Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 15/08/2021

Dictionnaires / Encyclopédies

  • On ne peut célébrer tel artiste, telle oeuvre d'art en oubliant tous les autres. L'ordre alphabétique convenait à l'ordonnance de ce grand désordre qui émane indistinctement des troupes du dadaïsme, de l'abstraction, du surréalisme, de l'expressionnisme, du pop art, du nouveau réalisme ou bien encore de l'art conceptuel. Entre l'art moderne et l'art contemporain, quelle différence ?
    Des tableaux, des sculptures, des photos, des mises en scène pour le moins hétéroclites ou même éphémères, des oeuvres plaisantes : faut-il continuer à appeler cela de l'art ?
    Et pourtant, jamais nous n'avons connu pareille abondance d'artistes, jamais autant de biennales , de foires, d'expositions, de galeries, de public.
    Il est trop simple de dire que le monde de l'art est en plein désarroi : à bien des égards, il se porte comme un charme.
    Les lignes courbes de Bernar Venet, les carreaux de Jean-Pierre Raynaud, les accumulations d'Arman, les bandes de Buren, les compressions de César, les Marylin d'Andy Warhol font évidemment partie d'un gigantesque charivari contemporain.
    De nombreux portraits (parmi lesquels ceux des mythiques marchands d'art ou collectionneurs : Castelli, Sonnabend, Kahnweiler, Maeght...) ainsi que les commentaires pertinents de l'auteur font de ce dictionnaire amoureux l'abécédaire qui manquait pour comprendre le monde de l'art ici et maintenant.

  • Cette quatrième édition revue et augmentée d'un ouvrage qui s'est imposé comme une des références incontournables de l'histoire de l'art moderne et contemporain (de 1874 à nos jours) prend en compte les formes de l'art actuel : peinture, sculpture, photographie, installation, art vidéo, art numérique, performance, etc.
    La création artistique de ces 150 dernières années y est analysée sous l'angle des techniques et des matériaux les plus divers et les plus incongrus, ceux-ci s'échelonnant du matériel à l'immatériel entre transparence et opacité, pesanteur et apesanteur, formel et informel, naturel et artificiel.
    Un index, une bibliographie, une chronologie synoptique et un ensemble iconographique renouvelé complètent l'ouvrage.

    FLORENCE DE MÈREDIEU, écrivain, universitaire (Paris I-Sorbonne), est l'auteur de Arts et nouvelles technologies (Larousse, 2003-2005) et de nombreux ouvrages sur Vincent Van Gogh, André Masson, Marcel Duchamp, Antonin Artaud, Pablo Picasso, etc.

  • L'Encyclopédie pratique des mauvais genres constitue un abécédaire illustré inédit qui réunit 26 récits nous immergeant dans l'univers d'artistes underground. Soit autant de portraits que de lettres de l'alphabet qui nous ouvrent les portes de mondes parallèles et étranges, intimes et fantasmatiques. Au fil des pages se dessine un paysage créatif de pratiques et de modes de vie à la marge auquel chaque artiste insuffle une dimension tantôt sombre tantôt décalée mais toujours viscéralement poétique. Fruit d'une chronique radiophonique tenue par Céline du Chéné sur France Culture, ce livre, richement illustré de photographies, paraîtra à l'occasion des 20 ans de l'émission culte Mauvais Genres.

  • L'Art de Venise retrace l'histoire des différentes expressions artistiques de Venise : de la sculpture à la peinture, de la décoration intérieure à l'architecture. C'est un vaste panorama qui débute aux origines byzantines de la cité lagunaire, évoque le triomphe de l'élégance rococo en passant par les réalisations monumentales du gothique et les chefs-d'oeuvre de la Renaissance. Ne sont oubliés ni les fastes du Baroque ne les petits maîtres - si présents - de l'Ottocento.

    Pour saisir l'unité, ou du moins l'évolution de l'art de Venise, il fallait retracer l'histoire de cette ville unique. C'est le rôle du premier chapitre : il éclairera tilement les textes qui interviennent au long de ce livre, guidés et supervisés par le Professeur Giandomenico Romanelli, directeur des musées de la ville de Venise.

    Ce sont ici les meilleurs spécialistes mondiaux qui ont témoigné de leur passion pour l'art de cette cité qui continue à susciter un intérêt très vif dans le monde entier.

  • Entrez dans l'univers fascinant du Nouveau Testament à travers 100 chefs-d'oeuvre réalisés par des artistes de différentes époques et découvrez pourquoi Jésus chassa des marchands du Temple, comment il changea l'eau en vin lors des noces de Cana et qui furent les premiers martyrs de la chrétienté. Chaque étape de la vie de Jésus et des premiers temps de l'Eglise est présentée, expliquée et illustrée par un chef-d'oeuvre de l'histoire de l'art dans ce condensé de culture générale, accessible et vivant. Un système de renvois et de repères permet de situer les différents protagonistes et d'accéder aux scènes connexes.

