Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

  • Ces derniers mois, la propagation de la maladie Covid-19 a entrainé le confinement de plus de la moitié de la planète, chamboulant radicalement notre quotidien. Depuis le début de cette crise sans précédent, l'association Cartooning for Peace, dont le réseau de dessinateurs s'étend à 67 pays sur tous les continents, a réuni des centaines de dessins de presse qui rendent compte de la situation internationale. Pour cet ouvrage, préfacé par la philosophe Cynthia Fleury et en partenariat avec Amnesty International, les 120 dessins les plus marquants ont été sélectionnés. Provenant du monde entier, ils permettent de saisir les enjeux liés au coronavirus, défi sanitaire dont les conséquences politiques et économiques sont d'ores et déjà très importantes.

  • Ralph Steadman, caricaturiste, dessinateur et illustrateur britannique, débute sa carrière dans les années 1950. Artiste provocateur au trait reconnaissable entre mille (tâches d'encre et contours noirs), il est d'abord remarqué pour ses caricatures satiriques dans lesquelles il sert une critique féroce de la société. Il se diversifie à partir des années 1960 en illustrant plusieurs livres, notamment pour enfants.
    Dans les années 1970, Ralph Steadman rencontre Hunter S. Thompson, un autre rebelle. Tous deux rendent populaire le concept de « journalisme Gonzo », inventé par Nellie Bly et repris par Bill Cardoso. Cette collaboration décisive débouche sur l'emblématique Fear and Loathing in Las Vegas (Las Vegas Parano), initialement publié en série dans le magazine Rolling Stone. Franc-tireur, il est un pionnier dont l'art inspire et influence les artistes d'aujourd'hui. Ce « Poche illustrateur » se propose de retracer le parcours d'un dessinateur prolifique, qui se réinvente sans cesse, à travers une sélection choisie de quelques-unes de ses oeuvres les plus célèbres.

    Sur commande
  • « Une de mes plus tenaces ambitions d'éditeur avait été de publier les Fables de La Fontaine dignement illustrées. C'est au peintre russe Marc Chagall que je demandai l'illustration du livre. On ne comprit pas ce choix d'un peintre russe pour interpréter le plus français de nos poètes. Or c'est précisément en raison des sources orientales du fabuliste, que j'avais songé à un artiste à qui ses origines et sa culture rendaient familier ce prestigieux Orient. Mes espérances ne furent pas déçues : Chagall fit une centaine de gouaches éblouissantes ».
    Ainsi se souvient Ambroise Vollard, le célèbre marchand d'art qui, en 1925, confie à Marc Chagall ce projet. L'artiste réalise une centaine de gouaches en couleurs pour préparer le travail de gravure en noir et blanc, s'inspirant de sa culture russe et de la richesse des paysages français. Bien plus qu'un projet éditorial, cette commande est pour Marc Chagall un passeport vers la France, qui l'inscrit et l'enracine dans les pas des artistes et des écrivains français. Pendant la création des gouaches, sa femme Bella lui lit à haute voix les Fables, parlant à son imaginaire et à son inspiration. Le décès d'Ambroise Vollard en 1937 interrompt la publication de l'ouvrage, qui ne paraîtra qu'en 1952, à l'initiative de Tériade.
    Ce coffret célèbre ce dialogue entre deux artistes exceptionnels, La Fontaine, d'une part, aujourd'hui le plus connu des poètes français du xviie siècle, styliste éblouissant et moraliste de la nature humaine ; et Marc Chagall, d'autre part, qui livre sa vision onirique et personnelle des Fables, nourrie par les paysages enneigés de Vitebsk et par un animisme hérité des traditions hassidiques d'Europe de l'Est, ponctuée des couleurs et des atmosphères de la Bretagne, de l'Auvergne et du midi de la France.
    Réalisé en collaboration avec le Comité Marc Chagall, ce coffret rend hommage à cette rencontre artistique originale, à travers une soixantaine de gouaches magnifiques, accompagnées pour la première fois de leurs gravures. Il est complété d'un livret explicatif qui relate la genèse et le sens de ce dialogue entre les deux artistes.

