La cavalière de Pégase ; dernière leçon de Démocrite La cavalière de Pégase ; dernière leçon de Démocrite
La cavalière de Pégase ; dernière leçon de Démocrite La cavalière de Pégase ; dernière leçon de Démocrite

La cavalière de Pégase ; dernière leçon de Démocrite

À propos

La Cavalière de Pégase est le quatrième volet d'une tétralogie des éléments. Après la terre (Le Recours aux forêts), l'air (La Sagesse des abeilles), l'eau (La Constellation de la baleine), ce texte prend le feu pour objet. L'ensemble constitue une Théorie des éléments sous forme poétique - et poëtique... Ce texte est aussi un Tombeau pour Marie-Claude, ma compagne de trente-sept années décédée d'un cancer de treize années en 2013. On y trouve les chevaux qu'elle aimait et autant de voyages au bord des abîmes du côté des choses essentielles : le temps, la vie, l'amour, la mort, le souvenir, la mémoire, la fidélité, le néant, le tout dans un décors païen de paradis des chevaux mythologiques gaulois et celtes, grecs et chrétiens, nordiques et coraniques.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782718609720

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    72 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    114 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Onfray

Michel ONFRAY est docteur en philosophie ; il a créé l'Université populaire de Caen.ÿIl a publié une trentaine d'ouvrages dans lesquels il propose une théorie de l'hédonisme : que peut le corps ? En quoi est-il un objet philosophique de prédilection ? Comment penser en artiste ? De quelle manière installer une éthique sur le terrain de l'esthétique ? Quelle place laisser à Dionysos dans une civilisation tout entière soumise à Apollon ? Quelles relations entretiennent l'hédonisme éthique et l'anarchisme politique ? ÿEdité onze fois dans les éditions du Livre de Poche, il est traduit en quelque treize langues, dont le japonais, le chinois, le serbe et le coréen. L'un de ses derniers titres, Le traité d'athéologie (Grasset - 2005) s'est vendu à plus de cent mille exemplaires. Il a également publié en 2002 « Splendeur de la catastrophe » consacré à Vladimir Velickovic, aux éditions Galilée

empty