Une philosophie de la solitude Une philosophie de la solitude
Une philosophie de la solitude Une philosophie de la solitude

Une philosophie de la solitude

À propos

John Cowper Powys se défie de l'affliction autant que de la sérénité. Le philosophe avance, en funambule, sur un fil tendu au-dessus du gouffre de la solitude. Dans une approche présentée comme « libre, sceptique et indépendante », il se propose de « retourner aux sensations fondamentales de la conscience planétaire ». Pour ce faire, en grand érudit, il invoque les présocratiques, Rousseau, le stoïcisme, et renoue avec les philosophies orientales, deux décennies avant la Beat Generation. Mais l'auteur se fait surtout intraitable critique. Son désir de « rappeler la philosophie », comme sa dénonciation de l'impuissance des grands systèmes philosophiques, résonnent avec force. La recherche de la solitude et le mépris du destin font dès lors office de vaccin contre l'amertume de l'existence.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9791030412673

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

Infos supplémentaires : Broché  

John Cowper Powys

  • Naissance : 8-10-1872
  • Décès :17-6-1963 (Mort il y a 57 ans à l'âge de 91 ans)
  • Pays : Royaume Uni
  • Langue : Anglais

John Cowper Powys est né à Shirley le 8 octobre 1872 et est mort le 17 juin 1963 à Blaenau-Ffestiniog. Son père était pasteur anglican. Aîné d'une famille de onze enfants, dont sept devaient au moins publier un livre, il eut une enfance heureuse. Il fit ses études à Cambridge et devint ensuite conférencier des universités anglaises. Il avait un talent certain de comédien et tous ceux qui ont assisté à ses conférences les trouvèrent inoubliables. Il se maria avec Margaret Alice Lyon dont il eut un fils qui devint prêtre catholique et qui mourut dans un accident puis se sépara de sa femme. Il vécut ensuite avec une jeune américaine Phyllis Pater avec qui il resta jusqu'à sa mort.

empty