  • En 2017, le mouvement #MeToo invitait à la libération de la parole des victimes de harcèlement sexuel. Des millions de femmes de tous pays avaient alors parlé d'une seule voix pour témoigner des abus qu'elles avaient pu subir. Aujourd'hui, quel bilan pouvons-nous tirer de cet épisode ? Si notre société semble s'engager dans une réflexion nécessaire sur la condition féminine, avec pour horizon l'égalité entre les femmes et les hommes, le respect des droits de chacune est encore loin d'être garanti en France comme aux quatre coins du globe. Sélectionnés par Cartooning for Peace, 120 dessins de presse internationaux dressent un état des lieux de la situation des femmes à travers le monde. Tout en participant à la dénonciation des injonctions et des violences faites aux femmes, ils soutiennent les combats féministes et leurs enjeux déterminants.

  • Vous avez toujours aimé griffonner partout, et vous rêvez de vous renouveler ? Ou vous avez tout simplement envie de vous mettre au dessin ? Ne cherchez pas plus loin. Cet ouvrage vous propose plus de 100 dessins très faciles à reproduire : personnages, plantes, animaux, objets et situations de tous les jours... Vous apprendrez à les dessiner à partir de modèles, en repassant d'abord sur les traits directement dans le livre, puis en traçant vos dessins à main levée pour créer vos propres illustrations.
    Une méthode simplissime, accessible à tous ;
    Des astuces de coloriage et de composition ;
    Toutes les explications pour réaliser son book ;
    Plein d'idées pour agrémenter son agenda ou réaliser de jolies cartes ;
    />

  • Ce livre s'adresse aux personnes qui s'intéressent au métier d'illustrateur jeunesse, veulent se lancer professionnellement ou simplement illustrer des textes pour leur plaisir.
    La première partie présente l'histoire de l'illustration jeunesse ainsi que ses différents domaines d'application.
    Ensuite, le livre se propose d'être un véritable outil pédagogique, en procédant étape par étape, afin d'apprendre à son lecteur à illustrer des textes pour enfants avec méthodologie et à gérer son activité d'illustrateur jeunesse.
    Richement illustré par des travaux d'illustrateurs classiques ou contemporains, Illustrateur jeunesse : un vrai métier ! regorge d'exemples précis et de références, ainsi que de conseils concrets.

  • Horribles ou improbables, malades ou tout-puissants, les monstres sont de tous les lieux et de toutes les époques. Nous en avons toujours eu besoin, comme de nos doubles sinistres ou merveilleux.
    Les portraits de 78 créatures composent ici un fascinant cabinet de curiosités, où le célèbre Chupacabra côtoie l'obscur enfant-gargouille, l'homme-éléphant de Buenos Aires et le Pousse-crasse, ou les énigmatiques têtes volantes. Amoureux de l'étrange, Sergio Aquindo raconte leurs histoires à travers des dessins à la beauté sombre, et des textes poétiques qui oscillent entre humour et mystère.

    De l'Australie du Mange-langues à la Thaïlande de Krasue, cet atlas illustré explore les territoires imaginaires de la monstruosité, en convoquant à la fois le cinéma et la littérature, la mythologie et les croyances populaires des cinq continents.

  • Laissez-vous guider et apprenez à dessiner les bords de mer facilement ! Une méthode qui a fait ses preuves. Des pas à pas détaillés... ...des traits de construction... ...au dessin final.

  • Une époque fantastique

    Charles Berberian

    • Chene
    • 23 Septembre 2020

    Charles Berberian dessine son époque. Il croque ce qui l'entoure, ce qu'il voit, ce qu'il entend. Avec un élégant et subtil humour, son pinceau et ses textes écrivent au fil du temps l'humeur du temps.

    Dans ce très bel ouvrage à la finition soigné, chacune des pages est ici comme une oeuvre d'art. Elles témoignent de nos faiblesses, de nos paradoxes, de nos futilités, mais aussi de notre complexité. En bref de notre humanité.

  • - Cette collection « Beaux Arts pour la Terre » de techniques de dessin « traditionnelles » portée par des illustrateurs botaniques ou animaliers professionnels.
    - 30 projets de dessin en pas-à-pas déclinés sur 3 pages avec le dessin à obtenir en page finale.
    - Ce quatrième ouvrage de la collection est signé par une illustratrice botanique du Museum d'Histoire naturelle. Elle vous propose, ici, d'apprendre à dessiner 30 objets que l'on retrouve à l'intérieur d'un cabinet de curiosités : des minéraux (quartz, galets, pierre chinoise, bois fossile), des végétaux (calebasse, racine, bois flotté, graines, fruits secs), des animaux marins (étoile de mer, corail cerveau, oursin, coquilles Saint-Jaques), des insectes (papillons, coléoptères) et des oiseaux (oeufs, plume de flamant rose, plume d'ara).

