Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

  • Les imbuvables

    Willem

    Dans cette nouvelle compilation de dessins parus dans la presse entre 2018 et 2019, Willem scrute et souligne les agissements de Macron et Trump. Politiques migratoires, aide au développement, écologie, course au nucléaire, populisme... il suit de près les Imbuvables dans le tour du monde de leur perpétuelle tentative de tour de force. Pendant que Macron entend la colère, Brigitte rêve de gilet jaune sans culotte et Trump tweete toujours...
    Même rangés tête-bêche, ils parviennent à déborder !

  • Qu'est-ce que l'Art, en vérité ? On en parle à toutes les sauces, on discute de sa santé dans les cocktails mon- dains, on le dissèque en ville pour séduire la belle ou pour rabattre le caquet d'un rival trop arrogant... On l'étu- die parfois, comme on ausculte un animal. On l'envisage aussi comme un placement, plus fructueux que la pierre.
    Parfois même, on espère devenir l'un de ces artistes qui défraient la chronique des décennies durant. Mais en de- hors de ça, entre nous, honnêtement... à quoi sert l'Art, au bout du compte ?
    Willem, avec sa mæstria habituelle, fait table rase des académismes et refuse de se laisser entraîner dans d'aussi futiles considérations, préférant endosser le costume qu'il affectionne le plus, celui du gentleman dynamiteur.
    Dans cette nouvelle édition copieusement augmen- tée, Willem esquisse un portrait de l'Art lui-même, hila- rant et décapant, au travers d'une centaine d'instantanés d'artistes du XX e et XXI e siècle. Et la désacralisation n'em- pêche en rien la révélation d'informations capitales !
    Toujours replacées dans leur contexte par la verve ma- licieux et encyclopédique de Willem, les anecdotes de ces Nouvelles aventures de L'Art constituent la tentative la plus sérieuse pour dresser un état des lieux acide et réa- liste de la création artistique depuis la fin de l'impression- nisme jusqu'à nos jours.
    De ce panorama surgit, entre deux éclats de rire, la ré- ponse à notre question initiale. À quoi sert l'Art ? À garder les yeux ouverts, tout simplement !

  • Chaque année son Willem ! Le dessinateur de presse inépuisable est de retour aux Requins Marteaux pour publier une année de dessins au service des journaux.
    Retour sur l'année 2017 et sur la campagne électorale surprenante qui a marqué le pays, Macron L'amour fou passe également au peigne fin les premiers pas d'Emmanuel Macron en tant que président de la République française. De quoi tomber amoureux de ce fringuant personnage... ou pas.
    Willem est toujours présent dans les yeux des lecteurs et son regard acerbe sert autant son trait dans Libération ou Charlie Hebdo. Qui de mieux pour analyser l'arrivée d'une nouvelle (?) politique ?

  • Billy the Kid

    Willem

    À l'événement de Willem président d'Angoulême 2014, L'Apocalypse se devait de répondre par un autre événement : la première publication en français du tout premier livre de Willem. En effet, Billy the Kid était paru uniquement en néerlandais, en 1968, peu avant l'arrivée de Willem en France et chez Hara-Kiri. Billy the Kid est donc totalement inconnu en France et cette traduction montrera que l'un des plus féroces satiristes de ces cinq dernières décennies était déjà d'une virulence sans appel durant ses jeunes années.
    Billy the Kid est le nom d'un simple soldat au sein d'une colonie américaine traversant une Chine à laquelle les U.S.A ont déclaré la guerre. Billy va gravir les échelons de cette troupe, qui avance avec un chariot (traîné par des esclaves noirs) dans lequel la Liberté, la Justice et Sainte-Marie se prostituent pour ladite troupe. Les mises en page du jeune Willem sont à la fois teintées du Pop Art de l'époque et totalement innovatrices pour la bande dessinée. C'est donc un « roman graphique » tant précurseur qu'incendiaire que le public français va pouvoir découvrir, tout en redécouvrant Willem à sa juste valeur.

  • Traquenard et mélodrame

    Willem

    Les meilleures histoires de l'artiste provocateur sont rassemblées dans ce volume. Ses dessins dépeignent l'humanité livrée à l'absurde et à la réalité sordide avec poésie et humour.

