oeuvre de Pina Baush que les fidèles danseurs de sa compagnie, le Tanztheater Wuppertal? Les récits de vingt-quatre d'entre eux incarnent la figure mythique de la danse contemporaine, aussi secrète qu'adulée. Les sublimes images de Laurent Philippe permettent de revivre toute l'oeuvre: solos, duos, trios, tableaux.

  • La photographie et la danse sont considérées comme deux arts opposés. Tandis que l'un représente une chose figée et suspend le temps, l'autre fait l'éloge du mouvement et semble insaisissable. Pourtant, ce livre, au sujet innovant tente de les mêler pour s'approcher et interpréter au mieux les spectacles de danse.
    Les très nombreuses photographies du livre sauvegardent ainsi cet art éphémère et permettent de retracer les vingt-cinq dernières années de la création dans le domaine de la danse. Son histoire y est dévoilée ainsi que la création des mouvements et des tendances esthétiques de la danse contemporaine.
    Ce livre propose donc une réflexion sur la représentation et le regard et met en parallèle celui d'une critique de danse et celui d'un photographe. Le photographe doit-il réinterpréter le spectacle par ses photographies et proposer une nouvelle vision ou doit-il s'effacer afin de rendre compte le mieux possible de la réalité de la chorégraphie ?

  • Les oralbums sont des supports innovants pour aider l'enfant, dès 3 ans, à développer et à construire son langage oral.
    Expérimentés depuis de nombreuses années, ils présentent des textes de l'oral, comme ceux que les conteurs disent, afin que l'enfant s'approprie plus aisément les compétences de production orale. Trois versions de récit sont proposées, adaptées à chaque niveau : une pour les petits (3 ans), une pour les moyens (4 ans) et une autre pour les grands (5 ans). La collection est conçue pour favoriser progressivement la construction de la syntaxe et l'enrichissement du vocabulaire : à ce titre, une liste des objectifs syntaxiques et le lexique rencontré figurent à la fin de chaque ouvrage.
    La mise en oeuvre préconise une découverte collective puis individuelle de l'album, grâce notamment au CD audio qui permet à chacun de réécouter et de s'approprier l'histoire. Elle favorise les tentatives de restitutions du récit, avec le groupe classe puis individuellement. A terme, chaque enfant est invité à présenter seul l'album, ce qui constitue un entraînement efficace au récit oral en autonomie.

  • Les oralbums sont des supports innovants pour aider l'enfant, dès 3 ans, à développer et à construire son langage oral.
    Expérimentés depuis de nombreuses années, ils présentent des textes de l'oral, comme ceux que les conteurs disent, afin que l'enfant s'approprie plus aisément les compétences de production orale. Trois versions de récit sont proposées, adaptées à chaque niveau : une pour les petits (3 ans), une pour les moyens (4 ans) et une autre pour les grands (5 ans). La collection est conçue pour favoriser progressivement la construction de la syntaxe et l'enrichissement du vocabulaire : à ce titre, une liste des objectifs syntaxiques et le lexique rencontré figurent à la fin de chaque ouvrage.
    La mise en oeuvre préconise une découverte collective puis individuelle de l'album, grâce notamment au CD audio qui permet à chacun de réécouter et de s'approprier l'histoire. Elle favorise les tentatives de restitutions du récit, avec le groupe classe puis individuellement. A terme, chaque enfant est invité à présenter seul l'album, ce qui constitue un entraînement efficace au récit oral en autonomie.

  • Les Oralbums sont des supports innovants pour aider l'enfant, dès 3 ans, à développer et à construire son langage oral.
    Expérimentés depuis de nombreuses années, ils présentent des textes de l'oral, comme ceux que les conteurs disent, afin que l'enfant s'approprie plus aisément les compétences de production orale. Trois versions du récit sont proposées, adaptées à chaque niveau : une pour les petits (3 ans), une pour les moyens (4 ans) et une autre pour les grands (5 ans). La collection est conçue pour favoriser progressivement la construction de la syntaxe et l'enrichissement du vocabulaire : à ce titre, une liste des objectifs syntaxiques et le lexique rencontré figurent à la fin de chaque ouvrage.
    La mise en oeuvre préconise une découverte collective puis individuelle de l'album, grâce notamment au CD audio qui permet à chacun de réécouter et de s'approprier l'histoire. Elle favorise les tentatives de restitutions du récit, avec le groupe classe puis individuellement. À terme, chaque enfant est invité à présenter seul l'album, ce qui constitue un entraînement efficace au récit oral en autonomie.