  • Ailleurs Nouv.

    De ce Louis Nicolas (1634-vers 1700) nous ne ne connaissons que peu de choses. Retenons au moins qu'il fait son entrée à l'âge de vingt ans dans la Société de Jésus, et surtout que cette carrière dans l'Ordre des Jésuites le verra prendre part à cette mission qui consiste à convertir le monde au catholicisme. Ainsi gagnera-t-il à cette fin la Nouvelle-France, vaste ensemble colonial français d'Amérique du Nord.
    Cette mission première le conduira cependant à découvrir et à s'intéresser, de près, aux vastes territoires qui s'offrent à lui et à ce qu'ils peuvent contenir de richesses inimaginables comme autant d'altérités terriblement déconcertantes. Pour rendre compte de cette expérience d'exception, Louis Nicolas réalisera son fameux Codex canadensis, un album de 180 dessins répartis sur 79 pages, réalisés à la plume et à l'encre et parfois réhaussés de couleur ; un document de premier ordre relevant à la fois du naturaliste, du cartographe, de l'ethnologue, de l'historien et de l'artiste ; une véritable oeuvre d'art où se trouvent traités les peuples indiens et leurs us et coutumes, et le monde qui les environne, une nature foisonnante, à la faune et la flore d'une richesse infinie.

  • Maisons, immeubles, magasins, monuments, lieux de culte, gares ou aéroports, les constructions bâties au cours des siècles pour s'abriter, commercer, se déplacer, se distraire sont de fascinants sujets d'étude et de dessin. Dans ce guide, Gabriel Campanario vous livre ses règles d'or : composition, profondeur, proportions, contraste, trait et créativité. L'objectif : que le croquis d'architecture ou d'espaces urbains vous procure plaisir et satisfaction.

  • Premiers textes littéraires à l'origine de la littérature occidentale, l'Iliade et l'Odyssée exercent une influence considérable sur notre civilisation. Homère est, avec Hésiode quelques années plus tard, à la source de la connaissance de la mythologie grecque. Ses épopées constituent la base de l'éducation à l'époque classique, hellénistique et romaine. L'homme de la Renaissance redécouvre ces textes, l'homme moderne se nourrit des modèles de vie qu'ils proposent. oeuvres fondamentales, elles placent l'homme face à son destin, qu'il a conscience de devoir accomplir. La valeur, l'honneur et la gloire dominent les vingt-quatre chants de l'Iliade ; dans l'Odyssée, Ulysse ose le voyage intérieur, initiatique et solitaire, qui l'entraîne à la recherche de lui-même.
    Jamais cette oeuvre n'avait été illustrée dans sa totalité. Il fallait à ces textes le regard, l'empreinte d'un artiste dont la culture fût méditerranéenne et universelle, et dont la sensibilité répondît à celle du poète.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Cet ouvrage, Plantu, 50 ans de dessin, offre une rétrospective unique dans l'atelier de l'artiste. On y reconnaîtra sa manière bien à lui d'attraper ses « bons clients » - Mitterrand en danseur de hip-hop, Sarkozy et sa coupe au rasoir, Hollande en concombre -, tout le bestiaire politique qui a marqué la vie publique depuis un demi-siècle. Le caricaturiste du Monde nous ouvre aussi en grand les portes de ses enfers : ses dessins inédits, ses dessins interdits, censurés ou publiés au milieu des polémiques et des tensions, sur le confl it israélo-palestinien, les guerres des Balkans ou les représentations de Mahomet.

    Dans ces pages intenses, Jean Plantu se raconte sans détour à Éric Fottorino pour dire ce qui fait penser son crayon. Ce qui l'énerve, ce qui l'indigne. Qu'il aborde ses débuts, ses combats contre l'intolérance et les excès de tous bords, son travail sur le Proche-Orient ou ses engagements au sein de sa fondation Cartooning for Peace, Plantu est toujours le même : entier, sincère, provocateur mais pas trop, à la limite de ce qu'il s'autorise pour pratiquer cet exercice à haut risque qu'il appelle le « dérapage contrôlé ». Un mélange de liberté et de responsabilité.

