Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 31/05/2021

La femme du boulanger

La femme du boulanger

À propos

La femme du boulanger s'est enfuie avec un berger. Le boulanger se saoule et ne fait plus de pain. Tous les habitants du village - y compris les ennemis légendaires, l'instituteur et le curé - s'unissent pour retrouver la femme du boulanger. Le marquis prend la direction des opérations...
Ultime adaptation de Giono par Pagnol (ici un passage de Jean le Bleu), La Femme du boulanger (1938), partition musicale pour Raimu et orchestre, est sans doute l'oeuvre la plus célèbre du cinéaste. Chaque scène a acquis le statut de classique, et c'est après avoir vu et revu ce film, un de ses préférés, qu'Orson Welles a demandé - trop tard - à rencontrer Raimu, qu'il jugeait le plus grand acteur du monde.
" Je l'ai vu ce matin, sur sa figure, brusquement elle m'aime d'amour. Et tu ne sais pas ce qu'elle m'a dit ? Elle m'a dit : "Si tu es un homme, trouve-toi derrière l'église à cinq heures, avec un cheval : tu m'emporteras où tu voudras. "Elle quitte son mari, sa boulangerie, ses sous, son pain. Elle veut tout perdre pour moi. À cinq heures derrière l'église... "

Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782749802299

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    25 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    0.3 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Marcel Pagnol

1895-1974
Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque.
Pagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour.
Il est enterré dans le cimetière de Treille et l'on peut lire sur sa tombe cette épitaphe, empruntée à Virgile, qui résume sa vie et son oeuvre:
"Fontes, amicos, uxorem delexit": "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme"

empty