  • Àpre s Dick Talon heureux comme un con, sorti aux E ditions du square en 1978 et Dick Talon Nazillon sortie en 2007 aux e ditions Rotative (Charlie Hebdo), le he ros de Willem pose ses valises chez Les Requins Marteaux. Et il n'arrive pas seul !
    Dick Talon touche le fond pre sente une se lection d'histoires courtes parues dans Charlie Hebdo depuis 2011. Àu long de la vingtaine de BD qui composent ce re-cueil, nous de couvrirons de nombreux personnages haut en couleurs.
    Paradoxalement, si ces histoires ont si bien accompagne l'actualite , c'est qu'elles parviennent a de passer l'imme diatete du fait-divers, la simple information, pour devenir de ve ritables fables intemporelles. Willem tord, de construit, et recompose re ve lant au passage toute la mystique de son mate riel. Depuis Hara-Kiri, jusqu'a Libération et Charlie Hebdo, voila biento t 50 ans que l'oeil de Willem nous accom-pagne. Plus qu'un simple miroir de formant, ses histoires sont le cauchemar de notre socie te . Un purgatoire aux frontie res de la petite actualite et de la grande histoire, peuple e de nombreux fanto mes ou les sentiments refoule s s'y me langent aux souvenirs traumatiques.

  • Color me ; Willem

    Willem

    Inspiré par l'engouement récent pour les cahiers de coloriages mais aussi déçu par la qualité quelque fois médiocre des dessins proposés au public, Semiose éditions a eu l'envie de faire appel à des artistes confirmés pour dessiner spécialement des motifs à colorier pour les enfants - et les grands enfants, évidemment ! Ces albums color me s'inscrivent dans la plus pure tradition du cahier de coloriage : petit format (A5), pelliculage brillant de la couverture sur papier cartonné, dessin en ligne claire.
    La série a débuté en octobre 2016 avec 6 premiers albums. Chaque dessin est une création originale et véhicule une histoire, un trait d'esprit, dans un goût partagé pour l'humour, l'absurde et l'imaginaire. Un court texte en quatrième de couverture situe l'oeuvre de l'artiste et le rend familier au jeune public. Surtout, la valeur pédagogique de l'exercice n'est plus à démontrer : en exprimant leur libre talent pour la couleur, les enfants observent et se familiarisent avec la manière dont un dessin est construit.

  • Willem akbar !

    Willem

    Willem Akbar ! est le recueil d'un an de dessins de presse de Willem, parus dans Libération et Charlie Hebdo. Un coup d'oeil dans le rétro, à travers ses yeux, pour voir ce qu'il reste de l'actualité une fois qu'elle nous a traversés.
    Depuis la guerre au Mali jusqu'aux attentats du 7 janvier, cette actualité qui s'est rapprochée pour s'attaquer à ceux qui la raconte, cette accumulation d'instantanés qui devient l'histoire, Willem Akbar ! nous permet de la lire, de l'analyser et surtout et toujours d'en rire.

    Son oeil est dans Libération chaque jour que dieu fait et dans Charlie Hebdo toutes les semaines comme son nom l'indique.
    Il scrute le monde et traque les pe-tites histoires qu'il met en regard de la grande.

    Pour ce nouveau recueil, il a réuni une centaine de dessins où il dissèque l'actualité récente.
    Ses dessins sont cruels, justes et drôles.
    Willem traverse les décennies d'histoire contemporaine et son oeuvre traversera les siècles.

  • Dégueulasse

    Willem

    "Un graphisme dépouillé, terriblement efficace. Des idées d'une violence inouïe." Cavanna Si, comme le professait Hara-Kiri, "un bon dessin, c'est un coup de poing dans la gueule", Willem est l'un des maîtres en la matière. Partant du principe qu'une planche de portraits en dira plus sur le monde comme il va qu'une dissertation amère, Willem rassemble sur de grandes pages thématiques - autour d'un personnage, d'une région ou d'un phénomène, des scènes glissant d'une époque à l'autre.
    Ainsi, en quelques cases, on passe de la presse allemande des années 1930, aux reportages à oeillères de Fox-news et Al-Jazeera sur la guerre en Irak, pour aboutir au spectacle servile des carrioles de journalistes quémandant une interview du président Sarkozy paradant à cheval en Camargue.
    Quasiment sans parole, reposant sur la force visuelle des images et du dessin pour toute narration, le trait de Willem en dit définitivement plus qu'un long discours.