  • Les oralbums sont des supports innovants pour aider l'enfant, dès 3 ans, à développer et à construire son langage oral.
    Expérimentés depuis de nombreuses années, ils présentent des textes de l'oral, comme ceux que les conteurs disent, afin que l'enfant s'approprie plus aisément les compétences de production orale. Trois versions de récit sont proposées, adaptées à chaque niveau : une pour les petits (3 ans), une pour les moyens (4 ans) et une autre pour les grands (5 ans). La collection est conçue pour favoriser progressivement la construction de la syntaxe et l'enrichissement du vocabulaire : à ce titre, une liste des objectifs syntaxiques et le lexique rencontré figurent à la fin de chaque ouvrage.
    La mise en oeuvre préconise une découverte collective puis individuelle de l'album, grâce notamment au CD audio qui permet à chacun de réécouter et de s'approprier l'histoire. Elle favorise les tentatives de restitutions du récit, avec le groupe classe puis individuellement. A terme, chaque enfant est invité à présenter seul l'album, ce qui constitue un entraînement efficace au récit oral en autonomie.

  • Les Oralbums sont des supports innovants pour aider l'enfant, dès 3 ans, à développer et à construire son langage oral.
    Expérimentés depuis de nombreuses années, ils présentent des textes de l'oral, comme ceux que les conteurs disent, afin que l'enfant s'approprie plus aisément les compétences de production orale. Trois versions du récit sont proposées, adaptées à chaque niveau : une pour les petits (3 ans), une pour les moyens (4 ans) et une autre pour les grands (5 ans). La collection est conçue pour favoriser progressivement la construction de la syntaxe et l'enrichissement du vocabulaire : à ce titre, une liste des objectifs syntaxiques et le lexique rencontré figurent à la fin de chaque ouvrage.
    La mise en oeuvre préconise une découverte collective puis individuelle de l'album, grâce notamment au CD audio qui permet à chacun de réécouter et de s'approprier l'histoire. Elle favorise les tentatives de restitutions du récit, avec le groupe classe puis individuellement. À terme, chaque enfant est invité à présenter seul l'album, ce qui constitue un entraînement efficace au récit oral en autonomie.

  • La collection des imagiers Oralbums est adaptée à la PS et à la MS et vise la consolidation et l'enrichissement du vocabulaire en syntaxe de phrase et de texte, après restitution orale des histoires.
    Les imagiers Oralbums s'appuient sur les listes de fréquence issues d'Enseigner la langue orale en maternelle, qui ciblent le lexique adapté à chaque tranche d'âge.
    Les repères (750 mots dès 3 ans, 1 500 à 4 ans, 2 500 à 5 ans) donnés dans cet ouvrage ont été récemment repris dans un document officiel (DGESCO).
    Cette boîte contient 45 cartes en couleurs recto-verso (10 x 10 cm).

  • Complétant le dispositif des Oralbums et des Mini Oralbums, la nouvelle collection des imagiers Oralbums est adaptée à la PS et à la MS et vise la consolidation et l'enrichissement du vocabulaire en syntaxe de phrase et de texte, après restitution orale des histoires.
    Les imagiers Oralbums s'appuient sur les listes de fréquence issues d'Enseigner la langue orale en maternelle, qui ciblent le lexique adapté à chaque tranche d'âge.

    Les repères (750 mots dès 3 ans, 1 500 à 4 ans, 2 500 à 5 ans) donnés dans cet ouvrage ont été récemment repris dans un document officiel (DGESCO).

    Cette boîte contient 45 cartes en couleurs recto-verso (10 x 10 cm).

empty