portrait de l'artiste en saltimbanque portrait de l'artiste en saltimbanque
portrait de l'artiste en saltimbanque
portrait de l'artiste en saltimbanque

portrait de l'artiste en saltimbanque

À propos

«Depuis le romantisme, le bouffon, le saltimbanque et le clown, ont été les images hyberboliques et volontairement déformantes que les artistes se sont plu à donner d'eux-mêmes et de la condition même de l'art. Il s'agit là d'un autoportrait travesti, dont la portée ne se limite pas à la caricature sarcastique ou douloureuse. Une attitude si constamment répétée, si obstinément réinventée à travers trois ou quatre générations requiert l'attention. Le jeu ironique a la valeur d'une interprétation de soi par soi : c'est une épiphanie dérisoire de l'art et de l'artiste. La critique de l'honorabilité bourgeoise s'y double d'une autocritique dirigée contre la vocation "esthétique" elle-même. Nous devons y reconnaître une des composantes caractéristiques de la "modernité", depuis un peu plus d'une centaine d'années.» Jean Starobinski.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782070770373

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    249 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Starobinski

Jean Starobinski est professeur honoraire à l'université de Genève, membre de l'Institut de France. Il
a publié dans la même collection Action et réaction. Vie et aventures d'un couple (1999) et Les
Enchanteresses (2005).

empty