Ming Books

  • Madame Zou

    Yi He Zhang

    Dans le camp de rééducation par le travail où elle purge sa peine pendant la Révolution culturelle, Madame Zhang Yuhe, alter ego de l'auteur, est confrontée à la violence, apprend à survivre au milieu des autres prisonnières mais découvre aussi l'amour entre femmes. Dans cet univers hostile où l'arbitraire règne en maître, les femmes se disputent et se déchirent, mais d'autres liens se tissent. La rencontre de Zhang Yuhe avec l'une de ses codétenues, Madame Zou, forte et habile, fascinante et protectrice, changera à jamais sa vie. Sans militantisme mais sans faux-semblants, l'auteur aborde le thème, rarement traité en Chine, de l'homosexualité féminine et nous livre un poignant récit d'initiation dont le lecteur ne ressort pas indemne.

  • Madame Yang

    Yi He Zhang

    Dans la Chine des années 60, sur fond de Révolution culturelle, la jeune et belle paysanne Yang Fenfang est confrontée à un choix qui déterminera à jamais son existence. Tiraillée entre son amour pour He Wuji, catalogué comme mauvais parti, et la promesse d'une vie meilleure auprès d'un militaire prêt à tout pour l'épouser, le destin ne l'épargnera pas. Dans une langue sobre, Zhang Yihe nous offre une oeuvre profondément romanesque, en même temps qu'une véritable réflexion sur la condition féminine.

  • Madame Liu

    Yi He Zhang

    Mais qui est Madame Liu ?
    Pourquoi cette femme simple a-t-elle commis un crime aussi atroce ?

    Dans une prison pour femmes dans la Chine des années soixante-dix, sur fond de Révolution Culturelle, se croisent les destins de plusieurs détenues dont Madame Liu : un mari assassiné de sang froid sous les yeux de son très jeune fils et les conséquences qui marqueront à jamais l'existence des protagonistes.
    À travers le destin tragique de Madame Liu, le lecteur découvre la vie dans les camps chinois de rééducation par le travail, où coexistent la brutalité, l'absurdité mais aussi des liens inattendus, l'humanité qui résiste et une forme d'espoir malgré tout.

  • Sept nouvelles qui permettent de se forger une idée sur la Chine, sa complexité et sa diversité.
    «Tranchant de Lune» de Mo Yan, «Là-haut» de Xiangfu Wang, «Deux loups» de Deng Yiguang, «Le village des pins» de Jin Renshun, «Sanglots étouffés» de Li Er, «A Tapu» de Zhenyun Liu et «La lettre» de Liu Qingbang.

  • Ondes de Chine

    Fei Ge

    M. Cui, passionné de musique classique occidentale, vit dans le Beijing des années 90, où il gagne sa vie comme technicien audio, fabriquant (avec talent) des systèmes de sonorisation haut de gamme destinés aux amateurs avisés. A bien des égards, sa vie personnelle est un désastre : sa femme infidèle finit par le quitter pour un autre ; sa soeur essaie de le chasser de l'appartement familial, en usant de divers stratagèmes ; et alors qu'il est dans la détresse, son ami d'enfance refuse de lui tendre la main. C'est avec un certain humour, dans un roman décalé, que Ge Fei fait parler à la première personne ce personnage désabusé, qui se laisse porter par l'absurdité de la vie.

empty