Ce qui n'a pas de prix : beauté, laideur et politique Ce qui n'a pas de prix : beauté, laideur et politique
Ce qui n'a pas de prix : beauté, laideur et politique
Ce qui n'a pas de prix : beauté, laideur et politique

Ce qui n'a pas de prix : beauté, laideur et politique

À propos

C'est la guerre. Une guerre qui se déroule sur tous les fronts et qui s'intensifie depuis qu'elle est désormais menée contre tout ce dont il paraissait impossible d'extraire de la valeur. S'ensuit un nouvel enlaidissement du monde. Car, avant même le rêve ou la passion, le premier ennemi aura été la beauté vive, celle dont chacun a connu les pouvoirs d'éblouissement et qui, pas plus que l'éclair, ne se laisse assujettir.
Y aura considérablement aidé la collusion de la finance et d'un certain art contemporain, à l'origine d'une entreprise de neutralisation visant à installer une domination sans réplique. Car beauté et laideur constituent des enjeux politiques. Dans sa quête éperdue de Ce qui n'a pas de prix, Annie Le Brun se livre à une impitoyable critique des mécanismes par lesquels la violence de l'argent travaille à asservir notre vie sensible.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782818506202

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    146 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Annie Le Brun

Annie Le Brun est commissaire de l'exposition. Elle est auteur notamment, chez Gallimard,
de Soudain un bloc d'abîme, Sade (1986), On n'enchaîne pas les volcans (2006), Si rien
avait une forme, ce serait cela (2010), Les arcs-en-ciel du noir : Victor Hugo (2012), Sade.
Attaquer le soleil (2014).

empty