    À travers quelques thèmes de prédilection qui sont autant de questions graves - comment dessiner après Charlie, comment Internet fait-il de la planche du dessinateur un terrain miné, comment expliquer au public français ou étranger jusqu'où il peut aller sans humilier -, Plantu offre un témoignage rare et exceptionnel sur son art chaque matin recommencé. À l'occasion de l'exposition « Plantu, 50 ans de dessin de presse » organisée par la BnF en mars 2018, ce marathonien du trait livre au passage un enseignement sur sa manière de dessiner, sur les chemins parfois inattendus qu'empruntent sa mine et sa pensée pour susciter le rire, le sourire, l'indignation, le malaise, et toujours la réflexion.

  • Apprenti mangaka

    ,

    • First
    • 24 Septembre 2020

    Ce livre propose d'apprendre à dessiner comme un mangaka de manière ludique et interactive, en apprenant tous les techniques de traits, de couleurs, de scénario, etc.
    Découvrez comment construire tout un monde en manga, à développer des scénarios cohérents, à donner de la personnalité aux personnages... tout en apprenant à dessiner !
    Que ce soit au crayon ou par tablette graphique, retrouvez des exercices en pas à pas pour améliorer son trait.
    Un cahier idéal pour les apprentis mangaka !

  • « En dépit de grands progrès arrachés ici ou là, la question continue de se poser de la valeur et du statut des femmes. » Encore aujourd'hui, les droits des femmes sont trop souvent bafoués et remis en cause. Élisabeth Badinter nous rappelle que le combat pour le respect de ces droits reste un enjeu majeur dans un monde soumis à de nombreux bouleversements.
    Sélectionnés par Cartooning for Peace, 60 dessins de presse dressent un état des lieux international des inégalités et des violences que peuvent subir les femmes, en matière d'éducation, de sexualité, de travail ou de religion.

  • Sirène, narval, dragon, gnome... 30 créatures mignonnes, imaginaires ou sous-marines, t'attendent dans ce petit guide !

    Tu découvriras comment transformer un nuage moelleux en méduse musicienne, comment dessiner un poisson-clown avec seulement quelques ovales, ou encore représenter des chats et des otaries déguisés en sirènes.

    En seulement cinq étapes, tu apprendras à dessiner des créatures adorables, les doter d'accessoires amusants et imaginer leurs histoires.

    En suivant les pas à pas détaillés et tout en images de Lulu Mayo, tu vas vite progresser. Tu peux même dessiner tes propres personnages dans le livre !

    Alors, prends un crayon et lance-toi !

  • Hommage à Baudelaire, hommage à Matisse, un livre-événement.
    Durant l'été 1944, Matisse se décida à illustrer  Les Fleurs du mal  de Baudelaire, comme il en fit de même pour Mallarmé, Ronsard, Charles d'Orléans et bien d'autres. Il dessina 34 visages au crayon gras, compositions qui viendront orner l'édition de 1947, publiée par La Bibliothèque française.

    Les cent cinquante ans qui nous séparent de la première édition des  Fleurs du mal  n'ont fait qu'en confirmer la valeur inaugurale et l'impact sur les artistes. En 1857, il s'agissait pour le poète de se délester du vieux romantisme, trop idéaliste, de traduire l'esprit du temps, ce qu'il appelle «  la modernité  », et d'explorer la face sombre de sa propre conscience, condamnée aux limites et aux plaisirs d'une époque désenchantée.
    Personne n'osa se lancer dans l'illustration d'un tel livre, au sortir du procès qui le frappa à sa sortie. Mais la vraie raison du silence des artistes tient à la difficulté même de doubler une telle poésie, peu descriptive et impropre au pittoresque, par l'image. Il fallait des tempéraments tels que Rodin ou Rouault pour s'y atteler. Matisse avait connu le second alors qu'ils fréquentaient tous deux l'atelier de Gustave Moreau, à la fin des années 1890. Sans doute le désir d'associer son nom et son trait à l'univers de Baudelaire remonte-t-il assez haut. Il se réveille dans l'entre-deux-guerres et commence à se concrétiser sous l'Occupation, moment où Matisse se retourne sur sa vie, qui a failli lui échapper. D'où la coloration sensuelle et nostalgique de ces visages de femmes, alternativement graves, rieurs ou félins, selon la teneur des textes qu'ils accompagnent plus qu'ils ne les illustrent. Un rapport d'harmonie, et non de plate adéquation, règle dessins et purs effets graphiques.