  • Une référence incontournable pour tous les amoureux de design : cet ouvrage exceptionnel rassemble les plus belles oeuvres d'art geek ! Geek-Art 2 revient avec une couverture inédite.

  • Une présentation de la formation initiale proposée pour les métiers d'art en France : les débouchés, les parcours, les perspectives d'évolution de l'offre de formation, les expérimentations, etc.

  • Peintres, dessinateurs, sculpteurs, photographes et artisans, 362 créateurs ayant vécu ou créé dans le Forez au XIXe siècle sont ici répertoriés.

  • Ce dictionnaire unique dresse la cartographie de l'art moderne et contemporain dans les Hautes-Pyrénées, de la fin du XIXe siècle à nos jours. Plus de 300 notices richement documentées et illustrées révèlent la vraie contribution du département à l'histoire de l'art.
    Dans cet ouvrage se côtoient les artistes locaux qui, pour certains, ont connu des destins nationaux, et tous les grands maîtres qui ont signé des oeuvres dans les Hautes-Pyrénées (Renoir, Utrillo, Vasarely, Le Corbusier, Charlotte Perriand, etc.).
    Un dictionnaire indispensable associant peinture, sculpture, photo, céramique, architecture et design.
    En véritable explorateur moderne, Sylvio Brianti a dépouillé des tonnes de documents et interviewé des centaines de personnes pour dénicher tout ce que le département recélait de trésors artistiques, en collections privées ou publiques. Un chantier colossal qui a demandé plusieurs années de travail à cet historien de l'art, documentaliste, commissaire d'expositions et galeriste.

  • Mettre à la portée de l'étudiant aussi bien que du grand public les principaux trésors contenus dans la plus prestigieuse des encyclopédies de langue française tel est le but de la collection "Encyclopaedia Universalis".
    Chacun des dictionnaires qui la composent présente pour l'essentiel les textes de l'Encyclopaedia Universalis qui se rapportent à tel domaine ou à tel sujet d'intérêt majeur. L'index détaillé permet au lecteur de se repérer à sa guise dans le volume et d'y circuler très librement, dans l'esprit même de Diderot et d'Alembert. Le Dictionnaire de la Renaissance regroupe plus de 370 articles portant sur les différents aspects artistiques (peinture, sculpture, architecture, urbanisme, littérature, musique) de la Renaissance, ainsi que sur ses dimensions intellectuelles, religieuses et historiques.
    /> 16 pages hors texte en couleurs. Plus de 130 auteurs, dont Daniel Arasse, Sylvie Bégum, Roger Blanchard, Françoise Boudon, André Chastel, Gilbert Gadoffre, Maurice de Gandillac, Jean Guillaume, Pierre-Paul Lacas, Marîe-Geneviève de La Coste-Messelière, Jean-Claude Margolin, Anna Pallucchini, Giovanni Previtali, Paul Renucci, Pierre Vaisse, Marc Vignal.

  • Le dictionnaire anniversaire des 250 ans de l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris (EnsAD), regroupant les personnalités ayant participé à la renommée de l'école, de Rodin à Xavier Veilhan, en passant par Martial Raysse, Francis Picabia, Cieslewicz ou Matisse... Les notices reviennent sur les principales oeuvres des artistes, leurs parcours et leurs implications dans la vie culturelle et artistique de leur époque.

    " Ce dictionnaire anniversaire propose 250 noms, personnages illustres choisis parmi les étudiants, enseignants ou directeurs qui, au cours de ces 250 ans, ont forgé la renommée de l'École, et influent radicalement le monde des arts, dans les domaines les plus divers : peinture, sculpture, arts plastiques, architecture, graphisme, design, scénographie, cinéma, vidéo, mode, photographie, multimédia... mais également littérature, bande dessinée, politique ou cabaret ! ".

    Avec Jacques Adnet, Philippe Apeloig, Ronan Bouroullec, Ernest Carrier-Belleuse, Jean-Baptiste Carpeaux, Roman Cieslewicz, Jules Dalou, Maurice Dufrêne, René Gabriel, Charles Garnier, Jean-Paul Goude, Pierre Guariche, Hector Guimard, Horace Lecoq de Boisbaudran, Fernand Léger, Marcel Lods, Henri Matisse, Annette Messager, Francis Picabia, Martial Raysse, Auguste Renoir, Alain Richard, Auguste Rodin, Anthony Selmersheim, Raymond Templier, Xavier Veilhan...

