Antoine Vitez, le devoir de traduire Antoine Vitez, le devoir de traduire
Antoine Vitez, le devoir de traduire
Antoine Vitez, le devoir de traduire

Antoine Vitez, le devoir de traduire

À propos

En juillet 1994, le Festival d'Avignon rendit hommage à l'oeuvre d'Antoine Vitez. Une demi journée d'étude (l'après-midi du 18 juillet) fut consacrée à sa pratique traductive. Il s'agissait à la fois d'évoquer l'importance que Vitez accordait à la traduction, son goût et sa passion des langues, son intérêt spécifique pour les domaines russe, hellénique et allemand. La qualité des communications présentées ce jour-là - interventions, témoignages, analyses - fit alors l'objet d'une publication.
Vingt ans plus tard, la pensée du grand metteur en scène continue de résonner : dans cette édition revue et augmentée, la traduction de théâtre s'interroge, se scrute, s'analyse, et son enjeu, saisir le geste qui institue l'oeuvre et commande la parole théâtrale, s'impose. Comme disait alors Antoine Vitez : «Traduire, c'est mettre en scène.»



Rayons : Arts et spectacles > Arts du spectacle > Théâtre > Essais / Réflexions / Ecrits sur le théâtre

  • EAN

    9782330079109

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    178 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    169 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Banu

Georges Banu est professeur d'Etudes théâtrales à Paris-III-Sorbonne nouvelle et à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique). Il a dirigé la revue du Théâtre national de Chaillot, L'Art du théâtre (1981-1988) et assuré la direction artistique de l'Académie Expérimentale des Théâtres de 1991 à 2000. Il est actuellement corédacteur en chef de la revue Alternatives théâtrales. Président d'honneur de l'Association internationale des critiques de théâtre, il est aussi membre du conseil de direction du Laboratoire des Arts du spectacle du CNRS.

Codirecteur de la collection "Le temps du théâtre" chez Actes Sud, il y a publié nombre d'ouvrages consacrés plus particulièrement au théâtre du XXe siècle, dont : Mémoires du théâtre (1987 et 2005), Notre théâtre, la Cerisaie (1999, un essai sur le chef-d'?uvre de Tchekhov et ses mises en scène les plus représentatives), La Scène surveillée (2006, sur la position du spectateur). Il a dirigé la publication de Les Répétitions, un siècle de mise en scène (2005) à partir d'articles parus dans "Alternatives Théâtrales". Toujours dans la collection "le Temps du théâtre" chez Actes Sud, il a co-signé avec Luc Bondy La Fête de l'instant (1996) et, avec Yannis Kokkos, Le Scénographe et le Héron (2004). Par ailleurs, spécialiste de Peter Brook (dont il préface le Avec Grotowski chez Actes Sud-Papiers en novembre 2008), il est aussi l'auteur de Peter Brook, de "Timon d'Athènes" à "Hamlet" (Flammarion, 2001 repris et augmenté en 2005, Point Seuil), et a écrit de nombreux essais sur la scène et se sliens avec d'autres arts, entre autres : Le Théâtre ou l'instant habité (Cahiers de l'Herne, 1980), Le Rouge et or : une poétique du théâtre à l'italienne (Flammarion, 1989) L'homme de dos : peinture, théâtre (Adam Biro, 2001). Ses livres ont été traduits en italien, allemand, roumain, russe et slovaque.

empty