    Le choix des poèmes qu'il retient, moins d'un tiers de l'édition de 1868, procède de l'érotisme et de la créolité que Matisse et Baudelaire partagent. Ils avaient en commun l'expérience du voyage exotique, l'île Bourbon pour le poète, Tahiti pour le peintre, et furent tous deux sensibles à la beauté noire. Ce livre, longtemps caressé, ouvre une fenêtre très féminine sur l'esthétique et la psyché de l'artiste lettré, parvenu au seuil des papiers découpés et de son ultime explosion orientaliste.
    Cette version luxueuse à petit prix du fac-similé de l'édition de 1947  est accompagnée d'un essai introductif rédigé par Stéphane Guégan éclairant les choix de Matisse et les liens qui unissent le poète et le peintre.   

  • Partant de l'idée que tout le monde peut dessiner, cet ouvrage propose à chacune de ses doubles-pages de découvrir un grand principe de l'illustration. Un texte d'explication simple et didactique est accompagné d'un dessin mettant en forme ce principe.

    Les silhouettes, les ombres, la perspective, les proportions... sont ainsi évoquées au fil des pages. Des focus techniques sur les outils de dessin ou des techniques particulières rythment en outre le livre.

    À la fois manuel didactique et livre d'inspiration, ce titre séduira tous les amateurs de dessin.

    Selwyn Leamy est un artiste installé à Londres. En tant que confondateur de la compagnie de voyages créatifs Frui, il a eu la chance d'enseigner le dessin et la peinture à un public varié, dans des cadres merveilleux tout autour du monde. Ses peintures de paysage sont exposées au Royaume-Uni et en Italie.

  • Technique artistique parmi les plus accessibles, le dessin se prête à divers sujets, pratiques et médiums. Des crayonnés les plus classiques à des réalisations en volume ambitieuses, le dessin se fait figuratif ou abstrait, de paysages ou de portraits, monochrome ou coloré. Au feutre, à l'encre, à la peinture ou même avec des fils, les motifs les plus variés peuvent être dessinés. Ce petit livre regorge de grandes idées d'artistes contemporains et vous invite à penser autrement.
    Avec une source d'inspiration différente à chaque page, vous découvrirez de nouvelles manières de travailler le dessin, qui vous permettront de produire des créations à la fois originales et passionnantes.

  • Le culturisme, ou bodybuilding, offre un répertoire de formes idéal pour la représentation des superhéros et superhéroïnes que nous retrouvons dans la bande dessinée, le cinéma d'animation, le cinéma et les jeux vidéo. Michel Lauricella révèle les particularités de ces corps aux morphologies extraordinaires.

    Cet ouvrage s'adresse tout particulièrement à celles et ceux qui s'intéressent à la conception, modélisation et animation de ces personnages mythiques et populaires, réalistes ou fantastiques.

  • En 80 exercices, ce livre accessible à tous vous propose une méthode simple pour vous exprimer et représenter sous forme visuelle vos idées, vos pensées, vos émotions, vos rêves... Nul besoin d'être un artiste pour vous approprier ces techniques ! Xavier Delengaigne et Salma Otmani vous fournissent une boîte à outils complète avec une palette de modèles graphiques que vous pourrez aisément utiliser : petits dessins, pictos, croquis, textes, objets, etc.
    N'hésitez plus, prenez votre vie en main et transformez-la, en mieux ! Compagnon indispensable pour mieux vous connaître, vous pourrez utiliser cet ouvrage au quotidien pour définir vos valeurs et vos motivations, cerner vos objectifs et les réaliser, prendre les bonnes décisions. Désirs, envies, ambitions mais aussi indécisions, doutes, inquiétudes... Découvrez ce que vous voulez vraiment et donnez vie à vos projets !

  • Alt. Nouv.

    Cet ensemble de 50 dessins a été réalisé entre août 2019 et juin 2020. Réinterprétations graphiques frôlant l'abstraction, ces dessins à l'encre de Chine noire prennent pour support de recouvrement deux chapelets de cartes postales touristiques du massif vosgien (les Hautes-Vosges et le Hohneck, circa 1920) et un ensemble de photographies de la Cordillère des Andes et des Alpes, issu de récits d'expéditions en montagne (circa 1950).
    Alt. pourra être lu comme l'abréviation du mot "altitude" ou comme une référence à la touche "alt" , la touche alternative des claviers d'ordinateur. Jochen Gerner

empty