épître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la parole à la parole épître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la parole à la parole
épître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la parole à la parole
épître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la parole à la parole

épître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la parole à la parole

À propos

En 2000, Marcel Bozonnet, alors directeur du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, demande à Olivier Py un texte théorique sur l'art théâtral, destiné aux apprentis acteurs. C'est sous forme d'une pièce en forme de manifeste que la réponse advient et elle ne s'adresse pas qu'aux jeunes acteurs : l'auteur y défend avec lyrisme la puissance du langage, contre l'injonction de la technicité et de l'utilitarisme du monde moderne. Un titre qui s'empare du débat toujours actuel autour du texte dramatique et de la figure de l'auteur de théâtre contemporain.  



Rayons : Arts et spectacles > Arts du spectacle > Théâtre > Essais / Réflexions / Ecrits sur le théâtre

Rayons : Arts et spectacles > Arts du spectacle > Théâtre > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782330103507

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    40 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    9.8 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    46 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Olivier Py

Après avoir fait hypokhâgne et khâgne, Olivier Py est entré à l'Ecole de la rue Blanche, puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Il a aussi suivi des études de théologie à l'Institut catholique. Metteur en scène et comédien, Olivier Py dirige le Centre dramatique national d'Orléans de 1998 à 2006 et l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris de 2007 à 2012. Il prendra la direction du festival d'Avignon en 2013. Chez Actes Sud-Papiers, il a publié plusieurs pièces de théâtre – La Servante (1995 et 2000), Le Visage d'Orphée (1997), L'Apocalypse joyeuse (2000), L'Exaltation du labyrinthe (2001), Jeunesse (2003), Le Vase de parfums suivi de Faust nocturne (2004), Les Vainqueurs (2005), Illusions comiques (2006), Les Enfants de Saturne (2007), La Vraie Fiancée (2009) – et deux textes théoriques – Epître aux jeunes acteurs pour que soit rendue la Parole à la Parole (2000) et Discours du nouveau directeur de l'Odéon (2007). Tout son théâtre est également publié dans la collection Babel : Théâtre complet I (n°886, 2008), Théâtre complet II (n°939, 2009), Théâtre complet III (n°1052, 2011). Olivier Py est aussi l'auteur d'un roman paru chez Actes Sud : Paradis de tristesse (2002 ; Babel n° 698).
Lors du Festival d'Avignon 1996, on a aussi pu découvrir son personnage de cabaret, “Miss Knife”. Ses talents vocaux ont fait l'objet d'un spectacle recréé au Café de la Danse à Paris en 2004, Les Ballades de Miss Knife, disponible en CD chez Actes Sud (distribution Naïve).
En septembre 2012 il quittera la direction du Théâtre de l'Odéon pour celle du Festival d'Avignon.

empty