  • Constellations Intérieures est le premier livre de photographie publié de l'artiste d'origine italienne Maïmouna Guerresi, dont les images iconiques et figuratives sont reconnues dans le monde entier, pour leur beauté mais également parce qu'elles mêlent magnifiquement les diverses influences culturelles et religieuses. Elevée dans une famille catholique italienne, Maïmouna s'est rendue au Sénégal en 1991 et a été séduite par ses traditions spirituelles, au point de se convertir à l'islam. En raison de ce parcours de transformation religieuse, le travail de Maïmouna est inspiré par la riche histoire et l'iconographie de l'islam, avec un accent particulier sur la philosophie soufie, qui affirme que toutes les religions du monde sont issues d'une unique source divine.
    En raison de son respect pour l'univers et de la compréhension de l'autre, Maïmouna s'inspire librement des symboles et de la mythologie des majeures traditions religieuses, incorporant des éléments de l'islam, du judaïsme et de la christianité dans des images qui transcendent la somme de leurs parties. Dans toutes ses photographies, Maïmouna considère le corps humain comme un lieu de résidence sacré, « le temple de l'âme ».
    Elle célèbre, en particulier, le pouvoir divin de la féminité là où les femmes ont été historiquement marginalisées. Elle transforme de nombreux sujets femmes en symboles du divin féminin, en autels au service de l'acte de création primordial.
    En drapant ses figures dans de ravissants vêtements aux formes sculpturales, la plupart qu'elle a d'ailleurs cousus à la main avec l'aide de ses sujets, Maïmouna référence les archétypes universels, ainsi que des rituels religieux spécifiques. Ces représentations sont visibles dans différents éléments de ses photogrammes, des énormes chapeaux-minarets qu'elle crée, à la douce force émanant des visages de ses sujets couverts de symboles peints. Les photographies de ce livre ont toutes quelque chose en commun mais ne sont jamais redondantes, certaines illustrent des espaces caverneux et vides en utilisant du tissu noir voilé, d'autres attirent l'attention en raison de la présence d'objets quotidiens dans le cadre.
    L'univers de Maïmouna est autant le résultat de la réaction chimique d'influences culturelles et religieuses que la création d'une nouvelle mythologie visuelle qui incorpore et transcende ceux qui nous ont précédés.
    Maïmouna Guerresi est une artiste multimédia italo-sénégalaise. Elle travaille la photographie, la sculpture, la vidéo et les installations. Elle est née en Italie et a obtenu un diplôme à l'Académie des Beaux-Arts de Venise.
    Maïmouna a commencé son exploration artistique de la photo et de la sculpture par le biais d'une expérimentation conceptuelle inspirée de l'art corporel. Après une longue période consacrée à la sculpture, elle est revenue à la photographie. A ses débuts, elle a été invitée à participer au pavillon italien de la Biennale de Venise (1982 et 1986), la Quadriennale de Rome (1986) et Documenta K18 (1987) à Kassel, en Allemagne.
    Maïmouna a participé à de nombreuses expositions de groupe et a exposé solo en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et au Moyen-Orient. Maïmouna partage son temps, habitant et travaillant, entre l'Italie et le Sénégal.
    Andi Potamkin est un commissaire d'exposition, marchand d'art et auteur. En 2009, elle a créé Three Squares Studio, un salon de coiffure et galerie d'art dans le Meatpacking District à Manhattan, où elle a exposé des artistes tels que Scott Campbell, Robert Loughlin, Phyllis Galembo, Van Sarki et Carlos Apont

  • Des plus célèbres aux plus inattendus, des plus somptueux aux plus discrets, voici 100 monuments qui chacun à leur manière racontent l'histoire de France. Du plus ancien pont de Paris, à celui du Gard, né à l'époque romaine, d'une abbaye romane à un château Grand Siècle ou à la Pyramide du Louvre, l'éventail est large. Sans oublier la gare de Limoges, la tour Lu de Nantes, le phare de Cordouan. Ouverts à la visite ou simplement offerts aux regards, ces lieux sont admirables. Pour mieux les découvrir, suivez le guide...

  • De mai à novembre 2017, de multiples évènements célèbrent à travers la ville les 500 ans du Havre. Plasticiens, designers, graphistes, metteurs en scène, tous sont de la fête. Les oeuvres exposées à travers la ville contribuent à révéler aux visiteurs la profondeur et l'étrangeté de cette cité si photogénique.
    Des expositions bien sûr : le retour du chef-d'oeuvre de Monet, Impression soleil levant, les oeuvres de Pierre et Gilles au MuMa, nourries de culture populaire avec les portraits de Madonna, Jean-Paul Gaultier, Stromae...
    Et 4 parcours dans la cité : tout au long de chacun, s'égrènent des oeuvres extraordinaires, souvent colossales, créées spécifiquement pour cet été magique.
    Cette édition se veut l'indispensable invitation, l'incontournable guide, pour se lancer sur chacun des parcours, retrouver et admirer les réalisations d'un Été au Havre, découvrir les secrets de fabrication des oeuvres et de leurs auteurs.

    500 ans de la ville du Havre (port et ville), du 27 mai au 5 novembre 2017.

  • Un dictionnaire pensé comme outil d'analyse et de résistance aux réalités nouvelles du neurocapitalisme, composé de 285 termes issus de la philosophie politique, des nouveaux médias et des neurosciences.

empty