Littérature traduite

  • Ce texte capital du célèbre théoricien américain Fredric Jameson, professeur émérite de littérature comparée à Duke University, où il dirige le Centre de Théorie Critique, est pour la première fois traduit en français. Jameson y décrit le postmodernisme comme une étaoe du capitalisme tardif, "la logique culturelle" de ce dernier.
    Au-delà des enjeux économiques et de tout ce qu'englobe sa vision du postmodernisme, il se penche tout particulièrement sur l'art, l'architecture, la littérature, le cinéma et la vidéo.
    Ce livre démontre supérieurement l'acuité et la pénétration de ces analyses, son immense culture littéraire et philosophique, son aisance théorique sans égal. Il témoigne aussi de la vision résolument cosmopolite d'un grand penseur dans la tradition de Hegel et de Marx.
    Extrait de la préface d'Henry-Claude Cousseau

  • Agnes Martin (1912, Macklin, Saskatchewan - 2004, Taos, Nouveau-Mexique) est une peintre américaine d'origine canadienne. Ces peintures ont influencé le développement du minimalisme aux États-Unis, on peut le voir tout particulièrement dans les dessins muraux au crayon coloré de Sol LeWitt, bien que Martin considérait son utilisation des grilles comme le développement des méthodes de composition en "all-over" de l'expressionnisme abstrait.

  • Dédiée au travail du célèbre artiste vénézuélien Carlos Cruz-Diez, cette première édition en Français de Reflexión sobre el color, publiée en espagnol en 1989 par la Fondation Juan March, offre une vue d'ensemble sur le travail de l'un des artistes les plus importants d'Amérique Latine. Connu pour ses recherches inscrites dans le mouvement cinétique, ses expérimentations ont influencé les idées sur la couleur. Ce livre inclu une section où la pensée de Cruz diez s'inscrit dans le corpus théorique sur la couleur qui va de Newton à Young ou Maxwel, de Goethe à Kandinsky ou Paul Klee présentes par exemple dans près de vingt oeuvres réalisées depuis 1954 ainsi qu'une section documentaire reprenant des photographies, et des exemples des procédures artistiques employées par l'artiste.
    Cet ouvrage est publié à l'occasion de l'exposition collective Dynamo : Un siècle de lumière et de mouvement dans l'art 1913-2013 (commissariat par Serge Lemoine) au Grand Palais 10 avril - 22 juillet 2013.
    L'artiste vénézuélien a décrit la couleur comme ne correspondant « pas seulement la couleur des choses ou la couleur des formes [mais plutôt] une situation évolutive, une réalité qui agit sur l'Homme avec la même intensité que le froid, la chaleur ou le son ». Ainsi il présente la couleur comme une expérience en soit - un pur phénomène lumineux qui peut être perçu sans interprétation ou connaissance culturelle préexistante. En projetant la couleur dans l'espace, l'artiste explore les possibilité sensorielles de l'interaction direct avec le regardeur. Le regardeur, au lieu de regarder passivement une oeuvre d'art devient le participant d'un évènement phénoménologique.

empty