  • Découvrez Plus jamais ça !, le livre de Willem. Faisant suite aux quatre précédents ouvrages de Willem dans la collection Carrément, Plus jamais ça ! continue avec pugnacité de décortiquer l'actualité politique française. Ce recueil réunit une partie des publications quotidiennes de Willem dans Libération.
    Voeux ? Présage ? Ordre ? Peu importe ce que le titre laisse entendre, le lecteur comprendra que Willem n'aime pas beaucoup Sarko et souhaite continuer à nous (lui) le faire entendre. C'est une sorte de bilan sans perspectives que dresse l'auteur à travers cette sélection. On retrouvera tous les temps forts de l'ère Sarkozy : les remaniements de gouvernement, la loi sur la burqa, les retraites, la rigueur. Des chapitres sur Marine Le Pen, le sauvetage des banques ou l'affaire DSK, des thèmes en plein dans l'actualité.

  • Libido-bizarro

    Willem

    • Humus
    • 25 Juin 2014

    Bernhard Willem Holtrop, dit Willem, est dessinateur, graphiste, chroniqueur, dénicheur de talents. L'humour de Willem est rude, coriace et salutaire. «Si Willem était un arbre, cela expliquerait la sensation que l'on éprouve en l'approchant, d'être surplombé par la masse feuillue d'une oeuvre et en même temps de fouler l'enchevêtrement souterrain des racines de la culture artistique, de la connaissance historique, de la préscience et de la science politiques, de l'érudition la plus finement ramifiée». Gébé (rédacteur en chef de Hara-Kiri, puis de Charlie Hebdo).
    Les dessins ici présentés, aquarelles à l'humour ravageur, ont été publiés dans Siné Mensuel.

  • Le douzième volume de la collection Ouvroir Humoir se présente sous la forme d'un pêle-mêle de 64 volets découpés horizontalement en deux parties, imprimés en recto-verso pour un total de 4096 combinaisons visuelles. Sa réalisation a été confiée à Willem, qui n'en est plus à un coup de maître près, dont le graphisme sera familier à nos confrères libraires lecteurs de Libération, Charlie Hebdo, des éditions Cornélius, Tristram ou Les Requins-Marteaux. Les Amours Impossibles (et autres accouplements abasourdissants), ouvrage hybride, pervers polymorphe, tend à épuiser le champs des modes de la copulation humaine, avec un soucis, sinon exhaustif, du moins très varié et détaillé, pour les possibilités et les impossibilités, les possibilités improbables et les impossibilités probantes de fornication de l'homme érotique lorsqu'il est un animal civilisé, de l'homme civilisé lorsqu'il est un animal érotique. Un ouvrage résolument surréaliste, à mettre entre toutes les mains, à commencer par celles des enfants qui pour une fois, ne seront pas pris pour des niais, pour lesquels cet ouvrage constituera un formidable outil pédagogique. Ce livre-objet est une introduction à la politique de l'Ouvroir Humoir à promouvoir le livre dans ce qu'il constitue de plastique, de maniable et de durable.

  • On ne présente plus les recueils de dessins de presse de l'indémodable Willem dans la collection Carrément des Requins Marteaux. Ce cinquième florilège rassemble donc, en une dizaine de chapîtres thématiques et près de 130 dessins pour la plupart prépubliés dans Libération, et Charlie Hebdo, tous les « savoureux » ingrédients de la cuisine politique française en ces temps troublés de verdicts électoraux. De la fin de règne sans gloire du président Chirac à la sentence attendue et redoutée du 6 mai, en passant par les atermoiements socialistes et le «ni droite/ni gauche» de Bayrou; Willem jette son regard affuté de caricaturiste expérimenté sur l'inexorable translation vers la droite de l'échiquier politique francais ...

  • La paix dans le monde

    Willem

    Willem invite ici le lecteur à une exploration des guerres et des conflits de la seconde moitié du vingtième siècle.
    En cinquante-deux planches parues initialement dans Charlie Hebdo, cette oeuvre graphique originale délie l'oeil et les mémoires, réactive notre pensée, notre passé. Willem, souvent paillard et carnavalesque, se fait archiviste et diablement nécessaire. Quoi, il s'est passé tout ça et nous ne savions pas. L'artiste a adjoint à ses dessins de brefs commentaires acides, petits textes impitoyables et collatéraux.
    A lire et relire. Une préface propose une lecture de l'oeuvre, cartes à l'appui, ainsi qu'un regard sur le travail et l'engagement de Willem.

  • Partout

    Willem

    Partout fait écho à Ailleurs, carnet de voyage paru en 2002 chez Cornélius qui reprenaient des pages parues pendant vingt ans de pérégrinations à travers le monde pour différents magazines. Willem y montrait l'étendue de son talent pour croquer les personnes et les situations. Ici, le texte est absent. Ne subsiste que le plus important, le plus « parlant » : les gens qu'il a croisés à travers le monde, au cours de ses reportages, de Ouaga Dougou à La Haye, en passant par Hanoï, Pekin, Dublin, Belfast, Rome, Madrid, Oslo, Helsinki, Tallinn...
    Un tour du monde en 80 pages.

  • Avignon

    Willem

    Après Partout et Ailleurs (2008 et 2002 chez Cornélius), après un tour du monde de La Haye à Dublin en passant par Hanoï, Oslo, Ouagadougou, Rome, Talli et Pékin, Willem nous invite au coeur du Vaucluse, dans cette charmante cité médiévale qu'est Avignon. Qui l'aime le suive !
    Cela fait une décennie que Willem s'en va chaque printemps, croquer pour Libération des scènes du festival d'Avignon. Recueil de ces dix années de dessins, Avignon abandonne décors et commentaires pour se concentrer sur les acteurs et leur public, sur cette foule qui parcourt les ruelles de la vieille ville le temps d'un festival. Reprenant avec de nouvelles couleurs des pages initialement parues dans Libération, Willem nous invite à partager sa version à la fois acide, drôle et profondément humaine du festival.

  • Réunissant plus de 150 des dessins que Willem a publié dans Libération depuis l'élection de Sarkozy en 2007, Casse-toi pauvre con !, est plus qu'une invitation au voyage : l'album retrace la premier moitié du quinquennat du président de tous les français, de la rupture et du pouvoir d'achat. Willem n'emprunte pas les chemins de traverse pour décrypter au jour le jour les actions du plus haut de nos dirigeants et de sa cours. Il croque "l'omni-président" dans son quotidien, n'épargnant ni sa mégalomanie maladive, ni sa démagogie outrancière. Pas besoin de grand discours pourtant pour dénoncer les multiples dérives de cette république égocentrée, voire centripète, que Sarkozy façonne à son image. Un oeil suffit. Celui de Willem, qui d'un coup de crayon démontre le guignolesque de celui dont nous sommes les sujets.

  • Ailleurs

    Willem

    Qu'il soit perdu dans le Middle West américain, au beau milieu de la Baltique ou en Afrique équatoriale, l'oeil de Willem reste à hauteur d'homme. Se défiant des postures et du lyrisme, c'est toujours par les détails du quotidien qu'il rend compte du spectacle et des drames humains qui se jouent devant lui. Bloc-notes, carnet de route, recueil de pensées, d'histoires et de dessins, Ailleurs est tout cela, multiple et passionnant, nous invitant au plus libre des voyages.

  • Appetit

    Willem

  • Les emmerdeurs

    Willem

    Le dessinateur satirique Willem est un auteur prolifique de bandes dessinées. Dans son livre Les Emmerdeurs, il propose les portraits tout à la fois cinglants et cyniques, mais également réalistes, d'une quinzaine d'artistes internationaux, de Salvador Dalí à Tracey Emin en passant par Jacques Villeglé, Otto Dix, Sigmar Polke, Marina Abramovic, Michel Journiac, etc. Avec l'habituel regard mordant qui lui a valu de remporter le Prix de l'Humour noir en 1996, Willem saisit avec virtuosité les paradoxes comiques, l'hypocrisie, l'opportunisme et l'amour de l'argent du milieu de l'art. On croise donc la femme de ménage de Tracey Emin venant par erreur de faire le fameux lit My Bed de l'artiste (récemment vendu aux enchères pour 2,8 millions d'euros !), ou les admirateurs de Baselitz tentant de boire pendus par les pieds afin de pouvoir mieux apprécier son travail. C'est féroce, plein d'humour, mêlant bandes dessinées et anecdotes sur son expérience artistique personnelle.

  • Encore un événement dont on peut se réjouir : une deuxième Mimolette de Willem, tout aussi jubilatoire et corrosive que Coeur de chien, paru en 2004. Quatre courts feuilletons publiés dans Charlie Hebdo ces dernières années en forment le sommaire : Le Prix du poisson ;
    Passion postale ; Prostitution zéro ; Amour en catastrophe. À son habitude, Willem nous explique la géopolitique internationale mieux que personne : poissons recherchés pour leur vertus aphrodisiaques, armateurs véreux, pirates, guerres, prostitution venue de l'Est, flics corrompus, maîtres-nageurs altermondialistes constituent le théâtre du pitoyable monde vu par Willem : merde, c'est le nôtre !

  • Euromania

    Willem

empty